Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la presse D'un peuple d'importuns qui fourmillent sans cesse. L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. "
Oeuvres de Boileau-Despréaux - Page 160
by Nicolas Boileau Despréaux - 1821
Full view - About this book

Lettres persanes

Charles de Secondat baron de Montesquieu - French literature - 1912 - 171 pages
...English ' there,' with a verb followed by ils real subject vin bel embarras : cf. Boileau, Satire vi. — En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé ; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé . . Vingt carrosses bientôt, arrivant à la file,...
Full view - About this book

Historicism, Psychoanalysis, and Early Modern Culture

Carla Mazzio - History - 2000 - 417 pages
...space, the speaker is continually assailed by the populace into whose space he unwittingly stumbles: En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la...D'un peuple d'importuns qui fourmillent sans cesse. Not even bodily contact admits of differentiation among faces in the crowd; no relation between the...
Limited preview - About this book

A Primer of French Verse for Upper Forms

Frederic Spencer - 2018 - 282 pages
...Now frequently and aptly rendered by the English term ' overflow,' LI. Paris in the XVIIth Century. En quelque endroit que j'aille il faut fendre la presse...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. Là, d'un enterrement la funèbre ordonnance 5 D'un...
Limited preview - About this book

Book of French Verse, Lamartine to Eluard

Percy Mansell Jones, Geoffrey Richardson - French poetry - 1964 - 268 pages
...les vivants. Encor je bénirais la bonté souveraine, Si le ciel à ces maux avait borné ma peine; Mais si seul en mon lit je peste avec raison, C'est encor pis vingt fois en quittant la maison: 30 En quelque endroit que j'aille il faut fendre la presse D'un peuple d'importuns qui fourmillent...
Limited preview - About this book

Journal de la langue française et des langues en général

French language - 1835
...peuple d'oiseaux, fiers d'habiter les bois, Qui chantaient leurs amours dans l'asyle des rois. (In.) En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la...D'un peuple d'importuns qui fourmillent sans cesse. ( BoiLEiu. ) Tout ce qu'il ya de bons citoyens me reprocheront, je crois, d'avoir èlé trop lent,...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF