Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 31 - 39 of 39 on En suite de quoi, faisant réflexion sur ce que je doutais, et que, par conséquent,....
" En suite de quoi, faisant réflexion sur ce que je doutais, et que, par conséquent, mon être n'était pas tout parfait, car je voyais clairement que c'était une plus grande perfection de connaître que de douter, je m'avisai de chercher d'où j'avais... "
La philosophie de saint Thomas d'Aquin - Page 336
by Charles Jourdain - 1858
Full view - About this book

Leçons sur l'histoire de la philosophie, Volume 6

Georg Wilhelm Friedrich Hegel - Philosophy - 1985 - 578 pages
...avoir été mise en moi par un être qui soit en effet plus parfait » (AT IX-1, p. 36 et 38). « ... Faisant réflexion sur ce que je doutais, et que par conséquent mon être n'était pas tout parfait, ... je m'avisai de chercher d'où j'avais appris à penser à quelque chose de plus parfait que je...
Limited preview - About this book

Discours de la méthode

René Descartes, Et Gilson - Philosophy - 1987 - 516 pages
...difficulté à bien remarquer quelles sont celles que nous concevons distinctement. 25 En suite de quoi, faisant réflexion sur ce que je doutais, et que,...douter, je m'avisai de chercher d'où j'avais appris de quelque nature qui fût en effet plus parfaite: Pour ce qui est des pensées que j'avais de plusieurs...
Limited preview - About this book

Descartes, la lumière naturelle: intuition, disposition, complexion

André Robinet - Philosophy - 1999 - 448 pages
...«mon être qui n'était pas tout parfait». L'appel à la commensuration des perfections vient de ce «je voyais clairement que c'était une plus grande perfection de connaître que de douter », par conséquent inscrit directement le départ de la preuve dans la bipolarité des natures simples...
Limited preview - About this book

Descartes et la connaissance de Dieu

Laurence Devillairs - Philosophy - 2004 - 352 pages
...je découvre en même temps la voie qui me conduit à la connaissance d'un être parfait : « (...) faisant réflexion sur ce que je doutais, et que,...par conséquent, mon être n'était pas tout parfait (...), je m'avisai de chercher d'où j'avais appris à penser à quelque chose de plus parfait que...
Limited preview - About this book

Les mathématiques, les idées et le réel physique

Albert Lautman, Fernando Zalamea - Philosophy - 2006 - 315 pages
...parfait dont l'existence est ainsi enveloppée dans la sienne propre : Ensuite de quoi, nous dit-il, faisant réflexion sur ce que je doutais et que par...m'avisai de chercher d'où j'avais appris à penser à quelque chose de plus parfait que je n'étais ; et je connus nécessairement que ce devait être...
Limited preview - About this book

Les mathématiques, les idées et le réel physique

Albert Lautman, Fernando Zalamea - Philosophy - 2006 - 315 pages
...parfait dont l'existence est ainsi enveloppée dans la sienne propre : Ensuite de quoi, nous dit-il, faisant réflexion sur ce que je doutais et que par...douter, je m'avisai de chercher d'où j'avais appris à penserà quelque chose de plus parfait que je n'étais ; et je connus nécessairement que ce devait...
Limited preview - About this book

Discours de la méthode, Les passions de l'âme, Lettres

René Descartes - Ethics - 1637 - 280 pages
...difficulté à bien remarquer quelles sont celles que nous concevons distinctement. En suite de quoi, faisant réflexion sur ce que je doutais, et que,...m'avisai de chercher d'où j'avais appris à penser à quelque chose de plus parfait que je n'étais, et je connus évidemment que ce devait être de quelque...
Full view - About this book

Le Discours de la méthode

1905 - 83 pages
...diffi-cul-té à bien re-mar-quer quelles sont celles que nous conce-vons dis-tinc-te-ment En suite de quoi, fai-sant ré-flexion sur ce que je dou-tais, et que,...de dou-ter, je m'avi-sai de cher-cher d'où j'avais ар-pris à реп-ser à quelque chose de plus par-fait que je n'étais ; et je connus évidem-ment...
Limited preview - About this book

Travaux de l'Académie nationale de Reims, Volume 26

Académie nationale de Reims - 1858
...choses que nous concevons fort clairement et fort distinctement sont toutes vraies. » Ensuite de quoi faisant réflexion sur ce que je doutais, et que par conséquent, mon être n'était point tout parfait , — je m'avisai de chercher d'où j'avais eu l'idée d'une nature plus parfaite...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF