Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - Page 3
by Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
Full view - About this book

Oeuvres completes

Jean de La Fontaine - 1826 - 493 pages
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples matins, An dire de chacun , étoicut de petits saints. L'Ane vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur tic ma langue ; Je n'en avois nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria ham sur le baudet....
Full view - About this book

Fables, Volume 1

Jean de La Fontaine - 1828
...simples mâtins, Au dire de chacun, étoient de petits saints. L'âne vint à son tour , et dit : J 'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim...et , je pense , Quelque diable aussi me poussant, .le tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avois nul droit , puisqu'il faut parler net....
Full view - About this book

Histoire générale des proverbes, adages, sentences, apophthegmes, dérivés de ...

C. de Méry - Proverbs - 1828
...Fontaine exprime si naïvement dans le discours de l'âne de la fable des animaux malades de la peste. La faim , l'occasion , l'herbe tendre , et , je pense , Quelque diable aussi me poussant. C'est ce que l'on exprime également par ces vers : Plus d'une probité sujeHc à caution , Par l'épreuve...
Full view - About this book

Les ornemens de la mémoire ou traits brillans des poètes français les plus ...

1830
...gens querelleurs , jusqu'aux simples mâtins , Au dire de chacun étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots , on cria haro sur le baudet. Un loup, quelque...
Full view - About this book

Correspondance littéraire,.

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - Encyclopedists - 1830
...malades de la peste (2). L'âne vint à son tour, et dit : « J'ai souvenance Qu'en un pré de moine passant, La faim , l'occasion, l'herbe tendre , et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Jetoudis de ce pré la largeur de ma langue. (i) Delisle de Sales. Grimm avait déjà fait la même...
Full view - About this book

De l'entendement et de la raison, Volume 2

François Thurot - Philosophy - 1830
...la confession de l'Ane, dans la fable des Animaux malades de la peste : , J'ai souvenance Qu'en an pré de moines passant , La faim , l'occasion , l'herbe tendre , et je pense , Quelque diable anssi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langne. Je n'en avais nnl droit, puisqu'il...
Full view - About this book

Correspondance littéraire, philosophique et critique de Grimm et ..., Volume 9

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - Encyclopedists - 1830
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste (2). L'âne vint à son tour, et dit : « J'ai souvenance Qu'en un pré de moine passant , La faim , l'occasion, l'herbe tendre , et, je pense, Quelque diable aussi me poussant,...
Full view - About this book

Œuvres de Voltaire, Volume 48

Voltaire - 1832
...est, au fond, celle de l'âne dans la fable admirable des Animaux malades de la peste ' • • L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Qnelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'eu avais nul droit,...
Full view - About this book

De l'entendement et de la taison, introduction à l'étude de la ..., Volume 2

Jean-Fr Thurot - 1833
...Voyez la confession de l'Ane, dans la fable des Animaux malades de la peste : J'ai souvenance Qu'en nn pré de moines passant , La faim , l'occasion , l'herbe...tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit , puisqu'il faut parler net. Voilà l'histoire universelle de toutes les déterminations...
Full view - About this book

Petit tableau littéraire de la France, extr. suivis de notes. Servant de ...

Pierre François Merlet - 1833
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins. Au dire de chacun, étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Sa peccadille fut jugée un cas pendable. Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable ! Rien que...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF