Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Puis examinant avec attention ce que j'étais, et voyant que je pouvais feindre que je n'avais aucun corps et qu'il n'y avait aucun monde ni aucun lieu où je fusse, mais que je ne pouvais pas feindre pour cela que je n'étais point... "
Oeuvres philosophiques de Descartes - Page 22
by René Descartes - 1835 - 469 pages
Full view - About this book

Guillaume d'Auvergne, évêque de Paris (1228-1249): sa vie et ses ouvrages

Noël Valois - Bishops - 1880 - 399 pages
...se sert le plus aujourd'hui, pour prouver la spiritualité de l'âme. Guillaume le connaissait 1. « Puis, examinant avec attention ce que j'étais et...ni aucun lieu où je fusse, mais que je ne pouvais feindre pour cela que je n'étais point,... je connus de là que j'étais une substance dont toute...
Full view - About this book

Guillaume d'Auvergne, évêque de Paris (1228-1249): sa vie et ses ouvrages

Noël Valois - Bishops - 1880 - 399 pages
...aujourd'hui, pour prouver la spiritualité de l'âme. Guillaume le connaissait 1. a Puis, examinant a^ec attention ce que j'étais et voyant que je pouvais...ni aucun lieu où je fusse, mais que je ne pouvais feindre pour cela que je n'étais point,... je connus de là que j'étais une substance dont toute...
Full view - About this book

La Critique philosophique, Volumes 19-20

Philosophy - 1881
...je pouvais la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la philosophie que je cherchais. « Puis, examinant avec attention ce que j'étais, et...que je pensais à douter de la vérité des autres choses, il suivait très évidemment et très certainement que j'étais; au lieu que si j'eusse seulement...
Full view - About this book

Descartes: Discours de la méthode, et première Meditation

René Descartes - Science - 1881 - 153 pages
...je pouvais la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la Philosophie que je cherchais-. Puis examinant avec attention ce que j'étais, et...que je pensais à douter de la vérité des autres choses (sire quidlibet aliud cogitarem) il suivait très évidemment et très certainement que j'étais...
Full view - About this book

Les principes de la philosophie: Première partie, Part 1

René Descartes - Philosophy, Modern - 1885 - 147 pages
...n'est pas tellement infaillible, que je n'aie quelque sujet d'en douter, à cause qu'il se peut 1. « Puis, examinant avec attention ce que j'étais, et...que je pensais à douter de la vérité des autres choses, il suivait très évidemment et très certainement que j'étais : au lieu que si j'eusse seulement...
Full view - About this book

Discours de la méthode pour bien conduire sa raison et chercher la vérité ...

René Descartes - 1886
...que je pouvais la recevoir sans scrupule pour le premier principe de la philosophie que je cherchais. Puis, examinant avec attention ce que j'étais, et...que je pensais à douter de la vérité des autres choses, il suivait très-évidemment et très-certainement que j'étais ; au lieu que, si j'eusse seulement...
Full view - About this book

Essai sur la philosophie de Duns Scot

E. Pluzanski - 1887 - 296 pages
...affîrmaret se esse, p. 134. Cf. Descartes : « Voyant que je pouvais feindre que je n'avais aucun corps... mais que je ne pouvais pas feindre pour cela que je n'étais point... » (Disc, de laMéth. 4« part,). Si saint Thomas reconnaît que l'âme se sait exister par la conscience...
Full view - About this book

Essai sur la philosophie de Duns Scot

Émile Claude Armand Pluzanski de Radwan - 1888 - 296 pages
...affîrmaret se esse, p. 134. Cf. Descartes : « Voyant que je pouvais feindre que je n'avais aucun corps... mais que je ne pouvais pas feindre pour cela que je n'étais point... » (Disc, de la Méth. 4« part.). Si saint Thomas reconnaît que l'âme se sait exister par la conscience...
Full view - About this book

La littérature française au dix-septième siècle

Paul Albert - French literature - 1892 - 467 pages
...pouvais la recevoir sans scrupule, pour le premier principe de la philosophie que je cherchais. Puis en examinant avec attention ce que j'étais, et voyant...que je pensais à douter de la vérité des autres choses, il suivait très-évidemment et très-certainement que j'étais; au lieu que si j'eusse seulement...
Full view - About this book

Histoire de la littérature franc̜aise

Alcée Fortier - French literature - 1892 - 351 pages
...vérité : je pense, donc je suis; et dit : " Puis, examinant avec attention ce que j'étais, et royant que je pouvais feindre que je n'avais aucun corps...que je pensais à douter de la vérité des autres choses, il suivait très évidemment et très certainement que j'étais; au lieu que, si j'eusse seulement...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF