Dictionnaire critique des reliques et des images miraculeuses, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

geneviève noyé

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 375 - Lorsque je l'ai vue, la chapelle était à moitié démolie et découverte, la statue en dehors, étendue par terre et sans être brisée; de sorte qu'elle existait en entier, et même avec des réparations modernes, qui me la firent paraître encore plus scandaleuse. Les femmes stériles, ou qui craignaient de l'être, allaient à cette statue; et, après avoir gratté ou raclé ce que je n'ose nommer, et bu cette poudre infusée dans un verre d'eau de la fontaine, ces femmes s'en retournaient avec...
Page 371 - ... la forme d'un rouet ou tour à filer avec la quenouille. Les femmes des environs prétendent avoir vu dans l'enfoncement une femme pétrifiée au-dessous du rouet : mais les observateurs n'ont point vu en dernier lieu cette femme. Peut-être les concrétions stalactiques avaient dessiné autrefois une figure informe de femme ; et c'est ce qui fit nommer cette caverne la grotte des Fées. Il fut un temps qu'on n'osait en approcher; mais depuis que la figure de la femme a disparu, on est devenu...
Page 371 - L'eau qui distille de la supérieure à travers le rocher , ya formé dans la voûte la i(i) Voyage d'an franciscain en Terre-Sainte, première' partic , cliap. 25. figure d'une poule qui couve des poussins. Auprès de cette poule est une autre concrétion qui ressemble parfaitement à un morceau de lard avec sa couenne , de la longueur de près de trois pieds. » Dans le bassin de cette même grotte , où l'on se baigne, on trouve des figures de pralines, telles qu'on les vend chez les confiseurs...
Page 425 - Gralon, docile à la voix du saint homme, esta cheval, s'éloigne à toute bride, sa fille Dahut le suit en croupe. La main de l'Eternel s'abaisse ; les plus hautes tours de la ville sont englouties, les flots pressent en grondant le coursier du saint roi qui ne peut s'en dégager, une voix terrible se fait entendre : « Prince, si tu veux te sauver...
Page 425 - La tempête cesse, l'air devint calme, le ciel serein ; mais depuis ce moment, le vaste bassin sur lequel s'étendait une partie de la ville d'Is fut couvert d'eau ; c'est la baie de Douarnenez...
Page 73 - Je me suis fait expliquer ensuite tout ce bambino. Le bambino est un petit Jésus de bois richement habillé. Le couvent qui a le bonheur d'en être le propriétaire, n'a pas d'autre patrimoine. Dès que quelqu'un est sérieusement malade , on va chercher le bambino , et en/ carrosse , car il ne va jamais à pied. Deux récollets le conduisent , le placent à côté du malade , et restent là , à ses frais , jusqu'à ce qu'il soit mort ou sauvé.
Page 310 - Landivisian, a la propriété d'indiquer aux amants si leur maîtresse a conservé son innocence ; il faut lui dérober l'épingle qui ferme sa collerette la plus voisine de son cœur; on la pose sur la surface de l'eau : tout est perdu si l'épingle s'enfonce, si elle surnage, elle est encore pucellc.
Page 391 - ... qui travaillent d'un autre côté. Le pape est à genoux , et il reçoit des hosties qui tombent toutes faites dans une coupe d'or. Il en présente une à un cardinal , le cardinal la donne à un évêque , l'évêqne à un prêtre , le prêtre au peuple (i).
Page 290 - Toutes les fois que je rencontre )) le docteur Launoy , je le salue jusqu'à terre ; » et je ne lui parle que le chapeau à la main , » tant j'ai peur qu'il ne m'ôte mon saint Eus» tache, qui ne tient presque à rien (i).
Page 73 - Le couvent qui a le bonheur d'en être le propriétaire, n'a pas d'autre patrimoine. Dès que quelqu'un est sérieusement malade , on va chercher le bambino , et en/ carrosse , car il ne va jamais à pied. Deux récollets le conduisent , le placent à côté du malade , et restent là , à ses frais , jusqu'à ce qu'il soit mort ou sauvé. Le bambino est toujours en course ; on se bat quelquefois à la porte du couvent pour l'avoir ; on se l'arrache : l'été sur-tout , il est singulièrement occupé...

Bibliographic information