Examen du matérialisme: ou, Réfutation du Systeme de la nature, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 240 - En un mot , la seule preuve dont cette vérité soit susceptible est analogue à celle de l'existence des corps ; des êtres réellement libres n'auraient pas un sentiment plus vif de leur liberté que celui que nous avons de la nôtre : nous devons donc croire que nous sommes libres.
Page 35 - En humectant de la farine avec de l'eau, et en renfermant ce mélange, on trouve au bout de quelque temps, à l'aide du microscope, qu'il a produit des êtres organisés dont on croyait la farine et l'eau incapables. C'est ainsi que la nature inanimée peut passer à la vie, qui n'est elle-même qu'un assemblage de mouvements.
Page 135 - ... a prescrite le Créateur; tu en calcules les instants, tu en prévois les révolutions, tu en combines les lois : sous les yeux du maître qui en est l'auteur et l'arbitre, tu en es le témoin et l'admirateur. Vois dans quelles archives tu dois chercher tes titres, dans celles de la philosophie ou dans celles de la religion : l'une te déclare que tu es l'avorton de la nature, destiné à être étouffé...
Page 170 - D'où l'on voit que la penfée n'eft que la perception des modifications que notre cerveau a reçues de la part des objets extérieurs , ou qu'il fe donne à luimême.
Page 135 - ... moment de ta naissance ; l'autre t'apprend que tu es l'enfant du Créateur, l'héritier du ciel, le citoyen de l'éternité. A ces deux langages, reconnais ta véritable mère : sois homme, crois un Dieu, et tu auras un père.
Page 240 - ... mais s'il agit par choix & fans contrainte; & fur cela il fuffit d'en appeller au témoignage univerfel de tous les hommes. Quel eft le malheureux, prêt à périr pour fes forfaits, qui ait jamais penfé à s'en juftifier en foutenant à fes Juges qu'une néceflîté inévitable l'a entraîné dans le crime?
Page 173 - un état femblable à celui où l'ont mis les » perceptions , les fenfations , les idées que » les objets extérieurs ont produites en lui , »& dans l'ordre qu'il les a reçues faninou.
Page 192 - Toutes ces expériences lui donnent l'idée de la vertu & du vice , du jufte & de l'injuftice , de la bonté & de la méchanceté , de la décence & de l'indécence , de la probité & de la fourberie , &c.
Page 220 - Dans le système général du monde nous ne voyons qu'une longue suite de mouvemens reçus et communiqués de proche en proche par les êtres mis à portée d'agir les uns sur les autres ; c'est ainsi que tout corps est mu par quelque corps qui le frappe...
Page 119 - Dans une machine très-compofée , formée par la combinaifon d'un grand nombre de matieres , variées pour les propriétés , pour les proportions , pour les façons d'agir , les...

Bibliographic information