Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. "
Le spectateur français au XIXme siècle, ou Variétés religieuses, morales ... - Page 742
1805
Full view - About this book

Œuvres de J. de La Fontaine: Lexique de la langue ... avec une introduction ...

Jean de La Fontaine - 1892
...nous plonger. (IV, 14.) MÉLANCOLIQUE : Pourquoi cette maison noire et mélancoli que f (VI, 76.) Il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. (VIII, a33.) • II ya quelque umbre de friandise et délicatesse qui nous rit, et qui nous flatte...
Full view - About this book

L'histoire de France depuis les temps les plus reculés jusqu'en ..., Volume 4

François Guizot - France - 1887
...Psyché : « J'aime les jeux, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. » La grâce, la naïveté, l'originale indépendance de l'esprit et des œuvres de la Fontaine n'eurent...
Full view - About this book

L'histoire de France depuis les temps les plus reculés jusqu'en 1789, Volume 4

François Guizot - France - 1887
...Psyché : « J'aime les jeux, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. » La grâce, la naïveté, l'originale indépendance de l'esprit et des œuvres de la Fontaine n'eurent...
Full view - About this book

Œuvres de J. de La Fontaine: Les amours de Psyché et de Cupidon. Fragments ...

Jean de La Fontaine - 1892
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique1, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique1. Viens donc; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 8

Jean de La Fontaine - 1892
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique*, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique5. Viens donc; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine...
Full view - About this book

Leçons de littérature française, Volume 2

Louis Petit de Julleville - French literature - 1893
...de Psyché : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien ; Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Ce dernier trait nous surprend ; car notre siècle s'imagine volontiers qu'il a découvert le premier...
Full view - About this book

Cours de littérature, Volumes 5-6

Félix Hémon - French literature - 1893
...Volupté : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, entin tout : il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. En achevant ce roman poétique, nous n'en savons pas beaucoup plus sur Psyché, mais nous connaissons...
Full view - About this book

Oeuvres diverses de La Fontaine

Jean de La Fontaine - 1894 - 337 pages
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Viens donc; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine? Il m'en faut...
Full view - About this book

Oeuvres diverses de La Fontaine

Jean de La Fontaine - 1894 - 337 pages
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Viens donc; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ? Il m'en faut...
Full view - About this book

Les livres et les idées: 1894-1895

George Fonsegrive - French literature - 1896 - 331 pages
...emploi ; J'aime les jeux, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. îSi l'art de se jouer des êtres et des choses pour ne tirer du plaisir, ou le dilettantisme, est...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF