Page images
PDF
EPUB

ti

met les cannes et autres petits, bastoni, ed altri piccole cose. objets.

Il parait en effet que rien n'est Pare invèro che non sia stato oublié pour la commodité. trascurato niènte per la commo

dità. Et pour la sûreté; car, voyez- Ed anche per la sicurezza ; poivous, elle ferme bien à clé. chè vèda, si chiude còlla chiåve. Une chose encore : outre

Ancora una cosa ; òltre il timon, je voudrais avoir une li- mòne, vorrei avere un timòne monière, pour ne pas être obligé forcùto, per non èssere obblide prendre plus de deux chevaux gåto a prendere più di dùe caen France.

vàlli in Frància. Je vous fournirai tout ce qui y Lo fornirò tutto ciò che vi vuole: appartient : la vache, la malle, la vachètta, la valigia, la scarpa, le sabot , les lanternes, et mêmé le lanterne, ed anche gli arnèsi, les harnais, si vous le désirez. se desidera.

Bien ! il ne s'agit plus mainte- Bène ! non si tratta più dra che nant que de nous entendre sur d'intenderci sull'articolo princil'article principal, c'est-à-dire sur pàle, cioè sul prezzo.

Cela est aisé, si toutefois vous Sarà fàcile, se perd ella è diêtes disposé à évaluer les choses sposta a valutare le cose ragioneraisonnablement.

volmente.

le prix.

DIALOGUE LXXXV.
Les passions.

Delle passioni. Vous êtes bien le plus heureux Siète il più felice mortale di mortel qu'il y ait sur la terre ! questa tèrra! sèmpre di buon toujours de bonne humeur, rien umore : nulla v'inquièta, vi dine vous inquiète, rien ne vous stùrba; il vostro cuore non dà altrouble; votre cour est inacces- cùn acceso all'affànno; la vostra sible au chagrin et votre santé salute mostrasi inalteràbile. paraît inaltérable.

Il ne tient qu'à vous d'être aussi Dipende sòlo da vòi l'èsser feheureux que moi.

lice al par di me. Dites-moi ce qu'il faut faire ? Ditemi, che bisogna fare?

Il faut chasser toutes les idées Scacciàr conviene tutti pendésagréables, oublier le passé, ne sièri dispiacevoli, obbliàre il paspas s'inquiéter de l'avenir et jouir. sàto, non inquietàrsi punto dell' du présent.

avvenire, e godèr il presente. Cela vous est facile à vous, E cosa fàcile a vòi, che siète dont la fortune est assurée; mais in fortuna; ma ío, povero infemoi , pauvre malheureux, avec lice, con tàli màssime, andrèi ben ces principes, j'irais bien vite prèsto finire allo spedale. Chi mi mourir à l'hôpital. Qui me don- darebbe del pàne, se altro non nerait du .pain, si je ne m'occu- facèssi che divertirmi? Pòi tutt

pais qu'à m'amuser ? D'ailleurs non hanno il vostro carattere. tout le monde n'a pas votre caractère.

On peut former soi-même son Ciascuno può crear da se stesso caractère, on doit réprimer ses il proprio carattere; bisogna repassions , source inépuisable de primere le passiòni, sorgente inetous nos maux.

sáusta di tutti i nostri máli. Les passions sont innées en Innáte sòno, in nòi le passióni, nous, dit-on; mais ne sont-elles dicono; e non pertànto la sorpas aussi la source de nos plus gènte de' nostri massimi godigrandes jouissances ?

mènti? Oui; mais méfiez - vous - en : Sì; ma diffidàtevene; l'uomo l'homme qui s'adonne au jeu est che si dà al giuoco è in continue dans des agitations continuelles; agitazioni ; quègli che ama il vino celui qui aime trop le vin , perd più del dovère, pèrde quella beata le calme heureux si nécessaire à càlma, che è si necessària alla son bonheur, et finit souvent par sùa felicità; e gl'incontra spesso s'abandonner à des emportements di lasciàrsi trasportàre a bìla fudangereux.

nèsta. Vous ne jouez donc jamais ? Non giuocate dùnque mài ?

Jamais, pas même au noble Mài, neppure all’dca; nobillsjeu de l'oie.

simo giuoco. Et vous buvez de l'eau, sans Bevète certamente dell'acqua? doute ?

De l'eau pure. Lorsque je me Acqua pùra. Quando mi sento sens surpris par un mouvement colto da bizzaria, bèvo subito un de vivacité, je bois un grand grandissimo bicchièr d'acqua, ed verre d'eau, et quand je suis prêt | allorchè sono sul punto di adiràrà m'emporter, à l'instant je récite mi, récito immediatamente sottout bas mon a b c. Ces deux tovòce l'a bi ci. Quèsti dùe riremèdes sont toujours efficaces. médj sono sempre efficàci.

La recette est excellente. Vous E'ottima la ricetta. Non avète n'avez également point d'ambi- tampoco ambizione alcuna ? tion?

Pas la moindre. Je suis content Nemmeno l'ombra. Sono conde mon sort. Qu'on me laisse tentìssimo della mia sorte. Altro tranquille, c'est tout ce que de- non chièggo, che d'essère lasciàto mande.

vivere in pàre. Avec ce régime, vous êtes sûr Con questo método, siète sicuro de vivre longtemps.

di menar lùnga vita. Et heureux; car, outre ce que E felice ; perchè, oltre ciò che la religion nous enseigne... c'insegna la religione...

Ah! vous allez me prêcher, me Ah ! volėte predicármi, parlar parler de l'autre vie et...

dell'altra vita , e... Pardonnez-moi. Jc suis homme Perdonàtemi. Sono uomo del du monde : mes premiers raison- secolo : i miei primi raziocini vi nements ont dû vous en convain- hànno dovuto convincere di ciò. cre; et c'est par des maximes pu- Màssime puramente mondàne son

Elle fait voir la correspondance Fa vedere la corrispondenza des diverses parties du ciel, et les delle diverse parti della terra còlle effets principaux qui résultent de parti del cielo, gli effetti princicette correspondance, et les divi- páli, che risultano da questa sions mathématiques appliquées corrispondenza, e le divisiðni madu ciel à la terre.

temàtiche, applicate dal cielo alla

tèrra. Cette géographie astronomique Questa geografia astronòmica me paraît bien difficile; est-elle mi pare molto difficile ; è églivevraiment nécessaire ?

ramente necessària ? Assurément, car ces connais- Sicuramente; poichè queste cosances servent de base à toute la gniziòni servono di base a tutta géographie. La géographie phy- la geografia. La geografia fisica sique est la description de la è la descriziòne della terra, conterre, considérée par rapport à siderata rispetto alla sùa natura : sa nature; elle présente la struc- essa presenta la struttura esteture extérieure de notre globe, sa rière del nostro mondo, la sùa division en terres et en mers, divisione in tèrre ed in màri, la la subdivision de ses différentes suddivisione delle sue differenti parties, leurs dispositions, leur pàrti, le loro disposizioni, il loro enchainement et les rapports des incatenamento, e le attinènze delle unes avec les autres.

une còlle altre. Ah! voilà ce que je voudrais Ah! questo è appunto quello bien savoir ! La troisième partie che vorrei sapère ! La tèrza parte est-elle plus intéressante ? è forse più interessante?

Sans doute; aussi fait-elle l'ob- Senza dubbio; e perciò è l'obl'objet principal de la géogra- biètto principale della geografia; phie; mais elle demande, pour ma richiede; ad essere intèsa, être entendue, quelque connais- qualche nozione delle dùe altre. sance des deux autres. Je le crois sur votre parole. Credo di leggieri al suo as

sèrto. La géographie politique et his- La geografia polìtica, od istotorique considère la terre par rica cènsidera la tèrra rispetto a' rapport à ses habitants; elle traite suoi abitanti; tratta dello spartidu partage de la terre entre les mento della terra fra i differenti différents peuples, des pays et pò poli; dei paèsi , e delle città des villes que chacun habite, des che abita ciaschedúno; degli stati états souverains qu'ils ont for- sovràni, che hanno formàti; della més, de la manière dont ils se manièra con cui si governano; gouvernent, des religions qu'ils delle religioni che professano; professent, de leurs langues, de delle loro lingue, delle loro fatleurs figures, de leurs mæurs, de tèzze, dei loro costumi, dei loro leurs usages; en un mot, de tout usi: in somma di tutto ciò che ce qu'il y a de remarquable dans v’ha di notevole in ogni nazione. chaque nation.

En vérité, voilà des choses fai- In verità , queste sono cose da tes pour exciter et nourrir la ! destàre e nutrire la mia curiosità

curiosité ; je veux apprendre tout | vòglio imparår tutto. Credo forte, cela. Je conçois fort bien que ces che queste cognizioni vagliòno connaissances valent mieux que mèglio che i racconti scipiti dei ces fades récits des romans, romànzi.

DIALOGUE LXXXVIII. De l'astronomie et de la physique. Dell astronòmia; e della fisica.

Qu'entendez-vous par le mot Che intende dire còlla parola univers?

universo ? La totalité des soleils et des La totalità dei soli, e dei piaplanètes, Mais je ne saurais vous nèti. Ma non posso spiegarle la expliquer la différence qu'il y a differenza fra un sòle ed un piaentre un soleil et une planète. nèta.

Cela n'est cependant pas diffi- Non e però difficile. Un sòle ė cile. Un soleil est un grand astre un grand'àstro, che gira sopra qui tourne sur lui-même, qui im- di se stesso, che imprime il moprime le mouvement à de grands vimento a gràn còrpi, i quali ricorps, lesquels reçoivent ei ren- cèvono, e rimandano la súa lùce; voient sa lumière; et ces grands e questi gràn còrpi si chiàmano corps s'appellent planètes. pianèti.

J'y suis; les étoiles fixes sont Ho capito; le stelle fisse sono des soleils, et les planètes que soli, e i pianeti che conosciamo, nous connaissons, sont de deux sono di dùe sorte : cioè primàrj, sortes : les premières et les se- e secondàrj. condaires. C'est cela !

Così è! Les premières sont celles qui I prinàrj sono quelli che girano tournent autour du soleil, parmi intorno al sòle; e fra questi i prinlesquelles les principales connues cipali da nòi conosciuti sono : de nous sont : Mercure, Vénus , Mercúrio, Vènere, la Terra , la Terre, Mars, Jupiter, Saturne Màrte, Giove, Satùrno e Uràno et Uranus; sans parler de celles sènza parlare di quelli scoperti qu'on a découvertes depuis peu. da poco tempo.

Fort bien ! Mais qu'appelez- Benissimo! Ma quàli dice èsvous planètes secondaires ? sere i pianeti secondari

Les planètes secondaires sont I pianèti secondarj sòno quelli celles qui ne tournent autour du che non girano intorno al sòle, soleil qu'à la suite d'une planète se non in seguito d’un pianeta , qui est le centre de leur mouve- ch'è'l centro del loro movimento, ment, comme la lune, les satel- | come la lùna, i satelliti di Giove, lites de Jupiter et ceux de Saturne. e di Saturno.

Que pensez-vous de l'influence Che pensa dell'influenza dei des planètes sur la terre ? pianèti sulla tèrra ?

La lune paraît être la seule qui La lùna sembra essere il solo en ait quelqu'une : nous avons pianeta che ne eserciti alquanto: les plus hautes marées, quand i abbiàmo per esempio, le marée

elle est le plus près de nous. Cette più alte quando è più vicina a opinion éprouve bien quelques nòi. Quest' opinione viene da alcontradictions; mais elle est gé- cùni contradètta; ma è accolta néralement reçue.

dai più. Les rayons de la lune n’in- I raggi della lùna non influisfluent-ils pas aussi sur la végé- cono anch'èssi sulla vegetazione, tation, sur les animaux, etc.? sùgli animali, ec. ?

Il est vraisemblable que oui ; Pare di sì ; ma quest' influenza mais cette influence ne paraît pas non debb' èssere di grànde motrès importante, car les rayons mènto, poichè i raggi della luna, de la lune, réunis dans un verre riuniti in un vetro còncavo, non concave, n'ont aucune chaleur. hànno alcun calòre. Que dites-vous des comètes ? Che dice delle comète ?

Le comète sono anch'èsse pianètes, nrais qui décrivent des néti, ma che descrivono cèrchj alcercles allongés qu'on appelle el- lungàti, che si chiamano ellissi ; lipses, elles ne sont visibles pour non sòno visibili, per nòi se non nous que lorsqu'elles parviennent quando giùngono a quell'estreà celle des extrémités de leur mità del loro cèrchio ch'è più cercle qui est le plus près de nous vicina a nòi ed al sòle. Alldra et du soleil. Alors elles exhalent esàlano vapori considerabili, che des vapeurs considérables qu’on si chiamano capigliatùra. nomme leur chevelure.

N'a-t-on pas pensé long temps Non s'è pensato lùngo tempo que ces comètes annonçaient de che queste comète annunziàssero grands et sinistres évènements, avvenimenti importanti e funèsti, tels que la guerre, la mort d'un còme la guerra, la mòrte d'un prince, etc.?

prìncipe, ec. ? Oui ; mais on sait maintenant Sì; ma ora si sa che l'apparique l'apparition des comètes est ziòne delle comète è un fenomeno un phénomène naturel.

naturale. Que savez-vous sur les élé- Che cognizione ha degli elements ?

mènti? Le feu est une matière fluide, Il fuoco è una matèria fluida , qui est répandue dans tous les ch'è sparsa in tutti corpi, e che corps, et qui donne la lumière et dà la lùce, e'l calore, quando i la chaleur, lorsque les frotte- fregamenti, o l'azione del sòle, ments, ou l'action du soleil, ou o quella d'un altro fuoco lo mètcelle d'un autre feu le mettent en tono in movimento. mouvement.

Croyez-vous qu'il y ait du feu Crède che ci sia fuoco nel ghiacdans la glace?

cio? Assurément. L'eau devient so- Sicuramente. L'acqua diviène lide ou glace, lorsque le feu sólida, o s'agghiaccia, quando il qu'elle renferme a peu de mouve- fuòco che rinchiude ha poco moment.

vimento. Quelles sont les propriétés de Quali sono le proprietà dell' l'eau ?

aqcua ?

[graphic]
« PreviousContinue »