Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - Page 3
by Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
Full view - About this book

Chrestomathie française: Littérature de l'enfance. 7. éd. revue. ... par ...

Alexandre Rodolphe Vinet - French literature - 1856
...gens querelleurs, jusqu'aux, simples mâtins, Au dire de chacun , étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots, on cria haro sur le baudet. Un loup, quelque...
Full view - About this book

Histoire de la poésie, Volumes 7-8

Charles Augustin Henry - 1856
...les circonstances sont faites pour atténuer sa faute qu'il semble vouloir aggraver si bonnement ! En un pré de moines passant, La faim , l'occasion, l'herbe...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Et ce cri qui s'élève : Manger l'herbe d'autruiï L'herbe d'avtrwi ! comment tenir à ces traits-la?...
Full view - About this book

Bulletin, Volume 3

Société scientifique et littéraire du Limbourg - 1856
...L'ANE. L'âne vint à son tour, et dit : j'ai souvenance (1) Qu'en un pré de moines passant, La fnira, l'occasion, l'herbe tendre, et. je pense, Quelque...poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue (2); Je n'en avais nul droit, puisqu'il f.iut parler net (3). Rien ne paraît plus propre à faire...
Full view - About this book

The Classic French Reader

M. de Fivas (Alain Auguste Victor) - 1857
...mâtins, Au dire de chacun, étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit: J'ai souvenance La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense,...tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots, on cria haro sur le baudet. . Un loup, quelque...
Full view - About this book

Novisimo Chantreau, o gramática francesa...

Antonio Bergnes de las Casas - 1857 - 475 pages
...gens querelleurs , jusqu'aux simples mâtins , Au' dire de chacun , étaient de petits saints^ L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...de moines passant , La faim , l'occasion , l'herbe iendre , et je pense , Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue....
Full view - About this book

Mémoires et publications. 10 tom. ii

Société des sciences, des arts et des lettres du Hainaut - 1859
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins, Au dire de chacun, étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet Un loup , quelque...
Full view - About this book

Fables et oeuvres diverses de J. La Fontaine

Jean de La Fontaine - 1859 - 555 pages
..., Au dire de chacun , étaient de petits saints. L'une vint à son tour , et dit : J'ai souvenance Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots , ou cria haro sur le baudet. Un loup , quelque...
Full view - About this book

Refiguring La Fontaine: Tercentenary Essays

Anne Lynn Birberick - Literary Criticism - 1996 - 236 pages
...his "case" into the context of those accompanying circumstances that would diminish his culpability: La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense Quelque...poussant. Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. (vv. 51-53) Within the framework of ethical relativism evoked in the fable, it is clear to the reader...
Limited preview - About this book

Fables Choisies

Jean de La Fontaine, Stanley Appelbaum - Social Science - 1997 - 206 pages
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins, Au dire de chacun étaient de petits saints. L'âne vint à son tour et dit: «J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.» A ces mots on cria haro sur le baudet. Un loup quelque...
Limited preview - About this book

Fifty More Fables of La Fontaine

Jean de La Fontaine - Literary Criticism - 1998 - 166 pages
...jusqu'aux simples mastins, Au dire de chacun estoient de petits saints. LAsne vint à son tour et dit: J'ay souvenance Qu'en un pré de Moines passant, La faim,...la largeur de ma langue. Je n'en avois nul droit, puis qu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. Un Loup quelque peu clerc prouva...
Limited preview - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF