Oeuvres complètes de Pierre de Bourdeille: Grands capitaines françois

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 9 - Le nom de l'éditeur sera placé en tête de chaque volume. Aucun volume ne pourra paraître sous le nom de la Société sans l'autorisation du Conseil et s'il n'est accompagné d'une déclaration du Commissaire responsable, portant que le travail lui a paru mérite d'être publié. Le commissaire responsable soussigné déclare que la traduction du PROCÈS EN NULLITÉ DE LA CONDAMNATION DE JEANNE D'ARC, préparé par M.
Page 291 - ... par laquelle, en une heure et un traict de plume, fallut tout rendre, et souiller et noircir toutes nos belles victoires passées de trois ou quatre gouttes d'ancre...
Page 165 - Ainsy mourut ce bon et beau corps, ny plus ny moins qu'une belle fleur du printemps qui est emportée par un vent froid, ou d'une gellée inopinée du matin. Ainsy despartit ceste belle âme jeune. Jeune âme l'appelè-je, à mode que nous autres courtizans j'ai veu que nous appellions à la court un jeune gentilhomme qui ne faisoit que venir, jeune espée. Aussi, jeun...
Page 108 - J'en dirois davantage ; mais je ne veux pas nul escandaliser . Nos évesques d'aujourd'huy sont plus discrets, au moins plus sages hipocrites, qui cachent mieux leurs vies noires (me dict un jour un grand personnage) ; et ce que j'en dis des uns et des autres, tant du vieux temps que du moderne, et de leur abus, ce n'est pas de tous, jà Dieu ne plaise!
Page 12 - Bourbon en eut quicté le gouvernement. Aucuns ont trouvé son excuse mauvaise qu'il fit au roy, qu'il n'avoit point d'argent pour payer ses Suysses, et qu'ils le contraignirent de donner la bataille de la Bicoque, autrement ils s'en iroient. Il les devoit très bien et beau laisser aller, et les recommander à tous les diables, et mettre tout le reste de ses forces dans Milan et autres places, et laisser cependant le camp de l'ennemy...
Page 88 - ... costez : tout cela ne pouvoit donner la moindre terreur du monde, ny à penser rien de peur dans l'âme. Si bien que j'ay ouy dire qu'en ce faict il alla beaucoup de l'honneur de nostre roy, par faute de quelque bravasLE GRAND ROY FRANÇOIS.
Page 316 - Mon gentilhomme, je m'estonne comment vous estes curieux de chercher un Pétrarque parmy nous, puisque vous en avez un en vostre France plus excellent deux fois que le nostre, qu'est M. de Ronsard...
Page 132 - Je1 ne dis pas qu'il n'y ait heu des abus, et mesmes un, en ce que les jeunes prothenotayres, bien qu'ilz fussent pourveus de quelques dignitez, estoient un peu trop muguetz, jusques à estre receus aux dances et près des dames dans une salle de bal, et j'ay veu tout cela dans mon premier temps, et s'estudioient de dancer aussy bien et baler qu'un gentilhomme...
Page 364 - ... revenu à soy et relevé, il demanda s'il étoit encore beaucoup de jour, et qu'il ne se falloit amuser là , et qu'il falloit roide poursuivre la victoire , car elle estoit à nous Voyez quel cœur et quel jugement en ce brave vieillard! Puis , s'adressant à M. de Sanzay, honnête gentilhomme qu'il aimoit fort, lui dit : « Mon « cousin de Sanzay (car ainsi l'appeloit-il toujours), je suis mort; mais « ma mort est fort heureuse de mourir ainsi.