Page images
PDF
EPUB

DE

LA LANGUE ORATOIRE

ET POÉTIQUE,

SUIVI D'UN VOCABULAIRE DE TOUS LES MOTS QUI APPARTIENNENT

AU LANGAGE VULGAIRE.

[merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors][ocr errors][merged small][merged small]
[ocr errors][merged small]

UAD 8. m. (la première syllabe se » ses grandes qualités , non pour sa dignité, prononcc cona), terme d'antiquité. Char monte » ui pour sa fortune. »

FLÉCH. sur deux roues, et attelé de quatre chevaux « L'adulateur en prêtant aux grands les quade front, dont l'usage passà des jeux Olym » lités louables qui leur marquent, leur fait piques aux autres jeux soleunels de la Grèce

» perdre celles inèmes que la natwe leur avoit at de l'Italie. Vainqueur au quudrigc. La course » données. »

Mass. du quadrige. Cette course étoit la plus noble

QUALITÉ, signifie encore, noblesse distinguée. de toutes.

C'est un homme, c'est une femme de qualité, de QUADRUPÈDE, adj. des deux genres (on granule qualité. prononce coua), qui a quatre pieds. Il ne se

Qualité, se dit aussi des titres qu'on prend dit que des animaux, et n'est d'usage que

à cause de sa naissance, de sa charge, de sa didans le didactique. Parmi les uniinuux qua- gnité, de quelque pretention, etc. Il prend la drupèdes, il y en a de féroces et de clomesligurs.

qualité de prince, de duc, etc. Qualité l'écuyer. Il est plus orciinairement substantit; et alors En quelle qualité peut-il disputer cette succesil est toujours masculin. Les quadrupèdes, les

sion! car il n'est, ni héritier, ni créancier, ni dovolatiles et les reptiles.

nataire. Il a pris qualité d'héritier par bénéfice QUALITÉ, 8. f., ce qui fait qu'une chose est d'inventaire. Il me dispute ma qualité. Sans que telle ou telle, honne ou mauvaise, grande ou

les qualités puissent nuire ni préjudicier. En petite, chaude, froide , blauche, noire, etc. quelle qualité procède-l-il? Il procede en qua.

lité de.... Bünté, petitesse , blancheur, noirceur, beauté,

Dict. DE L'ACAD. laideur, sont des qualités.

« Ils vont tous ensemble se confondre dans Il s'emploje aussi dans plusieurs phrases, où » un abime où l'on ne reconnoît plus ni prince il a la même signification. Cela n'est pas de la » ni roi, ni loutes ces autres qualités superbes qualité requise. La bonne qualité des alimens-est » qui distinguent les hommes, etc. ) Boss. essentielle à la santé.

« Il apprit l'art de la guerre en qualité de Qualité occulle, dans l'ancienne philosophie', » timple soldat. »

F:ÉCH, siguifie, une propriété des corps dont la cause En termes de palais, on dit, les qualités d'un est incounue.

arrét, pour dire tout ce qui précède le dispoQualité, se prend aussi pour , inclination sitif, le prononcé d'un arrêt rendu à l'auhabitude, talent, disposition bonne ou mau

dience. vaise. Qualités naturelles. Qualités 'acquises.

Dans un jugement rendu sur appointement, Les qualités du corps et de l'esprit. C'est un

cela s'appelle le vu. homme qui a beaucoup de bonnes qualités, de QUAND, adv. de temps, lorsque, dans le rares qualités, d'excellentes qualités. Des qua

temps que,

dans quel temps ? Quand je pense à lités louables , extraordinaires et héroiques. Il la fragilité les choses humaines

. Quand Dieu a de grandes qualités. Parmi quelques bonnes crén le monde. Quand les armées furent en préqualités , il en a beaucoup de mauvaises.

DicT. DE L'Acad. « Ce grand roi, plus capable encore d'être « On ne se trompe pas quand on attribue » touché par le mérite que par le sang, he » tout à la prière. Quand je vois des a11 » se lassoit point d'adınirer les excellentes qua » nées si pleines et si bien marquées par les » lités de Madame. - Toul ce que peuvent faire » bonnes wuvres , quand je vois dans une vie » non-sen'ement la naissance et la forlwie, » si réglée tant de jours, tant d'heures, tant » mais encore les grandes qualités de l'esprit » de momens comptés et alloués pour l'éter» pour l'élévation d'une princesse , se trouve » nité, je ne puis m'empêcher de dire : ô vieil» rassemblé et puis anéanti dans la uôtre. » lessé vraiment précieuse ? L'ame se dé» Je vai rien fait pour Madame , quand je » pouille de ce qu'il y a en elle de terrestre, » yous ai représenté tant de belles qualités qui » mème dans les affections les plus innocen» la rendoient admirable au monde, et capable » les; telles sont les gràces qu’o: trouve la » des plus hauts desseins. — Avec tant de gran » mort: mais c'est quand on l'a médicée, quand » des et tant d'aimables qualités qui eût pu » on s'y est long-temps préparé par de bonnes » refuser à Madame son adiniration ? - Que

Boss. » ne doit-on pas craindre des vices, si les hommes

« Quel progrès ne fait-on pas dans l'étude » qualités sont si dangereuses ! »

Boss.

» quind on soutient de longlies veilles par la « Lui inanquoit-il quelque qualité nécessaire » santé el par la constance, grand, outre ses » à ceux qui s'engagent au ministère des autels ? » propres lumières, on a lc conseil et la com

Toutes les grandes qurilités de madame la » munication des grands hommes, et quand on v dauphine brillèrent à son arrivée en France - » joint à l'assiduité du travail la facilité du » Notre siècle a vu un sujet aimer son roi pour » génie. »

Fléch.

[ocr errors]

sence.

» @uvres. »

[ocr errors]

Quand je suis tout de feu, d'où vous vient cette glace ? » je vous parle, quand vous auriez oublié toute Mon fils n'est plus ! Hé quoi! quand je lui tonds les bras, » la gloire de votre inaison , ne reconnoîtriezLes dieux impatiens ont hậté son trépas !

» vous pas ici tous les traits d'une dame illusQuand mon père paroît , je ne sais qu'obéir.

» tre, capable de former l'esprit et le cœur des Et quand , de toutes parts assemblés en ces lieux , . » enfans du plus grand des monarques.» Fléc. L'honneur de vous servir brille seul à nos yeux.

« Quand nous n'aurions égard qu'au repos Quand la Grèce déjà, vous donnant son suffrage , » seul de notre vie; quand nous n'aurions point Vous reconnoit l'auteur de ce fameux ouvrage.

» d'autre intérêt ici-bas que de nous préparer Quand ces rois , qui pouvoient vous disputer ce rang, » des jours heureux , quel bonheur de prévenir Sont prêts, pour vous servir, de verser tout leur sang,

» d'avance et d'étouffer dans leur naissance Le seul Agamemnon , refusant la victoire,

» tant de passions violentes.- Quand l'exemple N'ose d'un

peu

de sang acheter tant de gloire. Moi, régner ! moi , ranger un État sous ma loi,

» des grands ne serviroit qu'à autoriser la vertu,

» qu'à la reudre respectable sur la terre, qu'à Quand ma foible raison ne règne plus sur moi!

» lui ôter ce ridicule impie et insensé que le Quand sous un jong honteux à peine je respire,

» monde lui doune; quand l'exemple des grands Quand je me meurs !

RAC.

v n'auroit que cet avantage, quel honneur et QUAND, interrogatif.

» quelle abondance de bénédictions pour un Quand verrai-je, ô Sion! relever tes remparts,

» empire! »

Mass. Et de tes tours les magnifiques faites ?

Quand vous me haïriez, je ne m'en plaindrois pas.
Quand verrai-je de toutes paris
Tes peuples en chantant accourir à tes fêtes ? RAC.

Et quand il ne perdroit que l'amour de son père ,
Il en mourra , seigneur.

RAC. JUSQUES À QUAND, JUSQU'À QUAND, combien de temps encore. Jusques à quand me persécu- position à; et signifie , à l'égard de , pour ce qui

QUANT, adv., il est toujours suivi de la préterez-vous ?

. a Dieu détermine jusqu'à quanil doit durer plaira. Quant à cette affaire, je ne m'en inguiète.

est de. Quant à lui, il en usera comme il lui » l'assoupissement, et quand aussi doit se ré

Boss. » veiller le monde. »

pas beaucoup.

Dict. DE L'ACAD.

« Quant à la cour de Louis XIV et à son Jusqu'd quund souffre-t-on que ce peuple respire? RAC.

D royaume, les esprits fins y apercevoient déjà DEPUIS QUAND.

» un changement que les grossiers ne voient Et depuis quand , seigneur , tenez-vous ce langage ? v que quand la décadence est arrivée. » Volt.

Racine.

QUANTITÉ, s. f., il se dit de tout ce qui QUAND, sert aussi de conjonction , et alors il

peut être mesuré ou nombré. signifie, encore que, quoique, bien que, et il On appelle en philosophie, quantité continue, s'emploie avec un des deux conditionnels : avec l'étendue d'un corps eu longueur, largeur et le conditionnel présent, si le verbe de la profondeur; et, quantité discrète , l'assemblage phrase relative est au futur ou au condition

de plusieurs choses séparées les unes des autres, nel présent. Je serai ou je serois votre ami ,

comme les nombres, les grains d'un tas de blé. quand même ou quand bien même vous ne le voudriez pas. Quand je le voudrois, je ne le L'arithmétique a pour objet la quantité discrète.

La géométrie a pour objet la quantité continue. pourrois pas. Quand cela seroit ainsi, que vous

QUANTITÉ, est aussi un nom collectif, qui sien reviendroit-il? Ou emploie le conditionnel passé , quand le suite, multitude, abondance. Il a 'recueilli

cette année une grande quantité de blé. Il y avoit verbe de la phrase relative est au condition quantité de monde à la promenade , il y en avoit nel passé. Je ne serois pas venu à bout d'ache

en quantité, en grande quantité, en petite quanver, quand j'aurois travaillé toute la journée.

tité. Quand vous auriez réussi, que vous en seroit

QUANTITÉ, terme de grammaire. La mesure il revenu ?

des syllabes longues et brèves qu'il faut observer On observe la même chose avec quand mis

dans la prononciation. Cet écolier ne sait pas la pour si. Quand on découvriroit votre démarche, quantité. on ne pourroit la blåmer. Quand vous auriez consulté quelqu'un sur votre ouvrage, vous n'au

QUELQUE, adj. des deux genres ; un ou pluriez pas mieux réussi,

sieurs, entre un plus grand nombre. si cela

étoit , quelque historien en auroit parlé. Cono « Quatre-vingt-trois ans passés au milieu des

noissez-vous quelque personne qui soit de cet avis? » prospérités, quand il n'en faudroit retrancher » ni l'enfauce où l'homme ne se connoît pas,

Quelques écrivains ont traité ce sujet. Doc. DE L’AC. » ni les maladies où l'on ne vit pas, ni tout le

» Est-il échappé quelque indiscrétion à sa » jeunesse ? »

"Fléch. » temps dont on a toujours tant de sujet de se » repentir,, paroîtront-ils quelque chose à la

« Quelques-uns (parmi les philosophes) nous » vue de l'éternité? »

Boss.

» représentoient Dien oisif, spectateur indolent « Quand il luiroit à l'heure de la mort quel

» des choses humaines ; quelques autres, es» ques rayons de connoissance, les puissances

» clave des destinées, et soumis à des lois qu'il » de l'ame se trouvent liées par la douleur, ou

» ne s'étoit pas imposées lui-même. » Mass. » usées par l'habitude.- Quand la nature n'au

Vois s'il s'offre à tes yeux quelque grand de ma cour. » roit pas donné à madame de Montausier lous Je crains pour vous, pour moi, quelque ennemi perfide. >> ces avantages de l'esprit, elle auroit pu les re Quelques crimes toujours précèdent les grands crimes. » cevoir de l'éducation.- Quand vous ne sauriez Cherchons pour l'attaquer quelqúe endroit plus sensible. Ý ni le nom ni l'histoire de la persoune dont

RACINE.

et

QUELQUE TEMPS.

D'adoratears zélés à peine un petit nombre » Ils furent quelque temps saisis, muets im Ose des premiers temps nous retracer quelque ombre. » mobiles. » Fléch.

RACINE,

QUELQUE CHOSE. QUELQUE, signifie encore, quel que soit le.... quelle que soit la... Quelque raison qu'on lui

« Si quelque chose manquoit encore à souk apporte, il n'en croit rien. Quelques efforts que

» bonheur, etc. »

Boss. vous fassiez, Quelque remède qu'on lui donne. « Dérobons quelque chose à la gloire de notre De quelque religion, de quelque pays qu'il soit.

» héros, plutôt que de voir plus long-temps Quelque chose qu'il arrive.

» l'image funeste de los misères passées. »

FLÉCHIEP. « Sur quelque genre d'érudition que tom bât » le discours, on eût dit qu'il eu avoit fait son

QUELQUEFOIS, adv., de fois à autre. Cela » étude particulière. Quelque foiblesse que les

m'est arrivé quelquefois. DICT. DE L'ACAD. » rois puissent avoir, l'homme se cache pour

« Accessible, accueillānt, honnête, M. Le » ainsi dire sous le monarque, et quelque bonté

» Tellier sayoit employer son temps , >> qu'ils aient, ils ont toujours l'éclat et la » quelquefois même le perdre, pour compâtir » pompe de la royauté. — Le torrent du monde » à des misérables à qui il ne reste de conso» s'écoule, quelque soin qu'on prenne à le re

» lation que de redire ennuyeusement leur ini» tenir. »

Fléch. » sère. Sainte Thérèse n'a pas besoin que Quelques prix glorieux qui me soient réservés, » j'emploie pour elle les comparaisons odieuses Quels lauriers me plairont de sou sang arrosés ? » qu'une dévotion préoccupée et un zèle inconAvec quelques couleurs qu'on ait peint ma fierté, ,'

» sidéré peuvent tirer quelquefois de la bouCroit-on dans ses flancs un monstre m'ait porté?

» che mème des prédicateurs. » quo

FLÉCH. Partons ; et, quelque prix qu'il en puisse coûter ,

« On peut être quelquefois plus fort ou plus Mettons le sceptre aux mains dignes de le porter.

» heureux que ses ennemis, mais qu'il est Mais, quelque juste orgueil qu'inspire un sang si bean ,

» grand d’être toujours plus fort que soi-même! Le crime d'une mère est un pesant fardean. RAC » Venez quelquefois sur les' tom beaux de vos

» ancêtres, méditer en présence de leurs cenQUELQUE PART, en quelque endroit que.

» dres sur la vanité des choses d'ici-bas. - Ve. a. Quelque part que nous soyons, dit l'apôtre,

» nez les interroger quelquefois sur ce qui leur » Dieu est toujours près de nous. » Mass. » reste dans le séjour ténébreux de la mort,

QUELQUE, s'emploie aussi comme adverbe; » de leurs plaisirs, de leurs dignités et de leur alors il se joint toujours avec un adjectif ou » gloire. Combien de fois vous est-on venu un adverbe, et signifie, à quelque point que. » annoncer avec alarme, un iel vient d'expi. Quelgue sage, quelque riche, quelque préoccupe, » rer au sortir de table, du jeu, du crime quelqu'il soit. Quelque belle qu'elle puisse étre. Quels » quefois? »

Mass. que puissans qu'ils soient, je ne les crains point. Quelquefois , pour flatter ses secrètes douleurs, Quelque bien qu'il se conduise. Quelque adroite Elle prend ses enfans et les baigne de pleurs. ment qu'il s'y prenne. DicT. DE L'ACAD.

Quelquefois à l'autel « Considérez la condition d'un homme qui a

Je présente au grand prêtrò ou l'encens ou le sel. » la meilleure part à la faveur et à la conduite

Quelquefois il vous plaint, souvent même il vous vante. » des affaires ; quelque sage et quelque absolu

RACINE. » qu'il puisse être, que d'agitations,

que de tra QUELQU'UN, UNE, adj., un, une, plu» verses ! »

Fléch. sieurs. Nous attendons des hommes, il en viendra « Quelque corrompues que soient nos meurs,

quelqu'un. Plusieurs femmes m'ont promis i de » le vice n'a pas encore perdu parmi nous toute

venir , nous en aurons quelqu'une. Dic. DE L'Ac. » sa honte. - C'est par la sagesse, disoit autre « Il ne leur donua jamais la consolation de » fois un jeuneroi, que les rois voisins, quelque » se réjouir de quelqu'une de ses fautes. Ra» redoutables qu'ils soient, me craindront." o contoit-il quelques - unes de ces actions qui » Nul lieu de l'univers, quelque caché qu'il soit » l'ont rendu si célèbre, on eût dit qu'il n'en » au reste des hommes, ne peut se dérober à » avoit été que le spectateur. »

FLÉCH. » l'éclat de votre puissance. »

Mass. « S'est-il passé une seule année, un seul jour Quelque juste fureur dont je sois animée, etc.

» presque, où Dieu ne vous ait averti par On s'en sert aussi pour marquer diminution » quelqu'un de ces grands exemples ? - Tous et quelque adoucissement de la chose dont on » les lieux sont marqués par quelqu'un de ses parle, soit à l'égard de la qualité, soit à l'égard » prodiges. »

Mass. de la quantité. Ainsi l'on dit, cette affaire souffre QUELQU'UN, pris absolument et substantivequelque difficulté, pour dire, un peu de difficulté. ment, se dit également pour les deux genres , Íl a quelque sujet de se plaindre. Il y a quelque et siguifie, une personne. Quelqu'un m'a dit. apparence à cela. Cela me fait quelque peine. Il y Il viendra quelqu'un. J'attends ici quelqu'un. a quelque temps. Il y a quelques années.

« Quand ce grand Dieu a choisi quelqu'un « L'ouvrage de plusieurs siècles devient l'ou » pour être l'instrument de ses desseins, rien » vrage de quelques mois. Lassé d'avoir » n'en arrête le cours. »

Boss. » couru long-temps après le songe et la chi

Holà, quelqu'un.

RAC. » mère, on veut quelque chose de sûr et de QUELQUES-UNS, plusieurs dans un plus grand » réel. “ (Voyez chose.)

Mass.

nombre. Quelques-uns assurent....... Entre les Tremblante, comme vous j'en sens quelques rémords. nouvelles qu'il a débitées, il y en a quelquessi quelque vertu m'est tombée en partage.

unes de vraies.

DICT. DE L'ACAD.

RAC.

« PreviousContinue »