Page images
PDF
EPUB
[ocr errors][merged small][merged small]

PARIS
AU BUREAU DU JOURNAL, RUE DROUOT, 2

1879

HARVARD COLLEGE LIBRARY

GIVEN IN MEMORY OF ARCHIBALD CARY COOLIDGE

Aug. 25, 1930

TABLE

DU QUARANTE-SEPTIÈME VOLUME

INSTRUCTION. HistoiNE ET Romans. - Marguerite de Valois, par Mlle A. Urbain, p. 1, 29 ct 57. -- Agrippa dAubigné, P: 169, 197 et 225. – Eudocie et Eudoxie, par nime Bourdon, p. 85. -Jean Sobieski, par Mme Bourdon, p. 113.- Labruyère, par Mme Bourdon, p. 141. - Les deux Chénier, par Mme Bourdon, p. 253. – Le Connétable de Bourbon, par Mmc Bourdon, p. 291. -La mère, la femme et la seur de Richard Cour de Lion p. 309.

BIBLIOGRAPHIE. Fables, par M. le marquis de Ségur, p. 6. L'art de la lecture, par E. Legouvé, p. 7. - La mare aux chasseurs, par Mme de Stolz, p. 8. – Histoire abrégée des Beaux-Arts, par Félix Clément, p. 33. - Lelis .de: Bruges, par Mile Marthe Lachèze, p. 34.-Sous les lilas, par Mme Bourdon, p. 34. -Le livre de famille, par Ch. de Ribbe, p 62.Les femmes dans la société chrétienne, par A. 'Dantier, p. 63. - L'étoile filante, '1 par Michel Aubray, p. 64. - Ouvrages d'Henri Gréville, p. 88.-Le directeur des catéchismes, par M. l'abbé Turcan. p. 89. - Marguerite de Noves, par Mlle de La Ponneraye, p. 89. — Réminiscences, par Mme Cra. ven, p. 117. – Les pervenches, poésies par G. Courdon, p. 119.-Le secret de Laurent, par Mme de Stolz, p. 119.- L'art de parler, par Antonin Rondelet, p. 119.-L'art Chrétien, par M. Rio, p. 144.- Jours : mal de Mile d'Arvers, par Toru-Duit, p. 175. - Deux mois loin de Paris, par Mme D. de Boden, p. 146. Etudes et notices historiques, par Mme Bourdon, p. 146. – Impressions de voyage et d'art, poésies par Mme Alphonse laudet, p. 175.- La fille au vautour, par Mme de Heilerin, p. 170.- La légende des ames, par E. Alcan, p. 177.- La mosaique des Ecoles, par

Louis Collas, p. 177.-Suzanne Fleming, par M. Bell, . p. 202. - La petite promise, par Isabelle Franc, p.

203. - Cæurs vaillants, par Mme Raoul de Navery, p. 203. – Kate, par Mme Maryan, p. 203.-Dc Marseille à Sang-Ilai et Yedo, par Mme D. F., p. 230.Histoire d'une famille noble, par Mile A. des Echerolles, p. 257. – Rosette, par Mille Charlotte Marvhille, p. 258. – Les femmes philosophes, pir M. de Lescure, p. 284. - Histoire naturelle en action, par le marquis de Cherville, p. 285. -- Le promesse de Marcelle, per Michel Aubray, p. 285. La plante dans les appartements, par A. de la Blanchère, p. 301, - La SainteVierge, par M. Rohault de Fleury, p. 312.

ÉDUCATION. CONSEILS par Mme Bourdon : A une jeune fille pauWe, p. 8. -- Le faste che; les enfants, p. 64. - One veril de l'ancien régime, p. 120.- Situations difficiles, p. 177. - Les plaisii's, p. 232. La Correspondance, p. 285. Un reve accompli, par Mme Bourdon, p. 10, 37, 69, 92, 125, 154, 178 et 204. - 17 reine Mab, par Mme T. B, p. 114. – VOYAGES A TRAVERS LES Mots par Ch. Rozan : Les instruments de musique, p. 35, 66 et 90. Hermine, par Mme Ma. ryan, p. 41, 74 et 07, --La pièce d'or, tiré de l'anglais par T. B., p. 103 et 121.- La Nièce de l'oncle Abel, par Mme Bourotte, p. 130, 159, 183, 207, 233, et 266. - Un épilogue à la guerre des Deux Roses, par Mlle Emilie Carpentier, p. 147. Le siège de vérité,

par G. D. p. 242 et 259. - Semence et moisson, par Mme de Stolz, p. 270 et 287.- Le dernier des Lignescourt, par Mine Bourdon,p. 296.- Le Tour du lac, par Michel' Aubray p. 313. – Renée, par J. K., p. 326,

POÉSIES. Légende, par F. Coppée, p. 23. – La ferme, par M. Charot, p.51.-Les Neurs, par H. Audeval, p. 108. - La Vallée, par A. Millien, p. 136. - Pour les pauvres, s'il vous plaît, par Mme M. Bourotte, p. 163. – La palme de Satan, par Alphonse Baudouin, p. 190.--La mignonne du tonnelier, par E. D., p. 218. - Mon pays, par Mile Z. Stievenerd, p. 247. L'ami, par Mlle A. Coupey, p. 275. A des enfants, par L. de Vauzelles, p. 332.

REVUE MUSICALE.

Par Mlle Marie Lassaveur. Les amants de Vérone, p. 24. - Dernier souvenir du Théâtre Italien. - Noces de Fernande, Suzanne, opéras-comiques. - La reine Berthe, grand opéra. – Festival de l'Hippodrome. - Le Paradis perdu, le Tasse, Judith, Mélodies nouvelles, p. 52. - Le Premier Mars - Compositions modernes, p. 80,Elienne Marcel, grand opéra. - La Zingaretta. - Le pain bis p. 108. - Le carnaval. – Les fêtes religieubes, leur influence sur l'âme. - Musique profane : La courte échelle. - Séance annuelle dirigée par M. Guillot de Saint-Bris, p. 137. - Festival de Berlioz à l'Hippodrome, p. 163. -festival de Gounod au Trocadero. - pro représentation de la Sonnambula à l'hôtel de Lusignan. - Concerts de Mme LafaixGontié, p. 191, -Les concerts de la nature. -Concerts populaires d'orgue, - 2 me représentation de la Sonnambula. - Soirées. -Une page de Mendelssohn, p. 219. — Un piano fantastique. - Les concerts d'orgue au Trocadéro, p. 247. - De la lecture musicale.

-Causerie sur la nécessité du solfège dans l'éducation musicale, p. 276. – Mort de Mme F. Mouvielle, celèbrc professeur de chant à Lyon, p. 304. - Théâtres, concerts au Trocadéro. - Un quadrille de chasse, p. 333.

ÉCONOMIE DOMESTIQUE Charloite russe. - Oranges glacées, p. 24.- Gigot aux fruffes. --- Eufs au lait à l'orange, p. 52. - Gâteau français. - Formule pour faire le thé, p. 79. Geléc à l'anisette et au kirsch. - Filet de boeuf sauce chevreuil, p. 136. -- Potage aux oeufs. - Pommes de terre souillées. - Melons confits, p. 162. - Sauce au vin de madère.- Soles à la Dieppoise. -- Salade d'artichauts, p. 189 - Salade de légumes. - Carpe en ragoût. - Gigot braisé, p. 217. - Pain de foie à la gelée. - Filet de beuf farci, p. 246. - Timbale de macaroni. – Riz à la vanille, p. 275. - Brochette de fies. -- Restes de volaille. - Noix de veau mariné, p. 304. – Grives à la Flamande. – Poires au riz. -Recette pour attendrir une vieille poule, p. 332.

CORRESPONDANCE. Pages 25, 54, 81, 110, 138, 165, 193, 221, 249, 277, 306 et 334.

'. MOSAIQUES ET DEVINETTES. Pages 28, 56, 83 et 84, U12, 140, 168, 196, 224, 252, 280, 302 et 336.

REBUS
Dessinés par G. Levert et gravés par Mlle Gilbert.

L'espérance est la fortune du malheureux, p. 28. -. Il faut prendre le temps coinme il vient, p. 56. Mieux vaut soigner sa santé que sa maladie, p. 84. – Qui sème l'injustice récoltera l'aversion, p. 112. L'orage déracine le chêne et pas le roseau, p. 140. La conscience est un tribunal sans appel, p. 108. La résolution double la force, p. 196. - La brebis ne s'engraisse pas à la vue du loup, p. 224.- Il est plus facile de changer que de trouver mieux, p. 252 - Que votre cæur ne se laisse pas aller à l'abattement, p. 280. - Quand on quitte un maréchal, il faut payer les vieux fers, p. 308. – Les riches font leur paradis en ce monde.

MUSIQUE.
AVRIL. – Pavane, par Mlle H. Wild.

JUILLET. - Histoire d'une fleur, poésie de Lamartine, musique de Luigi Bordèse.

OCTOBRE. - La vallée de Chevreuse, suite de valses, par Mlle H. Wild.

PATRONS DE GRANDEUR NATURELLE JANVIER. — Planche I. – Grande planche recto et verso : – Polonaise, page 8 (cahier de janvier). Corsage décolleté iro' toilette (gravure n° 4188). – Gilet de Hanelle, Pelisse de baby, Brassière soutachée, Giles de flanelle décolleté, page 7 (cahier de janvier). .

FÉVRIER.- Planche Jl.-Grande planche : -Demisaison, patron orné, page 2 (cahier de février).

MARS. - Patron COUPÉ : - Corsage, page 8, (cahier de mars).

AVRIL. – PLANCHE IV - Grande planche recto et verso : Visite, pre toilette, Mantelet 20 coilette, Jaquette Georgina, go toilette (gravure no 4201). – Corsage et jupe de tilieite, 3e toilette, Polonaise de petite fille 50 toilette, Veste et pantalon pour petit garçon, ire toilette (gravure no 4201 bis).

MAI. – PLANCHE V.-- Petite planche recto et verso : - Corsage première communiante 20 et 30 toilettes, page 1 (cahier de mai). - Robe pour petite fille (gravure n° 4205); - Corsage décolleté, toilette de réunion

pour jeune fille. - Blouse à revers costume de petit • garçon, (page 8 cahier de mai).

PATRON COUPÉ: Corsage-paniers, page 5(même cahier). JUIN. - PlanCHE VI. - Costume de bain, page 2. - Parure en toile, page 7. - Parure en mousseline, page 7. - Pantalon pour fillette, page 7. -Robe pour enfant, page 7. – Corset pour enfant, page 2 (cahier de juin).

JUILLET. - PLANCHE VII. - Grande planche recto et verso, LAYETTE : - Lit portatif. – Pelisse, - Robe de baptême. - Gache-langes. - Robe de nuit. Jackson - Jupon de flanelle. - Capote à bavolet. Capote à fond plissé, (page 6 cahier de juillet). - Capeline. — Bonnet de baptême. -- Bonnet de jour. Bonnet du matin. – Bonnet de nuit. - Béguin, Bavoir rond. - Bavoir carré. - Sangle anglaise. Pardessus à manches. - Chemise.-Chemise anglaise. - Brassière montante, — Brassière décolletée. -Botie. - Chausson. -- Soulier à barrettes. - Fichu croisé. Fichu à revers, – Couche anglaise. -Culotte boutonnée (page 7, même cahier).

AÖUT. - PLANCHB VIII. - Petite planche recto et verso : - Corsage, toilette en faille noire, page 2 (cahier d'août). — Polonaise pour petite fille (gravure no 42 18). – Corsage en grenadine et pékin, page 3. - Tablier-blouse pour enfant, page 6 (cahier d'août).

SEPTEMBRE. - PATRON COUPÉ. - Costume pour fillette page 6 (cahier de septembre).

OCTOBRE. - PLANCHE X. - Grande planche recto et verso: – Pardessus en côtelé, 30 et 5e toilettes. Rotonde avec large manche, gé toilette. – Vêtement en velours, ze toilette, - Manteau à pèlerine carrée, 5e toilette (gravure no 4227). – Robe pour petite fille, page 6 (cahier d'octobre).

NOVEMBRE. - PATRON COUPÉ : – Jaquette, page 3, cahier de novembre), et iro toilette (gravure n° 4231).

DECEMBRE. - Planche XII. - Corsage et gilet. 20 toilette (giavure no 4236) et page 1 (cahier de décembre). -- Robe, petite fille (gravure no 42 36). Costume de petit garçon, page 8 (cahier de décembre).

ANNEXES DIVERSES. JANVIER. - Une gravure de modes.- Une gravi r: de travestissements - URE PETITB PLANCHE REPOUSSÉE, COLORIÉE : Dessous de lampe ou de flacon,-CARTONNAGE : Cache-pot. - IMITATION D'AQUARELLE : Bouquet de lilas. - PREMIER CAHIER : Toilettes, toilette de mariée, coslumes d'enfants, lingerie, objets de layette, broderies et travaux divers.

FÉVRIER. - Deux gravures de modes. - GRANDE PLANCHE COLORIÉE REPOUSSÉE : -Dessus de piano ou lambrequin, broderie plate sur drap. — IMITATION D'AQUARBLLB : Bouquet de fleurs des champs. - GRANDE PLANCHE DE BRODERIE : Alphab:ts. – DEUXIÈME CAHIER : Toilettes, confection, lingerie de deuil, chapeau, bro. deries et travaux divers,

MARS. - Une gravure de modes. – PETITE PLANCHE COLOKIÉE REPOUSSEE : Bande pour ami ublement. GRANDE PLANCHE DE TRAVAUX : - Tapisserie par signes, Tulle brodé, Broderie sur drap. - PETITE PLANCHE REPOUSSÉF. : - Lambrequin en macramé. – TROISIÈME CAHIER : Toilettes, costumes d'entants, broderies et travaux divers.

AVRIL. — Une grande gravure de confections. Une gravure d'enfants. - PLANCHE COLORIÉE : Bande pour ameublement.- QUATRIÈME CAHIER: Coiffure, broderies et travaux divers.

MAI. - Une grande gravure de modes, - Une gravure de chapeaux. - PETITB PLANCHE COLORIÉB REPOUSSÉK : - Petite bande, broderie plate sur étoffe. CINQUIÈMB CAHIER : Toilettes de premières communiantes, costumes, costume de petit garçon, broderies et travaux divers.

JUIN. - Une gravure de modes. — TAPISSERIE COLORIÉE REPOUSSÉE : - Petite bande. - PETITE PLANCHE REPOUSSÉE. TRAVAUX BLANCS SUR TRANSPARENT : - Frivolité et dentelle Renaissance. - PLANCHE DE BRODERIE : Guirlande pour rideau. - SIXIÈME CAHIER : Toilettes et toiletie d'ensant, costumes de bain, lingeries, broderies et travaux divers.

JUILLET. - Une gravure de modes. — TAPISSERIE COLORIée : Pantoufle. -- PAYSAGE D'Hiver, procédé pantotypique, - SEPTIÈME CAHIER: - Costumes, costumes d'enfants, objets de layettes, broderies et travaux divers.

AOUT. - Une gravure de modes. - TAPISSERIE COLORIÉB, bande pour ameublement; ensemble des nuances pour l'ornement d'église, et complément du dessin de la chasuble. -- GRANDE PLANCHE DE TRAVAUX : Ornement d'églisc, (tapisserie par signes). — Tapis de table (broderie plate). — Paysage d'été : Procédé pantotypique.-HuitièmE CAHIER : Costume, vêtements pour baby, broderies et travaux divers.

SEPTEMBRE. - Une gravure de modes. – Planche double d'alphabets. ABAT-JOUR, 1re partie, NEUVIÈME CAHIER : Costumes, costume d'enfant, rideau, broderies et travaux divers.

OCTOBRE. - Une grande gravure de con fections. - Une gravure de chapeaux. - ABAT-JOUR : Dernière partie. - MUSIQUE : - La vallée de Chevreuse, suite de valses, par Mlle H. Wild. — DIXIÈME Cauter : Confection, costumes d'enfants, broderies et travaux divers.

NOVEMBRE. - Une gravure de modes. - Uri gravure d'enfants. - PLANCHE COLORIÉE REPOUSSÉE : Ta. bouret. - GRANDE PLANCHE : Travaux d'étrennes, – ONZIÈME CAHIER : Confection, broderies et travaux divers.

DÉCEMBRE. — Une gravure de modes. — Plancoe COLORIĖE REPOUSSÉE : Carré en tapisserie pour coussin.CARTONNAGE : Calendrier. - PETITE PLANCHE DE BRODERIE : Alphabets et chiffres enlacés.-DOUZIÈME CAHIER: Costu. mes, costuines d'enfants, broderies et travaux divers

[ocr errors]

9 3762 - Paris. Morris père et fils, imprimeurs brevetés, rue Amelot, oi

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

Les Mémoires qui ont jusqu'à ce jour arrêté n'avons plus devant nous une individualité naive notre attention appartiennent à une période de comme celle de nos anciens narrateurs, ni lo pótemps où ce genre d'écrits, d'abord très-rares, dantisme enfantin d'une Christine de Pisan. Marcommençait seulement vers la fin à prendre une guerite de Valois se préoccupe à la fois de ce certaine extension. Au quinzième siècle, le nom qu'elle dit, et de la manière dont elle le dit; mais bre en augmente sensiblement; au seizième, dans le soin qu'elle y apporte est discret. Des juges le mouvement de plus en plus actif des esprits et bienveillants ont vanté comme un modèle d'élédes choses, ils abondent.

gance son style, que d'autres, plus sévères, accuParmi tant d'écrivains soigneux de nous ap sent de mollesse. Ceux-ci reprochent en outre à prendre ce qu'ils ont été ou ce qu'ils ont vu, l'ensemble de l'ouvre les vues courtes de la nous en distinguons trois, qui, à divers titres, femme, qui rapporte tout à elle-même, et ne saiméritent une mention spéciale. Groupés autour sit dans les plus grands faits que ce qui la touche de la populaire figure de Henri IV, Marguerite personnellement. La sphère où so meut Marguede Valois, sa femme; Agrippa d'Aubigné, son rite, en effet, n'est pas large; c'est la Cour. écuyer; Sully, son ministre et son ami, se pré Mais les passions et les intrigues qui s'y agitent sentent à nous rapprochés par les circonstances, dans un cercle rétréci forment un détail nécesprofondément séparés par le caractère. Entre les saire au tableau complet du temps où elle a vécu. deux premiers surtout, le contraste est grand; Ses Mémoires, adressés à un auteur de ses aussi ne s'aimaient-ils guère. Marguerite, dans amis, resté pour nous dans le crépuscule des conses Mémoires, ne nomme pas une seule fois Au jectures, sont écrits, dit-elle, pour éclairer d'un bigné; plus d'une fois, au contraire, Aubigné jour plus vrai certains faits mal représentés par nomme Marguerite dans les siens, et ce n'en est lui, ainsi que sa propre personne, dont cette plume pas mieux pour elle. Mais à cause précisément indulgente avait tracé quelque part un portrait de co contraste, il peut paraître intéressant de trop flatteur. Observons toutefois qu'elle ne traremettre en présence l'un de l'autre, pour les vaille nullement à s'enlaidir, et se traite avec des écouter tour à tour, cette dernière survivante ménagements que les historiens en général sont d'une race royale, dont elle out les qualités bril loin de lui accorder. Peu importe; c'est à elle lantes aussi bien que les vices, et l'intransigeant seule aujourd'hui que nous avons affaire, et nous huguenot, serviteur non moins rude que dévoué la prendrons simplement telle qu'elle a voulu se du Béarnais.

montrer à la postérité. Donnons d'abord la parole à la reine de Na Des dix enfants que Catherine de Médicis avait varre.

mis au monde, Marguerite était le huitième, et Nous sommes à la fin du seizième siècle; nous | ne comptait encore que sept ans, ou même cing,

QUARANTE-SEPTIÈME ANNÉE. – No I. - JANVIER 1879.

« PreviousContinue »