Oeuvres complètes du chancelier d'Aguesseau, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 333 - Chevalier, Conseiller du Roi en ses conseils, maître des requêtes ordinaire de son hôtel, intendant de Justice, Police et Finances en Navarre et Béarn.
Page xcii - ... les familles, juges volontaires des plus célèbres différends, tremblez à la vue d'un si saint ministère, et craignez de vous en rendre indignes en conservant encore ce zèle trop ardent, cet esprit de parti, cette prévention autrefois nécessaire pour la défense de vos clients.
Page 247 - Enjoint aux substituts du Procureur général du Roi d'y tenir la main et d'en certifier la cour dans un mois, suivant l'arrêt de ce jour. A Paris en Parlement le dix-huit mars mil sept cent sept. Signé : Dongois. Frontispice de thèse au xvin
Page 106 - Par elle, l'homme ose franchir les bornes étroites dans lesquelles il semble que la nature l'ait renfermé : citoyen de toutes les républiques, habitant de tous les empires, le monde entier est sa patrie. La science, comme un guide aussi fidèle que rapide, le conduit de pays en pays, de royaume en royaume- elle lui en découvre les lois, les mœurs, la religion, le gouvernement : il revient chargé des dépouilles de l'orient...
Page 104 - ... qu'il plaît à notre siècle d'honorer du nom d'esprit. Esprit plus brillant que solide , lumière souvent trompeuse et infidèle, l'attention le fatigue, la raison le contraint, l'autorité le révolte ; incapable de persévérance dans la recherche de la vérité, elle échappe encore plus à son inconstance qu'à sa paresse. Tels sont presque toujours ces esprits orgueilleux par impuissance , et dédaigneux par faiblesse , qui, désespérant d'acquérir par leurs travaux la science de leur...
Page 32 - ... travail, portant partout le poids d'une inquiète et ambitieuse oisiveté; un soulèvement universel de tous les hommes contre leur condition, une espèce de conspiration générale dans laquelle ils semblent être tous convenus de sortir de leur caractère; toutes les professions confondues, les dignités avilies, les bienséances violées; la plupart des hommes hors de leur place, méprisant leur état et le rendant méprisable.
Page xciv - L'étude de la morale et celle de l'éloquence sont nées en même temps , et leur union est aussi ancienne dans le monde que celle de la pensée et de la parole. On ne...
Page xcvi - C'est dans le sein de la sagesse qu'il avait puisé cette politique hardie et généreuse , cette liberté constante et intrépide, cet amour invincible de la patrie; c'est dans l'étude de la morale qu'il avait reçu des mains de la raison même cet empire absolu, cette puissance souveraine sur l'âme de ses auditeurs.
Page lxxxv - ... ne donnent point. Heureux de ne devoir ni les dignités aux richesses, ni la gloire aux dignités! Que cette élévation est différente de celle que les hommes achètent au prix de leur bonheur, et souvent même de leur innocence! Ce n'est point un tribut forcé que l'on...
Page 244 - ... lui opposer que la crainte des conséquences. L'autre clause est celle qui prononce une défense générale de lire le livre condamné, même à l'égard de ceux qui ont besoin d'une mention expresse. Il serait inutile de s'étendre ici sur la nouveauté et sur les inconvénients de cette clause.

Bibliographic information