Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" M'a dessillé les yeux, et me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée... "
Amiel's Journal: The Journal Intime of Henri-Frédéric Amiel - Page 360
by Henri Frédéric Amiel - 1896 - 402 pages
Full view - About this book

Oeuvres complètes, Volume 22

François-René de Chateaubriand - 1837
...sous tes lois à jamais asservie, Polyeucte est allé à la mort, a lagloire; Pauline dit à Félix : Mon époux, en mourant, m'a laissé ses lumières;...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée , De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne ! Que cela...
Full view - About this book

Théàtre de Pierre et de Thomas Corneille: Vie de Corneille, par Fontenelle ...

Pierre Corneille - 1843
...tardes-tu? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières 3. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée; Je suis chrétienne enfin , n'est-ce...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de P. Corneille: suivies des oeuvres choisies de ..., Volume 1

Pierre Corneille - 1843
...tardes-tu ? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie enfile a les mîmes matières '. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...M'a dessillé les yeux , et me les vient d'ouvrir J. Je v ois , je sais , je crois , je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de P. Corneille: suivies des oeuvres choisies de ..., Volume 1

Pierre Corneille - 1843
...tardes-tu ? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières ' . Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son...couvrir, M'a dessillé les yeux , et me les vient d'ouvrir1. '' Je vois, je sais , je crois , je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de M. le vicomte de Chateaubriand: Oeuvres littéraires ...

François-René vicomte de Chateaubriand - 1843
...tes lois ajamáis asservie. Polyeacte estallé à la mort, à la gloire; Pauiioe dit à Félix : lion époux , en mourant , m'a laissé ses lumières ;...viennent de me couvrir, M'a dessillé les yeux , et nie les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée , De ce bienheureux sang...
Full view - About this book

Vie de Corneille, par Fontenelle. Supplément à la Vie de Corneille ...

Pierre Corneille - French drama - 1844
...tardes-tu ? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières 3. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;..., dont tes bourreaux viennent de me couvrir , M'a desslllé les yeux, et me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée •...
Full view - About this book

Chefs-d'oeuvre classiques de la littérature française: Poésie. Épopée et drame

Epic poetry, French - 1845 - 797 pages
...seigneur, elle revient. SCÈNE V FÉLIX , PAULINE, ALBIN. Ta barbarie en elle a les mêmes matières. Mon époux, en mourant, m'a laissé ses lumières;...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée ; De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne enfin, n'est-ce...
Full view - About this book

Fontenelle, [B] Vie de Corneille. Supplément à la Vie de Corneille ...

Pierre Corneille - 1846
...tardes-tu? Tu vois le même crime, ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières 3. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières; Son...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée; Je suis chrétienne enfin , n'est-ce...
Full view - About this book

Chefs-d'oeuvre de Pierre Corneille: avec notes et commentaires

Pierre Corneille - 1846 - 558 pages
...tardes-tu? Tu vois le même crime , ou la même vertu : Ta barbarie en elle a les mêmes matières 3. Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...me les vient d'ouvrir. Je vois , je sais , je crois , je suis désabusée : De ce bienheureux sang tu me vois baptisée; Je suis chrétienne enfin , n'est-ce...
Full view - About this book

Études sur la littérature française au dix-neuvième siècle, Volume 1

Alexandre Vinet - French literature - 1849
...aussi notre émotion est pure et noble, autant que vive et tragique, lorsque Pauline dit à son père : Mon époux en mourant m'a laissé ses lumières ;...me les vient d'ouvrir. Je vois, je sais, je crois, je suis désabusée; De ce bienheureux sang tu me vois baptisée ; Je suis chrétienne enfin (1). (1)...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF