Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books 61 - 70 of 107 on Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre. Quoi ! tu veux qu'on t'épargne,....
" Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre. Quoi ! tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné ! Songe aux fleuves de sang, où ton bras s'est... "
Revue d'histoire littéraire de la France - Page 406
edited by - 1894
Full view - About this book

Pierre Corneille: auteurs dramatiques qui l'ont précédé : règne de Louis ...

C. L. R. - 1883 - 226 pages
...que vous animez à les faire périr. Pour elles rien n'est sûr ; quipeut tout doit tout craindre. Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....! tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné ! Songe aux fleuves de sang où ton bras s'est baigné, De combien ont rougi les champs de Macédoine....
Full view - About this book

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Volume 1

Jacques Demogeot - French literature - 1884
...que vous animez à les faire périr. Pour elles rien n'est sûr; qui peut tout doit tout craindre. Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....! tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné ! Songe aux fleuves de sang où ton bras s'est baigné, De combien ont rougi les champs de Macédoine,...
Full view - About this book

Revue de Bretagne et de Vendée, Volume 33

Brittany (France) - 1873
...(Lisez le grand Corneille), il a le repentir. Ecoutez-le plutôt ! lui-même il va se peindre : « Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....! tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné ! Songe au fleuve de sang où ton bras s'est baigné... Remets dans ton esprit , après tant de carnages...
Full view - About this book

Cinna; tragedie

Pierre Corneille - 1889 - 92 pages
...que vous animez à les faire périr. Pour ellts rien n'est sûr ; qui peut tout doit tout craindre. Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....tu veux qu'on t'épargne , et n'as rien épargné! Songe aux fleuves de sang où ton bras s'est baigné , De combien ont rougi les champs de Macédoine...
Full view - About this book

Textes classiques de la littérature française: extraits des grands ..., Volume 1

Jacques Demogeot - French literature - 1889 - 559 pages
...que vous animez à les faire pàrir. Pour elles rien n'est sûr; qui peul tout doit tout craindre. Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné! Songe aux fleuves de sang où ton bras s'est baigné, De combien ont rougi les champs de Macédoine,...
Full view - About this book

Théâtre complet, Volume 2

Octave Feuillet - 1892
...effare'... je suis consterne'... je suis ridicule!... Ah! ah! voyons... Rentre en toi-même, Auguste, et cesse de te plaindre. Quoi ! tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné ! Ah ça! (n regarde a sa montre.) Je vais alloiidre un quart d'heure, et puis je m'informerai... Je...
Full view - About this book

Cinna, ou La clémence d'Auguste: tragédie en cinq actes

Pierre Corneille - 1893 - 70 pages
...que vous animez à les faire périr. Pour elles rien n'est, sûr; qui peut tout doit tout craindre. Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné! Songe aux fleuves de sang où ton bras s'est baigné, De combien ont rougi les champs de Macédoine,...
Full view - About this book

La fille de Clémentine: ou Le crime de Sylvestre Bonnard, membre de l'Institut

Anatole France - 1894 - 209 pages
...chronologie galante; 20 voilà comment hier, au Luxembourg, mon jeune et irrévérencieux ami. . . . Rentre en toi-même, Octave, et cesse de te plaindre....! tu veux qu'on t'épargne et n'as rien épargné. 25 6 juin. C'était le premier jeudi de juin. Je fermai mes livres et pris congé du saint abbé Droctovée...
Full view - About this book

Hommes et livres: études morales et littéraires

Gustave Lanson - French literature - 1895 - 364 pages
...trouble, et jamais de repos. (II, 1.) D'où va sortir le dégoût des biens qui peuvent être ôtés. 2° Réflexion sur les fautes qu'on a commises, d'où l'on ne se préfère à personne : Rentre en toi, même, Octave, et cesse de te plaindre ! Quoi! tu veux qu'on t'épargne, et n'as rien épargné!......
Full view - About this book

Le crime de Sylvestre Bonnard: membre de l'Institut

Anatole France - French literature - 1904 - 272 pages
...voilà comment hier, au 10 Luxembourg, mon jeune et irrévérencieux ami... Rentre en toi-même, Octaye, et cesse de te plaindre. . Quoi ! tu veux qu'on t'épargne et n'as rien épargné. 6 juin. C'était le premier jeudi de juin. Je fermai mes 15 livres et pris congé du saint abbé Droctovée...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF