Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Cette négligence en une affaire où il s'agit d'eux-mêmes, de leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit; elle m'étonne et m'épouvante, c'est un monstre pour moi. "
L'idée de Dieu et ses nouveaux critiques - Page 376
by Elme-Marie Caro - 1864 - 506 pages
Full view - About this book

L'idée de dieu dans la critique contemporaine

Elme-Marie Caro - Dios - 1868 - 396 pages
...sens et jugement qu'en la réglant par la vue de ce point, qui doit être notre dernier objet... El c'est pourquoi, e'ntre ceux qui n'en sont pas persuadés,...m'étonne et m'épouvante; c'est un monstre pour moi *. Puis, s'adressant à ceux qui ne voient pas que c'est un devoir indispensable de chercher, quand...
Full view - About this book

Pensées: d'après le texte du manuscrit autographe, contenant les lettres et ...

Blaise Pascal - Apologetics - 1869 - 613 pages
...celles qui, quoique obscures d'ellesmêmes, ont néanmoins un fondement très-solide et inébranlable je les considère d'une manière toute différente. Cette négligence, en une affaire où il s'agit d'eux mêmes, de leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit; elle m'étonne...
Full view - About this book

De la haute éducation intellectuelle, Volume 3

Félix Dupanloup - 1870
...princi« pale et leur plus sérieuse occupation ; mais quant à ceux « qui ne s'en mettent pas en peine, cette négligence en une « affaire où il s'agit...m'étonne « et m'épouvante. C'est un monstre pour moi. Je ne dis pas « ceci par le zèle pieux d'une dévotion spirituelle. J'en« tends au contraire qu'on...
Full view - About this book

Lettres aux hommes du monde sur les études qui leur conviennent Appendice ...

Félix Dupanloup - Classical education - 1870
...princi« pale et leur plus sérieuse occupation ; mais quant à ceux « qui ne s'en mettent pas en peine, cette négligence en une « affaire où il s'agit d'eux-mêmes, de leur éternité, de leur e tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit ; elle m'étonne « et m'épouvante. C'est un monstre...
Full view - About this book

Pensées de Blaise Pascal: avec les notes de Voltaire

Blaise Pascal - 1873 - 191 pages
...crédule, ou de celles qui, quoique obscures d'elles-mêmes, ont néanmoins un fondement très solide, je les considère d'une manière toute différente....m'étonne et m'épouvante ; c'est un monstre pour moi. Je ne dis pas ceci par le zèle pieux d'une dévotion spirituelle ; je prétends, au contraire, que...
Full view - About this book

Pensées de B. Pascal (édition de 1670): Précédées d'un avant propos et ...

Blaise Pascal - 1874 - 305 pages
...crédule, ou de celles qui quoy qu'obscures d'elles-mesmes ont néanmoins un fondement très-solide, je les considère d'une manière toute différente. Cette négligence en une affaire où il s'agit d'eux-mesmes, de leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle ne m'attendrit; elle m'étonne...
Full view - About this book

Morceaux choisis des classiques français: à l'usage des classes supérieures

Léon Jacques Feugère - French literature - 1877 - 476 pages
...celles qui , quoique obscures; d'elles-mêmes, ont néanmoins un fondement trèssolide et inébraulable, je les considère d'une manière toute différente....leur éternité, de leur tout, m'irrite plus qu'elle no m'attendrit; elle m'étonne et m'épouvante : c'est un monstre 1. Si te n'i'.sten, écrirait-on...
Full view - About this book

L'idée de Dieu et ses aquveaux critique

Elme Marie Caro - Future life - 1878 - 396 pages
...entre ceux qui n'en sont pas persuadés, je fais une extrême différence de ceux qui travaillent do toutes leurs forces à s'en instruire à ceux qui...m'étonne et m'épouvante; c'est un monstre pour moi '. Puis, s'adrassant à ceux qui ne voient pas que c'est un devoir indispensable de chercher, quand...
Full view - About this book

L'idée de Dieu et ses nouveaux critiques

Elme-Marie Caro - God - 1883 - 396 pages
...l'âme est une chose qui nous importe si fort, qui nous touche si profondément, qu'il faut avoir perdu tout sentiment pour être dans l'indifférence de...elle m'étonne et m'épouvante; c'est un monstre pour moi1. Puis, s'adressant à ceux qui ne voient pas que c'est un devoir indispensable de chercher, quand...
Full view - About this book

Mémoires

Académie nationale des sciences, arts et belles-lettres de Caen - 1884
...exclusif chez les hommes passionnés. Pascal écrit , en parlant de l'indifférence religieuse : « Elle m'irrite • plus qu'elle ne m'attendrit ; elle m'étonne et « m'épouvante ; c'est un monstre pour moi. « D'Aubigné en eût dit autant de l'inconstance. Et c'est ce qui le sépare profondément de tant...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF