Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie ; Ils courent : tout son corps n'est bientôt qu'une plaie. "
Grammaire Française - Page 120
by Antonin Roche - 1860
Full view - About this book

Le theatre des Grecs, Volume 2

Pierre Brumoy - Comparative literature - 1732
...embarrafle. Exculés ma douleur. Cette image cruelle Sera pour moi de pkurs une iburce éternelle. J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que là main a nourris: II veut les rappeller, & fa voix les effraye: Ils courent: tout ion corps n'eft...
Full view - About this book

Traité général du stile: avec un traité particulier du stile epistolaire

Éléazar de Mauvillon - French language - 1756 - 379 pages
...embaraiïe. Excufez ma douleur. Cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une fource éternelle. ]'ai vu Seigneur , j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que fa main a nourris. - Il veut les tappeller, & fa voix les effraye: Us courent. Tout fon corps n'eft...
Full view - About this book

Iphigénie en Aulide. Phèdre. Plan du premier acte d'Iphigénie en Tauride

Jean Racine - French literature - 1768
...X'fv j : i . Excufez ma douleur. Cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une fource éternelle. J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que fa main a nourris. Il veut les rappeller, & fa voix les effraie, i) Ils courent.Tout fon corps n'eft...
Full view - About this book

L'Iliade, Volume 2

Guillaume Dubois de Rochefort - 1772
...fort extraordinaire , si qui les connoissoit , n'a pas l'on n'avoit pas égard aux craint de dire: J'ai vu, Seigneur , j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris, , ït DIT, & l'œil fixé vers le Ciel qu'il atteste, De ses cheveux blanchis il arrache le reste....
Full view - About this book

Traité du sublime

Nicolas Boileau Despréaux - 1772
...efforcé d'y revenir par une Tranjttion auffi froide que maladroite. Ce qui la fuit eft fort bon. J'»i vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux Fils Traîné par les Chevaux , que fa main a nourris. Il veut les rappcllcr & fa vois les effraie. Ils courent. Tout fon corps n'eft bientôt...
Full view - About this book

Dictionnaire de pensées ingénieuses, tant en vers qu'en prose, des meilleurs ...

Blaise-Louis Pelée de Chenouteau - French literature - 1773 - 1121 pages
...embarrafle. Excufez ma douleur. Cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une fource éternelle. J'ai vu, Seigneur, j'ai vu- votre malheureux fils , Traîné par les chevaux que fa main a nourris. II veut les rappeller, & fa voix les effraie. IIs courent. Tout fon corps n'eft...
Full view - About this book

Los Eruditos a la violeta, ó Curso completo de todas las ciencias: dividido ...

José Cadalso - 1781 - 156 pages
...embarrassé. Excusez, ma douleur, Cette image cruelle sera pour moi de pleurs une source tternelle, jf' al vu , Seigneur , j'ai vu votre malheureux fils traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rapeller , et sa voix les effraie, ils courent. Tout son Corps n'est bien tôt qu' une...
Full view - About this book

Petite bibliotheque des théatres: Chef-d'œuvres de la Fosse. Coriolan

French drama - 1787
...embarrassé..,. Excusez ma douleur.... Cette image cruelle Sera pour mol de pleurs une source éternelle ! J'ai vu, Seigneur. , j'ai vu votre malheureux fils Traîné par. les chevaux que sa ma<na nourris. Il veut les rappeler , et sa voix les effraie. Ils courent. ... Tout son corps n'est...
Full view - About this book

Oeuvres complètes, Volume 2

Jean Racine - 1796
...embarrassé. Excusez ma douleur : cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une source éternelle. J'ai vu , seigneur , j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. II veut les rappeler , et sa voix les effraie : IIs courent ; tout son corps n'est bientôt qu'une...
Full view - About this book

Cours d'etudes pour l'instruction du prince de Parme: t. 5. La grammaire. t ...

Etienne Bonnot de Condillac - 1798
...qu'on emploie souvent les formes d*» p«» J»«»w. tems les unes pour les autres. Racine a dit : J'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler , et sa voix les effraie. Ils courent. Tout son corpsn'eiïbientôt qu'une plaie....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF