Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - Page 3
by Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
Full view - About this book

Revue des deux mondes: R2M, Volume 3

1834
...grands crimes. Ne semble-t-il pas entendre cette pauvre victime des animaux malades de la peste? .... J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La...tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots, on cria haro sur le baudet ! Ici l'analogie...
Full view - About this book

Cours abrégé de rhétorique à l'usage du Collége de Montréal

French language - 1835 - 246 pages
...l'âne dans la fable des animaux malades de la peste est un trait fin d'hyperbole en diminuant : L'âne vint à son tour, et dit : j'ai souvenance Qu'en un...poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Virgile fait un hyperbole en augmentant, lorsqu'il dit de l'amazone Camille : Elle étoit enduicie...
Full view - About this book

Cours de langue française en 9 parties (dont 3 nouvelles): toutes ..., Volume 1

Pierre Alexandre Lemare - 1835
...composés de ad, qui, devant le second mot commençant par un c dur, se change en ac. La faim, Voaxuion, l'herbe tendre, et je pense, Quelque diable aussi...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. LA F. 7, , Lt W hooDeor poor vons en voyant vos ouOctiptr le loisirs des laquais et des pages. Mais...
Full view - About this book

Fables suivies d'Adonis, poème

Jean de La Fontaine - 1836
...1 herbe tendre , et , je pense , Quelque diaLie tussi me poussant , Je tondis de ce pré la laigenr de ma langue. Je n'en avois nul droit, puisqu'il faut parler net A ces mots ou cria harc sur le baudet. ,Un lonP > quelque pen «1ère , prouva par sa harangne Qu'il falloit dévouer...
Full view - About this book

Fables

Jean de La Fontaine - 1836 - 360 pages
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins, An dire de chacun étaientde petits saints. L'âne vint à son tour , et dit : J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant , v. La faim , l'occasion , l?herbe tendre , et jeppnse, Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler...
Full view - About this book

Fables de la Fontaine: Volume 1

Jean de la Fontaine - Aesop's fables - 1838
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples matins. Au dire de chacun , étoient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...n'en avois nul droit , puisqu'il faut parler net. Asces mots , on cria haro sur le baudet. Un loup, quelque peu clerc, prouva par sa harangue Qu'il falloit...
Full view - About this book

Fables de La Fontaine

Jean de La Fontaine - Animals - 1838 - 336 pages
...mâtins, Au dire de chacun, étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance 2 Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion,...tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots, on cria haro3 sur le baudet. Un loup, quelque...
Full view - About this book

Lycée: ou Cours de littérature ancienne et moderne

Jean-François de La Harpe - Bible - 1839
...circonstances sont faites pour atténuer sa faute, qu'il semble vouloir aggraver si bonnement ? En im pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe...poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Et ce cri qui s'élève : Manger l'herbe d'autrui t L'herbe d' autrui ! comment tenir à ces traits-là...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Jean de La Fontaine: avec des notes et une nouvelle ...

Jean de La Fontaine - 1840 - 684 pages
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples matins , Au dire de chacun, étaient de petits saints. L'âne / - . / . ) * avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots , on cria haro sur le baudet. L~n loup, quelque...
Full view - About this book

Études littéraires sur l'apologue, la poésie lyrique, la poésie épique: chez ...

Patrice-François-Marie Cruice - Epic poetry - 1840 - 372 pages
...flatteurs d'applaudir. On n'osa trop approfondir Du tigre, ni de l'ours, ni des autres puissances, Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion,...tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. » A ces mots, on cria haro sur le baudet. Un loup, quelque...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF