Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - Page 3
by Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
Full view - About this book

Lycée, ou, Cours de littérature ancienne et moderne

Jean-François de La Harpe - Classical literature - 1813
...les circonstances sont faites pour atténuer sa faute qu'il semble vouloir aggraver si bounenient! En un pré de moines passant, La faim , l'occasion ,...poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Et ce cri qui s'éleve : Manger l'herbe d'aùtrui 1 L'herbe d'aùtrui! comment tenir à ces traits-là?...
Full view - About this book

Fables, avec de nouvelles notes par m. de Lévizac. Gros

Jean de La Fontaine - 1813
...parfait que la confession de l'âne? Comme toutes les circonstances sont faites pour atténuer sa faute ! Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de uia langue. La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, ja pence, Comment tenir à ces traiis-Ià ? On...
Full view - About this book

Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques, tirés de la ...

Friedrich Melchior baron von Grimm - 1814
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Ammaux malades de la peste. L'âne vint à son tour et dit: J'ai souvenance Qu'en un...diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la iargeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur...
Full view - About this book

Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques, tirés de la ..., Volume 2

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - Encyclopedists - 1814
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la râble des Animaux malades de la peste. L'âne vint à son tour et dit : J'ai souvenance Qu'en un...Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce prc la largeur (le ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria...
Full view - About this book

Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques: tirés de la ..., Volume 2

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - Encyclopedists - 1814
...qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste. L'âne vint à sort tour et dit ' J'ai souvenance Qu'en un pré de moines...La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Ôuelque diable anssi me poussant, Je tondis de ce 'pré la iargeur de ma langue. Je n'en avais nul...
Full view - About this book

Fables de La Fontaine, Volume 2

Jean de La Fontaine - 1816 - 402 pages
...son tour , et dit : ) 'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant , La faim, l'occasion, t'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant..., Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'eu avois nul droit , puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. Un loup ,...
Full view - About this book

Le Parnasse de la jeunesse ou Nouveau choix de poésies françaises, par l ...

Parnassus - 1816
...simples mâtins, Au dire de chacun, étaient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit, yai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense Quelque esprit aussi me poussant. Je tondis de ce pré la largeur de ma langue : Je n'en n'avais nul droit...
Full view - About this book

Fables de Jean La Fontaine ; suivies de Philémon et Baucis ; et des Filles ...

Jean de La Fontaine - 1865
...les gens querelleurs, jusqu'aux simples mâtins, Au dire de chacun, éta'-Titde petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue ; Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots, or ! ria haro sur le baudet. Un loup, quelque...
Full view - About this book

Oeuvres completes de Marmontel

Tome Douzieme - 1819
...terre , La peste, etc. C'est là ce qu'on appelle amplifier pour agrandir. L'âne vint à son lour , et dit : J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant...Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce in « la largeur de ma langue. C'est là ce qu'on appelle diminuer en amplifiant ; et par ces deux...
Full view - About this book

Bibliothèque historique: ou, Recueil de matériaux pour servir à l ..., Volume 6

History - 1819
...leur état. « L'âne, Tint a son lour o. Précisément comme nous venons au nôtre. Mais l'âne avait souvenance » Qu'en un pré de moines passant , » La faim, l'occasion, l'herbe tendre, cl je pem* » Quelque diable aussi me poussant » Je tondis de ce pré la laigeur de ma langue »....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF