Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. "
La Fontaine et tous les fabulistes: ou, La Fontaine comparé avec ses modèles ... - Page 3
by Jean de La Fontaine, Marie Nicolas Silvestre Guillon - 1803
Full view - About this book

Bibliothéque portative des écrivains françois, ou choix ..., Volume 3, Books 3-4

François Moysant - 1803
...gens querelleur-*, jusqu'aux simples mâtin!, Au dire de chacun, étoient de petits saints. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tendre, et, je pense, Quelque diable aussi me poussant, Îe tondis de ce pré la largeur de ma langue, e n'en avois nul droit, puisqu'il faut parler net. A...
Full view - About this book

Lycée, ou Cours de littérature ancienne et moderne;

Jean-François de La Harpe - Classical literature - 1804
...les circonstances sont faites pour atténuer sa faute qu'il semble vouloir aggraver si bonnement ! En un pré de moines passant , La faim, l'occasion, l'herbe...poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Et ce cri qui s'éleve ! Manger l'herbe d'autrui I L'herbe d'autrui ! comment tenir à ces traits-là...
Full view - About this book

La prononciation françoise: determinée par des signes invariables, avec ...

Urbain Domerque - French language - 1806 - 312 pages
...ces bois si touffus, aimable Lycoris ! Vois ces ruisseaux si frais, vois ces prés si fleuris. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un...La faim, l'occasion, l'herbe tendre , et, je pense , E. Colonne féminine. Sur le haut Hélicon leur veine méprisée Fut toujours des neuf sœurs la...
Full view - About this book

Œuvres choisies et posthumes de M. de La Harpe, Volume 3

Jean-François de La Harpe - 1806
...atténuer sa faute J La faim , l'occasion, l'herbe tendre , «t, je pense , ' • • . , ",.•.'.: i : ~ Quelque diable aussi me poussant > , , ' Je tondis de ce pré la largeur de ma langue. Comment tenir à ces traits-là f On en citerait cent de cette force. Mais il faut s'en rapporter à...
Full view - About this book

Style Français des meilleurs Auteurs, Volume 2

C. J. Cunninghame - 1808
...gens querelleurs , jusqu'aux simples mâtins, Au dire de chacun , étaient de petits snints. L'âne vint à son tour, et dit : j'ai souvenance Qu'en un pré de moim s passant, La faim, l'occasion , l'herhe tendre , et , je pense Quelque diable ausssi me poussant,...
Full view - About this book

Correspondance littéraire, philosophique et critique ..., Part 2, Issue 3

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - 1812
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste. L'âne vint à son tour et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue. Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. . . . Sa peccadille...
Full view - About this book

Correspondance littéraire, philosophique et critique adressée à un souverain ...

Grimm - Bookbinding - 1812
...son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en an pré de moines passant , La faim, t'occasion , t'herbe tendre , et, je pense, Quelque diable aussi me poussant , Je tondis de ce pré la largeur de ma tangue. Je n'en avais nul droit , puisqu'it faut parter net. A ces mots, on cria haro sur te baudet...
Full view - About this book

Correspondance littéraire, philosophique et critique, adressée a ..., Volume 3

1812
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La faim, t'occasion, l'herbe tendre , et, je pense, Quetque diabte aussi me poussant, Je tondis de ce pré ta...
Full view - About this book

Correspondance littéraire, philosophique et critique ..., Part 2, Volume 3

Friedrich Melchior Freiherr von Grimm - Encyclopedists - 1812
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des minimaux malades de la peste. L'âne vint à son tour, et dit : J'ai souvenance Qu'en un pré de moines passant, La fairn, t'occasion , t'herbe tendre , et, jepenst, Quetque diable aussi me poussant, Je tondis de ce...
Full view - About this book

Mémoires historiques, littéraires et anecdotiques, tirés de la ...

Friedrich Melchior baron von Grimm - 1813
...difficile qu'un pareil choix ne rappelle pas un peu la fable des Animaux malades de la peste. L'âne vint à son tour et dit : J'ai souvenance Qu'en un...tondis de ce pré la largeur de ma langue. ' Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net. A ces mots on cria haro sur le baudet. . . . Sa peccadille...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF