Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Il y paraît, je le confesse, Et j'aurais pu le corriger. Mais quand l'homme change sans cesse, Au passé pourquoi rien changer? Va-t'en, pauvre oiseau passager; Que Dieu te mène à ton adresse! Qui que tu sois, qui me liras, Lis-en le plus que tu pourras,... "
L'Artiste - Page 8
1858
Full view - About this book

Representative French Lyrics of the Nineteenth Century

George Neely Henning (ed) - 1913 - 406 pages
...adresse ! Qui que tu sois, qui me liras, Lis-en le plus que tu pourras, Et ne me condamne qu'en somme. . Mes premiers vers sont d'un enfant, Les seconds d'un adolescent, Les derniers à peine d'un homme. 1840 CHANSON J'ai dit à mon cœur, à mon faible cœur : N'est-ce pas assez d'aimer sa maîtresse...
Full view - About this book

French Verse of the XVI Century

Charles Henry Conrad Wright - French poetry - 1916 - 125 pages
...adresse! Qui que tu sois, qui me liras, Lis-en le plus que tu pourras, Et ne me condamne qu'en somme. Mes premiers vers sont d'un enfant, Les seconds d'un adolescent, Les derniers à peine d'un homme. Page 81. — i. Jesabel, Catherine de' Medici. 2. Ducs, the Medici rulers at Florence. 3. rabatus....
Full view - About this book

Pages choisies des grands écrivains

Alfred de Musset - 1921 - 314 pages
...I Qui que tu sois, qui me liras, Lis-en le plus que tu pourras, Et ne me condamne qu'en somme. Mea premiers vers sont d'un enfant, Les seconds d'un adolescent, Les derniers à peine d'un homme. VENISE Dans Venise la rouge, Pas un bateau qui bouge. Pas un pêcheur dans l'eau Pas un falot. Seul,...
Full view - About this book

French Verse from Villon to Verlaine

Robert Lindsay Græme Ritchie, James Middleton Moore - French language - 1922 - 213 pages
...adresse ! Qui que tu sois, qui me liras, Lis-en le plus que tu pourras, Et ne me condamne qu'en somme. Mes premiers vers sont d'un enfant, Les seconds d'un adolescent, Les derniers à peine d'un homme. LXXXIV L'Etoile du Soir (Premières Poésies) La tempête s'éloigne, et les vents sont calmés. La...
Full view - About this book

Revue des deux mondes

French literature - 1864
...admirables poèmes, mettait en guise d'épigraphe au début de son œuvre ce bref et sévère jugement : Mes premiers vers sont d'un enfant, Les seconds d'un adolescent, Les derniers à peine d'un homme. Parmi les écrivains célèbres de notre siècle, il en est certes plus d'un qui n'aurait garde de...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF