Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" ... m'y voilà, et je voudrais bien, au moins, ménager de ne pas aller plus loin, de ne point avancer dans ce chemin des infirmités, des douleurs, des pertes de mémoire, des... "
Le Nouveau secrétaire impérial, ou, Modeles de lettres sur toutes sortes de ... - Page 134
1810 - 215 pages
Full view - About this book

Beautés des prosateurs français; ou, Lecons et modèles de littérature en ...

Guyet de Fernex - French literature - 1843 - 538 pages
...MADAME DE SÉVIGNÉ A SA FILLE. Il me semble, ma chère enfant, que j'ai été traînée malgré moi à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse;...la vois, m'y voilà ! et je voudrais bien au moins ménager de ne pas aller plus loin, de ne point avancer dans ce chemin des infirmités, des douleurs,...
Full view - About this book

Lettres de Madame de Sévigné: avec les notes de tous les commentateurs, Volume 6

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - Authors, French - 1844
...trouve les conditions de la vie assez dures. Il me semble que j'ai été tra1née, malgré moi, à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse...la vois, m'y voilà, et je voudrais bien, au moins, ménager de ne pas aller plus loin, de ne point avancer dansee chemin des infirmités, des douleurs,...
Full view - About this book

Lettres de Madame de Sévigné, avec les notes de tous les ..., Volumes 5-6

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1844
...trouve les conditions de la vie asse/. dures. Il me semble que j'ai été traînée, malgré moi, à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse; je la vois, m'y voilà, et je voudrais bien, nu moins, ménager de ne pas aller plus loin, de ne point avancer dans ce chemin des infirmités, îles...
Full view - About this book

Nouveau choix de leçons françaises; instructions épistolaires

Marin J George de La Voye - 1845 - 80 pages
...Sévigné à Madame de Grignan. Il me semble, ma chère enfant, que j'ai été tramée malgré moi à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse...infirmités, des douleurs, des pertes de mémoire, des défigurements qui sont près de m'outrager. Mais j'entends une voix qui dit : " Il faut marcher malgré...
Full view - About this book

Lettres de Mme de Sévigné: précédées du traité sur le style épistolaire de ...

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1851 - 651 pages
...etc. » les conditions de la vie assez dures. 11 me semble que j'ai été traînée , malgré moi , à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse...vois , m'y voilà , et je voudrais bien , au moins , ménager de ne pas aller plus loin , de ne point avancer dans ce chemin des infirmités , des douleurs...
Full view - About this book

Lettres, avec les notes de tous les commentateurs, Volume 6

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1853
...trouve les conditions de la vie assez dures. Il me semble que j'ai été traînée, malgré moi, à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse;...la vois, m'y voilà, et je voudrais bien au moins ménager de ne pas aller plus loin, de ne point avancer dans ce chemin des infirmités, des douleurs,...
Full view - About this book

Traité de la vieillesse, hygiénique, médical et philosophique, ou Recherches ...

Joseph-Henri Reveillé-Parise - Geriatrics - 1853 - 488 pages
...action incessante de destruction, c'est un mouvement sans pas aller plus loin, de ne point aborder dans ce chemin des infirmités, des douleurs, des pertes de mémoire, des défigurements qui sont près de m'outrager ; et j'entends une voix qui me dit : 11 faut marcher malgré...
Full view - About this book

Les derniers paysans

Émile Souvestre - 1856 - 317 pages
...les conditions de la vie bien dures, dit-elle ; il me semble que j'ai été traînée malgré moi à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse. Je la vois, m'y voici, et je voudrais bien au moins ménager de ne pas aller plus loin ; de ne point avancer dans le...
Full view - About this book

Lettres

Marie de Rabutin-Chantal marquise de Sévigné - 1857 - 451 pages
...elc. » les conditions de la vie assez dures. 11 me semble que j'ai été traînée , malgré moi , à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse...vois , m'y voilà , et je voudrais bien , au moins , ménager de ne pas aller plus loin , de ne point avancer dans ce chemin des infirmités , des douleurs...
Full view - About this book

The French correspondent, selections from letters of the most eminent French ...

Louis Nottelle - 1859
...trouve les conditions delà vie assez dures: - il me semble que j'ai été traînée malgré moi à ce point fatal où il faut souffrir la vieillesse...la vois, m'y voilà et je voudrais bien, au moins ménager de n'aller pas plus loin, de ne point avancer dans ce chemin des infirmités, des douleurs,...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF