Page images
PDF
EPUB

5 fr.

5 fr.

SHAKSPEARE ET SON TEMPS, étude littéraire, par M. Guizot, comprenant :

lo la vie de Shakspeare;-2° Notices historiques et critiques sur ses principales
pièces;—30 sur Othello trad. en vers français par M. Alfred DE VIGNY, et sur
I'Etat de l'art dramatique en France en 1830, par M. le duc de BROGLIE –
1 volume in-8.(1852). *

5 fr. HISTOIRE DES ORIGINES DU GOUVERNEMENT REPRÉSENTATIF EN

EUROPE, depuis la chute de l'Empire romain jusqu'au XIVe siècle, par M. GUIzot, (Cours d'histoire moderne de 1820 à 1822) ; nouvelle édition 2 vol. in-8° (1852).

10 fr. MÉDITATIONS ET ÉTUDES MORALES sur la Religion, la Philosophie, l'Education, etc., par M. Guizot. I vol. in-8 (1852).

5 fr. ÉTUDES SUR LES BEAUX-ARTS en général, comprenant : De l'État des Beaux

Arts en France et du Salon de 1810.-Essai sur les limites qui séparent et les liens qui unissent les Braux-Arts.- Description des Tableau du MuséeRoyal, etc., etc., par M. Guizot. 1 volume in-8 (1851).

5 fr. REVOLUTION D'ANGLETERRE.-ÉTUDES HISTORIQUES et biographiques sur

les principaux personnages des divers partis : Parlementaires - Cavaliers

Républicains-Niveleurs, par M. Guizot: 1 vol. in-8 (1851). RÉVOLUTION D'ANGLETERRE.-MONK. CHUTE DE LA RÉPUBLIQUE et Rétablis

sement de la Monarchie en Angleterre en 1660; étude historique par M. Gui

zot. 1 vol. in-8, avec portrait (1851). WASHINGTON.-FONDATION DE LA RÉPUBLIQUE DES ÉTATS-UNIS D'AMÉ

RIQUE, comprenant LA VIE DE WASHINGTON et L'HISTOIRE DE LA GUERRE DE
L'INDÉPENDANCE, trad. de l'angl. de M.J. SPARKS, précédées d'une INTRODUC-
TION sur Washington, par M. Guizot. 2 vol. in-8, ornés de portraits et d'une
carte (1850).

10 fr. - Le même ouvrage, accompagné de la CORRESPONDANCE ET DES ÉCRITS DE WASHING

Ton, mis en ordre par M. Guizot. 4 vol. in-8. Ensemble, 6 vol. in-8. 26 fr. -Séparément, LA CORRESPONDANCE ET ÉCRITS DE WASHINGTON, 4 vol. in-8. 16 fr. -ATLAS composé de 25 planches in-40, donnant des PLANS DE BATAILLE, divers

-SIMILE, des PORTRAITS, etc.; pour servir à l'intelligence du texte des six volumes de Washington.

15 fr. MEMOIRES SUR L'HISTOIRE DE FRANCE (Collection des), depuis la fondation

de la Monarchie jusqu'au xille siècle, traduits et accompagnés de Notices, etc., par M. Guizot, 29 vol. in-8, à

6 fr. DICTIONNAIRE UNIVERSEL DES SYNONYMES DE LA LANGUE FRANÇAISE,

contenant les synonymes de GIRARD, BEAUZÉE, ROUBAUD, D'ALEMBERT, etc., mis en meilleur ordre, et augmenté d'un grand nombre de nouveaux synonymes, par M. Guizot, 4e édition. 2 forts volumes in-8 (1850).

12 fr. DISCOURS DE MM. DE MONTALEMBERT ET GUIZOT à l'Académie française, le 5 février 1852. In-8 de 85 pages.

1 fr. Ouvrages qui paraîtront successivement : CARACTERES ET PORTRAITS politiques et littéraires par M. Guizot. FRAGMENTS DE MÉMOIRES PERSONNELS, etc., par M. Guizot. DISCOURS PARLEMENTAIRES, avec Notes et Éclaircissements, 4 vol. in-8.

Paris.- Imprimerie Bonaventure et Ducessois, 55, quai des Augustins,

près le Pont-Neuf.

ET SON TEMPS

Az 3050
ÉTUDE LITTÉRAIRE

PAR

M. GUIZOT

1° DE L'ETAT DE LA POESIE EN FRANCE

AVANT CORNEILLE.

2 ESSAI SUR LA VIE ET LES OEUVRES

DE CORNEILLE.
ECLAIRCISSEMENTS ET PIÈCES HISTORIQUES.

30 ESSAI SUR TROIS CONTEMPORAINS DE CORNEILLE :

CHAPELAIN, ROTROU ET SCARRON.

PARIS

DIDIER, LIBRAIRE-ÉDITEUR

35, quai des Augustins.

1852

-

-

AVIS. L'auteur se réserve le droit de proprieté et de traduction de cet ouvra retranger, spécialement en Angleterre, conformément aux conventions conc pour la garantie de la propriété littéraire.

Je réimprime, dans ce volume, un des premiers travaux de ma jeunesse, un travail publié pour la première fois en 1813, il y a bientôt quarante ans. J'y ai beaucoup changé. J'étais tenté d'y changer bien davantage. Tant d'années, et de telles années, ouvrent sur toutes choses, sur la littérature comme sur la vie, des perspectives bien nouvelles ; qui ne sait tout ce qu'on découvre en changeant d'horizon , sans changer de pensée ? Mais j'aurais refait mon ouvrage. Je ne l'ai pas voulu. Il faut qu'un livre soit et reste de son temps. Celui-ci est, si je ne me trompe, une image fidèle de l'esprit qui prévalait, il y a quarante ans, dans les Lettres , parmi ceux qui les cultivaient et dans le public qui les aimait.

Car on cultivait et on aimait vraiment les Lettres dans ce temps qui leur laissait si peu de place. Jamais la politique rude n'a plus complétement dominé la France; jamais la force n'a plus incessamment rempli les années, les mois, les jours, de ses coups et de ses hasards. La guerre semblait devenue l'état normal des sociétés humaines. Non pas la guerre contenue dans certaines bornes par le droit des gens et les anciennes traditions des États, mais la guerre illimitée, immense, renversant, bouleversant, confondant ou séparant violemment les gouvernements et les nations. Entre les premiers jours de ma jeunesse et ayant qu'elle fût finie, j'ai vu l'Europe civilisée en proie à deux déluges contraires d'invasion et de conquête tels qu'elle n'avait rien connu de semblable depuis la chute de l'Empire romain. Dans l'espace de dix années, j'ai vu naître, grandir , s'étendre et s'évanouir cet Empire de Napoléon, l'éclair le plus éblouissant, le plus foudroyant et le plus éphémère qui ait jamais traversé l'horizon du monde. Et ce n'était pas seulement sur l'état politique des nations, sur le sort des têtes couronnées, sur la vie des généraux et des soldats que portait le poids toujours croissant de ces

« PreviousContinue »