Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. "
Le spectateur français au XIXme siècle, ou Variétés religieuses, morales ... - Page 742
1805
Full view - About this book

Die Isolierten, Varietäten eines litterarischen Typus

Eduard Castle - Characters and characteristics in literature - 1899 - 73 pages
...Fontaine, Volupte: J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout: il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un coeur melancolique. a) Voltaire, Cinquieme discours en vers sur l'Homme: Dieu des etres pensants, Dieu...
Full view - About this book

Devant le rideau

Napoléon Maurice Bernardin - French drama - 1901 - 413 pages
...sans emploi : J'aime l'amour, le jeu, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ? Il m'en...
Full view - About this book

Revue des cours et conférences, Volume 2

Education - 1901
...sans emploi : J'aime l'amour, le jeu, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, • Jusqu'au sombre plaisir d'un cn-ur mélancolique. Viens donc : et de ce bien, 6 douce Volupté, Veux- lu savoir au vrai la mesure...
Full view - About this book

Études critiques sur l'histoire de la littérature française

Ferdinand Brunetière - French literature - 1903
...sans emploi. J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfln tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, . Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique! Le ton, ici, s'élève jusqu'au lyrisme; et puisque de nos jours ce mot de lyrisme est devenu synonyme...
Full view - About this book

The Oxford Book of French Verse, XIIIth Century-XIXth Century

St. John Lucas - French poetry - 1907 - 492 pages
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux- tu savoir au vrai la mesure certaine? Il m'en...
Full view - About this book

La poésie: études sur les chefs-d'œuvre des poètes de tous les temps et de ...

Paul Albert - 1907 - 398 pages
...illeurs : J'aime le jeu, les vers, les livres, la musique, La ville et la campagne, euûu tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Quel sens profond dans ce dernier vers ! Une telle disposition d'esprit devient bientôt la faculté...
Full view - About this book

Les cent meilleurs poèmes (lyriques) de la langue française

Auguste Dorchain - French poetry - 1907 - 159 pages
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout ; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ? II m'en...
Full view - About this book

The Claims of French Poetry: Nine Studies in the Greater French Poets

John Cann Bailey - French poetry - 1907 - 313 pages
...de PsychJ: J'aime le jeu, 1'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout : il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un coeur m&ancolique. That is, no doubt, the nemesis that awaits even the most innocent of Epicureans...
Full view - About this book

The Oxford Book of French Verse, XIIIth Century-XIXth Century

St. John Lucas - French periodicals - 1908 - 491 pages
...sans emploi : J'aime le jeu, l'amour, les livres, la musique, La ville et la campagne, enfin tout; il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Viens donc ; et de ce bien, ô douce Volupté, Veux-tu savoir au vrai la mesure certaine ? Il m'en...
Full view - About this book

Chateaubriand

Jules Lemaître - Authors, French - 1912 - 346 pages
...mort ; la mélancolie que La Fontaine a si justement placée dans son énumération des voluptés : Il n'est rien Qui ne me soit souverain bien, Jusqu'au sombre plaisir d'un cœur mélancolique. Cette mélancolie, ah I oui, Chateaubriand l'a connue, et aussi la misanthropie, et l'amour de la solitude....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF