Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie ; Ils courent : tout son corps n'est bientôt qu'une plaie. "
Grammaire Française - Page 120
by Antonin Roche - 1860
Full view - About this book

Œuvres de J. Racine: Mithridate. Iphigénie. Phédre. Esther. Athalie. 1885

Jean Racine - 1865
...tombant. Excusez ma douleur. Cette image cruelle i 545 Sera pour moi de pleurs une souree éternelle. J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris1. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie; Ils courent. Tout son corps n'est bientôt...
Full view - About this book

Modèles de littérature française; ou, Morceaux choisis en prose et ..., Volume 2

Authors, French - 1873
...embarrassé. Excusez ma douleur. Cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une source éternelle. J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. II veut les rappeler, et sa voix les effraie. IIs courent. Tout son corps n'est bientôt qu'une plaie....
Full view - About this book

Oeuvres de J. Racine

Jean Racine - 1873
...peuple leurs nourriciers. (VI, 377, Livres ann.) NOURRIR, au propre et au figuré (voyez ÉLEVER) : J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. (III, 3gi, Phid. 1848.) * Des fleurs dorées, tant celles qui viennent dessus les arbres que celles...
Full view - About this book

Recueil de poésies pour les jeunes filles, par mme de Witt

Henriette de Witt - 1873
...embarrassé. Excusez ma douleur; cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une source éternelle. J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. II veut les rappeler et sa voix les effraie; IIs courent, et son corps n'est bientôt qu'une plaie....
Full view - About this book

Œuvres de J. Racine: Lexique de la langue de J. Racine avec une ...

Jean Racine - 1873
...peuple leurs nourriciers. (VI, 177, livret ann.) NOURRIR, au propre et au figuré (voyez ELKVMI) : J'ai vu, Seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. (Ш, 3gi, r;.-' ?. i5..jn,) * Des fleurs dorées, tant celles qui viennent dessus les arbres que celles...
Full view - About this book

Progressive Pronouncing French Reader

A. G. Collot - 1873 - 288 pages
...douleur; cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une source éternelle : J' ai vu, seigneur, j' ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie ; Fis courent : tout son corps n' est bientôt qu' une...
Full view - About this book

Cours de langue française avec de nombreux exercises empruntés aux meilleurs ...

B. Berger - 1874
...au récit plus de rapidité et vie. Ainsi dans le beau récit de la mort d'Hippolyte, Racine dit : J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils, Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraye. 255. L'imparfait s'emploie pour exprimer une action passée...
Full view - About this book

Nouvelle grammaire Français: sur un plan très-méthodique, avec de nombreux ...

François Noel, Chapsal (M., Charles Pierre) - French language - 1874 - 220 pages
...— Le présent s'emploie à la place du passé pour rendre la narration plus vive, plus animée : J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie. (RACINE.) / 549. — H faut alors que tous les verbes...
Full view - About this book

Les Poetes français, Recueil de poésies françaises

Emil Pfundheller - 1875
...embarassé. Excusez ma douleur: cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une source éternelle. J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. Il veut les rappeler, et sa voix les effraie; Ils courent: tout son corps n'est bientôt qu'une plaie....
Full view - About this book

French verse, in easy metres, for repetition, with notes by H. Tarver

Henry Tarver - 1876
...embarrassé, Excusez ma douleur : cette image cruelle Sera pour moi de pleurs une source éternelle. J'ai vu, seigneur, j'ai vu votre malheureux fils Traîné par les chevaux que sa main a nourris. II veut les rappeler, et sa voix les effraie ; IIs courent : tout son corps n'est bientôt qu'une plaie....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF