Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" C'est moi qui, si longtemps le plaisir de vos yeux, Vous ai fait de ce nom remercier les dieux, Et pour qui tant de fois prodiguant vos caresses, Vous n'avez point du sang dédaigne "
Œuvres, avec notes par m. de Levizac - Page 268
by Jean Racine - 1804
Full view - About this book

Oeuvres de J. Racine

Jean Racine - 1873
...cœur se fait quelques plaisirs De me prouver sa foi dans ses derniers soupirs. (II, 5f a, llaj. 6g5.) C'est moi qui si longtemps le plaisir de vos yeux, Vous ai fait de ce nom remercier les Dieux. (III, 211, Iph. iigS.) Goûte-t-il des plaisirs tranquilles et parfaits? (II, n3, Andr. i443.) Quels...
Full view - About this book

Œuvres de J. Racine: Lexique de la langue de J. Racine avec une ...

Jean Racine - 1873
...cœur se fait quelque» plaisirs De me prouver «a foi dans ses derniers soupirs. (II, 5ia, Baj. 6g5.) C'est moi qui si longtemps le plaisir de vos yeux, Vous ai fait de ce nom remercier les Dieux. (III, an, Iph. ng5.) Goûte-t-il dee plaairs tranquilles et parfaits? (II, n3, Andr. 1443.) Quel»...
Full view - About this book

Cours de langue française avec de nombreux exercises empruntés aux meilleurs ...

B. Berger - 1874
...Ni qu'en me l'arrachant un sévère destin, Si près de ma naissance en eût marqué la fin. Fille d'Agamemnon, c'est moi qui, la première, Seigneur,...moi qui, si longtemps le plaisir de vos yeux, Vous a» fait de ce nom remercier les dieux, Et pour qui, tant de fois prodiguant vos caresses, Vous n'avez...
Full view - About this book

Travaux de l'Académie nationale de Reims, Volumes 55-56

Académie nationale de Reims (France) - Reims (France) - 1875
...Ni qu'en me l'arrachant un sévère destin, Si près de ma naissance en eût marqué la fin. Fille d'Agamemnon, c'est moi qui la première, Seigneur,...prodiguant vos caresses, Vous n'avez point du sang dédaigne' les faiblesses. Hélas! avec plaisir je me faisais conter Tous les noms des pays que vous...
Full view - About this book

Iphigénie en Aulide, followed by Boileau's Epître vii, ed., with vocabulary ...

Jean Racine - 1876
...1190 Ni qu'en me l'arrachant un sévère destin Si près de ma naissance en eût marqué la fin. Fille d'Agamemnon, c'est moi qui la première, Seigneur,...C'est moi qui, si longtemps le plaisir de vos yeux, 1195 Vous ai fait de ce nom remercier les dieux, Et pour qui, tant de fois prodiguant vos caresses,...
Full view - About this book

Grammaire française moderne, théorique, analytique et pratique: contenant ...

Victor Alvergnat - French language - 1876 - 288 pages
...nous reste-t-il de ces grands noms qui ont autrefois joué un rôle si brillant dans l'histoire ? 19 C'est moi qui la première, Seigneur, vous appelai de ce doux nom de père. — RACINE. 252. La formule interrogativo qu'est ce qui (sujet) ou qu'est ce que (compl.) s'applique...
Full view - About this book

Théatre complet de J. Racine

Jean Racine - French drama - 1877 - 663 pages
..., Ni qu'eu me l'arrachant un sévère destin Si près de ma naissance en eût marqué la fin. Fille d'Agamemnon , c'est moi qui la première, Seigneur,...père; C'est moi qui , si longtemps le plaisir de vos jeux, Vous ai fait de ce nom remercier les dieux , Et pour qui , tant de fois prodiguant vos caresses-,...
Full view - About this book

History of French Literature, Volume 2

Henri Van Laun - French literature - 1877
...l'arrachant, un sévère destin, Si près de ma nnissance, en eût marqué la fin. Fille d' Agamemnon, c'est moi qui, la première, Seigneur, vous appelai...de père ; C'est moi qui, si longtemps le plaisir Je vos yeux, Vous ai fait de ce nom remercier les dieux, Kt pour qui, tant de fois prodiguant vos carême»...
Full view - About this book

Œuvres diverses de Jules Janin, Volume 7

Jules Janin - 1877
...résignée, a salué la tragédienne qui Pavait rendue à nos admirations et à nos larmes : Fille d'Agamemnon, c'est moi qui la première, Seigneur, vous appelai de ce doux nom de père. Ce rôle d'Iphigénie était une élégie, et quand M"e Rachel la récitait, on eût dit, vous en souvenez-vous?...
Full view - About this book

Shakespeare et l'antiquité

Paul Stapfer - 1880
...l'arrachant un sévère destin Si près de ma naissance en eût marqué la fin. Fille d'Agarnemnon, c'est moi qui la première. Seigneur, vous appelai...yeux, Vous ai fait de ce nom remercier les dieux, i Et pour qui tant de fois prodiguant vos caresses, Vous n'avez point du sang dédaigné les faiblesses....
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF