Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée... "
Amiel's Journal: The Journal Intime of Henri-Frédéric Amiel - Page 360
by Henri Frédéric Amiel - 1896 - 402 pages
Full view - About this book

Oeuvres complètes de P. Corneille, Volume 1

Pierre Corneille - 1858
...tardes-tu ? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières 3. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...les vient d'ouvrir *. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne enfin, n'est-ce...
Full view - About this book

Œuvres completes de P. Corneille, Volume 1

Pierre Corneille - 1858
...tardes-tu? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux, en mourant, m'a laissé ses lumières...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée; De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne enfin, n'est-ce...
Full view - About this book

Dictionnaire des objections populaires contre le dogme, la morale, la ...

abbé Pinard - 1858
...lgrdes-lu? Tu vois le même crime ou la même verlu : Ta barbarie PII elle a les mêmes matières, Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son sang, dont tes heurreaux viennent de me couvrir, M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. 3e vois, je sais,...
Full view - About this book

World-noted Women: Or, Types of Womanly Attributes of All Lands and Ages

Mary Cowden Clarke - Women - 1858 - 407 pages
...mourant, m'a laisse ses lumieres ; Son saiig, dont tes bourreaux viennent dc mo couvrir, M'a desillfi Ics yeux, et me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis desabus^e ; Do co bienboureux sang tu me vois baptisee; Jo suis CHRETIENNB enfin, — n'cst-cc...
Full view - About this book

Œuvres complètes de Chateaubriand, Issue 5558, Volume 11

François-René vicomte de Chateaubriand - 1861
...tes lois a jamais asservie. Polyeucte est allé à la mort, à {a yiaîrc ; Pauline dit à Félix t Mon époux, en mourant, m'a laissé ses lumières;...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée, De ce bienheureux sang ta me vois baptisée; Je suis chrétienne ! Que cela est...
Full view - About this book

Rachel: eine biographische Novelle von der Verfasserin der "Zwei Schwestern."

Rahel Meier - German fiction - 1859 - 224 pages
...anbá''фtiger unb begeifterter S3evtun= berung einige ©cenen auê ber Rauline recitiren. S3ei ber <Stelle: Mon époux. en mourant. m'a laissé ses lumières;...me les vient d'ouvrir: Je vois. je sais. je crois! wurbe biefe t5cene burф einen unerwarteten S3efuф unter= brофen. SKan fünbigte ben Srjbifфof...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Voltaire: Commentaires sur Corneille

Voltaire - 1860
...barbare. t. Je n'ai pas trouvé ce vers dans l'An'lronic de Campistron. ( Note de il. Beudiot.) V. 7. Son sang, dont tes bourreaux viennent de me couvrir,...M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir; pléonasme. V. 13. Redoute l'empereur, appréhende Sévère. D'où sait-elle que Félix a sacrifié...
Full view - About this book

Poëtes du siècle de Louis XIV

Alexandre Rodolphe Vinet - French drama - 1861 - 672 pages
...tardes-tu ? Tu vois le même crime, ou la même vertu; Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée: De ce bienheureux sang tu me vois baptisée; Je suis chrétienne, enfin, n'est-ce...
Full view - About this book

Œuvres de P. Corneille: Le Cid. Horace. Cinna. Polyeucte, martyr

Pierre Corneille - 1862
...tardes-tu? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais, je crois, je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée; Je su1s chrét1enne enfin , n'est-ce...
Full view - About this book

Œuvres de P. Corneille: Le Cid. Horace. Cinna. Polyeucte, martyr

Pierre Corneille - French drama (Tragedy) - 1862
...tardes-tu? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...viennent de me couvrir, M'a dessillé les yeux , et nie les vient d'ouvrir. Je vois , je sais, je crois, je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF