Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Il n'ya point d'art si mécanique ni de si vile condition où les avantages ne soient plus sûrs, plus prompts et plus solides. Le comédien, couché dans son carrosse, jette de la boue au visage de CORNEILLE, qui est à pied. "
Les Caractères: suivis des Caractères de Theophraste - Page 75
by Jean de La Bruyère - 1790
Full view - About this book

Revue critique d'histoire et de littérature, Volume 7

Bibliography - 1873
...l'hégémonie. » Notez que MB applique lui-même à Baron le mot de La Bruyère : « Le comédien, couché dans son carrosse, jette de la boue au » visage de Corneille, qui est à pied. » 91. — Gescbichte der Deutschen Einheitsbestrebungen bis zu ihrer Erfûllung: 1848-1871, von K.....
Full view - About this book

Les caractères: Réimpression de l'édition de 1696 précédée d'une ..., Volume 2

Jean de La Bruyère - 1873
...avantages ne soient plus se'urs, plus prompts et plus solides. Le comedien couché dans son carosse jette de la boue au visage de CORNEILLE qui est à pied. Chez plusieurs, sçavant et pedant sont synonimes. 5f Souvent, où le riche parle et parle de doctrine, c'est aux doctes...
Full view - About this book

Histoire de la Butte des Moulins: suivie d'une étude historique sur les ...

Edouard Fournier - Butte des Moulins - 1877 - 294 pages
...Baron, qui descendait de sa belle maison de l'Estrapade, écrivit cette phrase amère : « Le comédien couché dans son carrosse, jette de la boue au visage de Corneille qui est à pied. » C'est bien probablement aussi pendant cette chasse au quartier des Libraires, qu'en 1679, il entra...
Full view - About this book

Les caractères: ou, Les moeurs de ce siècle. Précédés du Discours sur ...

Jean de La Bruyère - Characters and characteristics - 1878 - 391 pages
...vile condition où les avantages ne soient plus sûrs, plus prompts et plus solides. Le comédien, couché dans son carrosse, jette de la boue au visage...plusieurs, savant et pédant sont synonymes. Souvent, ouïe riche parle et parle de doctrine', c'est aux doctes à se taire, à écouter, à applaudir, s'ils...
Full view - About this book

Œuvres de La Bruyère, Volume 3

Jean de La Bruyère - 1878
...bon, il va jusques à l'exquis. (I, i3i.) Où il a prêché, les paroissiens ont déserté. (II, 213.) Souvent où le riche parle, et parle de doctrine, c'est aux doctes à se taire. (II, 80.) Nous sentons à tous moments.... où le bien que nous avons perdu nous manque. (I, »70.)...
Full view - About this book

Lettres de la présidente Ferrand au Baron de Breteuil: suivies de l'histoire ...

Anne Bellinzani Ferrand, Eugène Asse - 1880 - 336 pages
...vile condition où les avantages ne soient plus sûrs, plus prompt» et plus solides. Le comédien, couché dans son carrosse, jette de la boue au visage de Corneille, qui est à pied. Chei pinn'avoit ui agrément dans sa figure, ni polisieurs, savant et pédant sont synonymes. ;, (Caractères,...
Full view - About this book

...Les caractères: ou, Les moeurs de ce siècle. Suivis de Catactères de ...

Jean de La Bruyère - 1881 - 520 pages
...vile condition , où les avantages ne soient plus sûrs, plus prompts et plus solides. Le comédien, couché dans son carrosse, jette de la boue au visage...applaudir, s'ils veulent du moins ne passer que pour doctes4. * II ya une sorte de hardiesse à soutenir " devant certains esprits la honte de l'érudition...
Full view - About this book

Les caractères de La Bruyère, Volume 2

Jean de La Bruyère - Characters and characteristics - 1881
...avantages ne soient plus seurs, plus prompts et plus solides. Le comedien couché dans son caresse jette de la boue au visage de CORNEILLE qui est à pied. Chez plusieurs, sçavant et pedant sont synonimes. Souvent où le riche parle, et parle de doctrine, c'est aux doctes...
Full view - About this book

La Bruyère dans la maison de Condé: études biographiques et ..., Volume 1

Etienne Allaire - France - 1886
...(1), mais elle ne le suppose pas aussi. » Et « souvent où le riche parle et parle doctrine (2), c'est aux doctes à se taire, à écouter, à applaudir,...s'ils veulent du moins ne passer que pour doctes. » Je crois que, dans ce cas-là, il se taisait plus souvent qu'il n'applaudissait. Mais les éloges...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF