Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" ... autre se préférât de même à lui : de cette familiarité cordiale et modérée naîtrait, sans grossièreté, sans fausseté, sans contrainte, un conflit badin plus charmant cent fois que la politesse, et plus fait pour lier les cœurs. Point... "
Exercices grammaticaux: cours pratique de langue franc̦aise, appliqué aux ...
by Alexandre Boniface - 1878
No preview available - About this book

Pensieri di varia filosofia e di bella letteratura di Giacomo Leopardi ...

Giacomo Leopardi - 1907
...necessariamente avrei se mangiassi in compagnia) dintorno alla mia tavola, assistenti al mio pasto, d' importuns laquais, épiant nos discours, critiquant tout bas...d'un oeil avide, s'amusant à nous faire attendre h boire, et murmurant d'un trop long dìner (Rousseau, Emile). Disgraziatamente ***•non mi è mai...
Full view - About this book

Anthology of French prose and poetry

Williamson Updike Vreeland - French language - 1910 - 435 pages
...badin plus charmant cent fois que 15 la politesse, et plus fait pour lier les cœurs. Point d'importun laquais épiant nos discours, critiquant tout bas nos maintiens, comptant nos morceaux d'un œil avide, s'amusant à nous faire attendre à boire, et murmurant d'un trop long dîner. Nous serions...
Full view - About this book

Prose

Henri Bornecque - French literature - 1924
...nos maintiens8, comptant nos morceaux d'un œil avide, s'amusant à nous faire attendre à boire s, et murmurant d'un trop long dîner. Nous serions nos valets, pour être nos maîtres ; chacun serait servi par tous ; le temps passerait sans le compter 4, le repas serait le repos et...
Full view - About this book

Émile. Politique

Jean-Jacques Rousseau - 1857
...laquais épiant nos- discours , critiquant tout bas nos maintiens , comptant nos morceaux d'un œil avide, s'amusant à nous faire attendre à boire,...dîner. Nous serions nos valets pour être nos maîtres : chacun seroit servi par tous ; le temps passeroit sans le compter ; le repas seroit le repos, et...
Full view - About this book

Histoire de l'éloquence: avec des jugements critiques sur les plus célèbres ...

Charles Augustin Henry (l'abbé.) - 1875
...contrainte, un conflit badin, plus charmant cent fois que la politesse, et plus fait pour lier les cœurs. Point d'importuns laquais épiant nos discours, critiquant...tout bas nos maintiens, comptant nos morceaux d'un œil avide, s'amusant à nous faire attendre à boire, et murmurant d'un trop long dîner. Nous serions...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search