Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la presse D'un peuple d'importuns qui fourmillent sans cesse. L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. "
Oeuvres de Boileau-Despréaux - Page 160
by Nicolas Boileau Despréaux - 1821
Full view - About this book

La nouvelle abeille du Parnasse; ou, Choix de morceaux tirés de nos ...

Charles-Constant Le Tellier - French poetry - 1824 - 286 pages
....• j Enquelqueendroitquc j'aille,. il faut fendre la presse D'un peuple d'importuns qui fourmille sans cesse. L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé î Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. Là d'un enterrement la funèbre ordonnance D'un...
Full view - About this book

Satires de D. J. Juvénal, Volume 1

Juvenal - 1825
...inférieur. Les pauvres gens n'avaient ni fiacres, ni cabriolets , ni remises. • Imitation de Boileau : En quelque endroit que j'aille il faut fendre la presse...d'importuns qui fourmillent sans cesse ; L'un me heurte d'uiuis dont je suis tout froisse , Je vois d'un autre coup mon cbapeau renversé. Des paveurs en ce...
Full view - About this book

The History of Paris, from the Earliest Period to the Present Day ...

Paris (France) - 1825
...mourir les vivants. Encor je benirois la l ionic: souveraine Si le ciel a ces maux avoit born^ ma peine. Mais si seul en mon lit je peste avec raison, C'est encor pis vingt Jois en quittant la maison : En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la presse D'un peuple d'importuns...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Boileau Despréaux: précédées d'une notice sur ..., Volume 1

Nicolas Boileau Despréaux - 1828
...les vivants. Encor je bénirois la bonté souveraine Si le ciel à ces maux avoit borné ma peine. Mais si seul en mon lit je peste avec raison, C'est...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. Là d'un enterrement la funèbre ordonnance D'un pas...
Full view - About this book

Journal de la langue française et des langues en général

French language - 1828
...pied léger les gazons et les fleurs , Entrelacent leurs pas dans de riants dédales. (Thomas.) Eu quelque endroit que j'aille , il faut fendre la presse...D'un peuple d'importuns qui fourmillent sans cesse. (Boileaa. ) L'action de la danse est attribuée , dans le premier exemple, aux beautés, aux vainqueurs,...
Full view - About this book

Théorie nouvelle et raisonnée du participe français

Bescher - 1828
...d'oiseaux, fiers d'habiter ces bois, • Qui ctfANfAIENT leurs amours dans l'asile des rois. » (lil.) • En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la presse • D'un peuple d'importuns qui FOCBMIILENT sans cesse. > (BoitBAL.i On lit cependant : « Tout le jour un peuple d'oiselets, »Dc...
Full view - About this book

Oeuvres: Collationnées sur les anciennes éditions et sur les ..., Volume 1

Nicolas Boileua Despréaux - 1830
...Mais si seul en mon lit je peste * avec raison , C'est eucor pis vingt fois en quittant la maison : 3o En quelque endroit que j'aille, il faut fendre la...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé; ' Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé.. Là, d'un enterrement la funèbre ordonnance, 35...
Full view - About this book

Petit tableau littéraire de la France, extr. suivis de notes. Servant de ...

Pierre François Merlet - 1833
...les vivants. Encor je bénirais la bonté souveraine Si le ciel à ces maux avait borné ma peine. Mais si seul en mon lit je peste avec raison, C'est...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé ; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. Là d'un enterrement la funèbre ordonnance D'un pas...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Boileau Despréaux: précédées des œuvres de Malherbe ...

Nicolas Boileau Despréaux, François de Malherbe, Jean-Baptiste Rousseau - 1840 - 720 pages
...les vivants. Encor je bénirais la bonté souveraine, Si le ciel à ces maux avait borné ma peine. Mais si seul en mon lit je peste avec raison , Cest...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. Là d'un enterrement la funèbre ordonnance D'un pas...
Full view - About this book

Mélanges littéraires, politiques et philosophiques

Louis de Bonald - French essays - 1840 - 607 pages
...maux avoît borné ma peine. Mais si seul en mon lit je peste avec raison , (i) Ennuyeux célebre. C'est encor pis vingt fois en quittant la maison :...L'un me heurte d'un ais dont je suis tout froissé ; Je vois d'un autre coup mon chapeau renversé. Là d'un enterrement la funebre ordounance D'un pas...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF