Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Voilà comme on vous traite : et le monde effrayé Vous regarde déjà comme un homme noyé. En vain quelque rieur, prenant votre défense, Veut faire au moins, de grâce, adoucir la sentence : Rien n'apaise un lecteur toujours tremblant d'effroi, Qui... "
Oeuvres complètes: conforme au texte donné par Berriat-Saint-Prix - Page 32
by Nicolas Boileau Despréaux - 1861 - 543 pages
Full view - About this book

OEuvres poétiques de N. Boileau suivies d'œuvres en prose, pub, Volume 1

Nicolas Boileau Despréaux - French poetry - 1876
...rieur, prenant vostre défense, Veut faire au moins de grâce adoucir la sentence : Rien n'appaise un lecteur toujours tremblant d'effroi, Qui voit peindre...nouvelles, Et faudra-t-il sans cesse essuyer des querelles? N'entendrai-je qu'auteurs se plaindre et murmurer? Jusqu'à quand vos fureurs doivent-elles durer?...
Full view - About this book

A Manual of French Literature: Containing Selections from the Best French ...

Richard Adolf Ploetz - French language - 1878 - 780 pages
...revêtu des dépouilles d'Horace et de Juvénal." AMAK. R. Plo-tz, Manual of Frtvch f.iliralurt. 15 En vain quelque rieur, prenant votre défense. Veut...Qui voit peindre en autrui ce qu'il remarque en soi. — — — La satire, dit-on, est un métier funeste Qui plaît à quelques gens et choque tout le...
Full view - About this book

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands écrivains ...

Jacques Claude Demogeot - French literature - 1878 - 249 pages
...rivière'. Voilà comme on vous traite : et le monde effrayé Vous regarde déjà comme un homme noyé. En vain quelque rieur, prenant votre défense, Veut...tremblant d'effroi, Qui voit peindre en autrui ce qu'il remarc, je en soi. Vous ferez-vous toujours des affaires nouve"i;s? Et faudra t-il sans cesse essuyer...
Full view - About this book

Textes classiques de la littérature française, extraits des grands écrivains ...

Jacques Claude Demogeot - French literature - 1880 - 864 pages
...rivière3. Voilà comme on vous traite : et le monde effrayé Vous regarde déjà comme un homme noyé. En vain quelque rieur, prenant votre défense, Veut...tremblant d'effroi, Qui voit peindre en autrui ce qu'il remarqua en soi. Vous ferez-vous toujours des affaires nouvelles? Et faudra-t-il sans cesse essuyer...
Full view - About this book

Œuvres poétiques de Boileau-Despréaux: accompagnées d'extraits de ses ...

Nicolas Boileau Despréaux - 1881 - 531 pages
...rivière. * Voilà comme on vous traite : et le monde effrayé Vous regarde déjà comme un homme noyé. En vain quelque rieur, prenant votre défense, Veut...nouvelles Et faudra-t-il sans cesse essuyer des querelles? N'entendrai-je qu'auteurs se plaindre et murmurer Jusqu'à quand vos fureurs doivent-elles durer? Répondez,...
Full view - About this book

Poetik Boileau's: ein Beitrag zur Geschichte der französischen Poesie im 17 ...

Ferdinand Kaulen - French language - 1882 - 128 pages
...die Gegenüberstellung erkennt. Gegenüberstellung der Pronomina finden wir in folgenden Beispielen: Rien n'apaise un lecteur toujours tremblant d'effroi,...Qui voit peindre en autrui ce qu'il remarque en soi. S. IX, 142 (118m). Ce n'est que pour toi seul qu'elle (la femme) est fière et chagrine: Aux autres...
Full view - About this book

Französische studien, Volume 4

Gustav Carl O. Körting, Eduard Koschwitz - French literature - 1883
...rem, Quod sunt quos genus hoc minime juvat, utpote plures Culpan dignos . . . В., 141—142: Bien n'apaise un lecteur toujours tremblant d'effroi, Qui voit peindre en autrui ce qu'il remarque en soi. Dem Vorwurf, in boshafter, ungerechter Verspottung gefalle sich der Satiriker, wird Ausdruck gegeben:...
Full view - About this book

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Volume 1

Jacques Demogeot - French literature - 1884
...rivière 3. Voilà comme on vous traite : et le monde effrayé Vous regarde déjà comme un homme noyé. En vain quelque rieur, prenant votre défense, Veut faire au moins, de grâce, adoucir la sentence : Hien n'apaise un lecteur toujours tremblant d'effroi, 1. II applique à Paris ce qu'il a lu de Home....
Full view - About this book

Franzosische Studien

G. Korting and E. Koschwitz - 1884
...negoti I lient ¡at tibi quid sanctarum inscitia legum: 82—83 oben citirt. В., 143—144, 243—244: Vous ferez-vous toujours des affaires nouvelles? Et faudra-t-il sans cesse essuyer des querelles? . . . La satire, dit-on, est un métier funeste, Qui plaît à quelques gens, et choque tout le reste....
Full view - About this book

Oeuvres poétiques de Boileau Despréaux: éd. collationnée sur les meilleurs ...

Nicolas Boileau Despréaux - 1886 - 500 pages
...rivière *. Voilà comme on vous traite : et le monde effrayé Vous regarde déjà comme un homme noyé. En vain quelque rieur, prenant votre défense, Veut faire au moins, de grâce, adoucir la «entence : Rien n'apaise un lecteur toujours tremblant d'effroi, Qui voit peindre en autrui ce qu'il...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF