Œuvres, publ. par le baron A.M. Rœderer, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

User Review - Flag as inappropriate

volume premier

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 289 - Il courait publiquement la bague, vêtu en amazone, portant des « pendants d'oreilles ; faisait joûtes, ballets et tournois, et force mascarades, « où il se trouvait ordinairement habillé en femme, ouvrait son pourpoint « et découvrait sa gorge, y portant un collier de perles et trois collets de « toile, deux à fraise et un renversé, ainsi que lors le portaient les dames de
Page 138 - Celui de vos sujets qui vous porte telles paroles, vous lui devez faire trancher la tête. Comment vous offre-t-il ce qui est à vous? C'est signe qu'il les a gagnés et corrompus et qu'il est chef de parti à votre préjudice. Il a rendu ces dix mille vos sujets à lui pour s'en aider à un. besoin contre vous.
Page 154 - Et sortant furieusement, nous laissa dans son cabinet, où nous advisasmes le reste du jour, le soir et une bonne partie de la nuit, ce qui sembla à propos pour l'exécution d'une telle entreprise.
Page 349 - Je suis résolu de la marier à mon neveu le prince de Condé , et de la tenir près de ma famille. Ce sera la consolation et l'entretien de la vieillesse où je vais désormais entrer. Je donnerai à mon neveu, qui est jeune, et...
Page 187 - ... nouvelle conséquence dont elle le vouloit advertir : c'est que tous les catholiques , ennuyez d'une si longue guerre , et vexez de tant de sortes de calamitez , estoient délibérez et résolus d'y mettre une fin. Et où il ne voudroit user de leur conseil , il estoit aussi...
Page 193 - Mon Dieu, ma sœur, n'y allez pas. » Ce qui m'effraya extrêmement. La reine...
Page 212 - ... impressions qui avoient couru par toute la France et aux nations voisines ; mais qu'il ne vouloit pas, aux dépens de son Roy et de son maistre, se...
Page 160 - ... tué. Mais tost après le gentilhomme retournant nous dit que M. de G-uise luy avoit respondu que le commandement estoit venu trop tard et que l'admirai estoit mort, et qu'on commençoit à exécuter par tout le reste de la ville. Ainsi retournasmes à nostre première délibération; et peu après nous laissasmes suivre le fil et le cours de l'entreprise et de l'exécution.
Page 47 - Celui qui a donné des rois aux hommes a voulu qu'on les respectât comme ses lieutenants, se réservant à lui seul le droit d'examiner leur conduite. Sa volonté est que, quiconque est né sujet, obéisse sans discernement ; et cette loi, si expresse et si universelle , n'est pas faite en faveur des princes seuls...
Page 193 - Ma sœur fondant en larmes me dit bon soir, sans m'oser dire autre chose ; et moy je m'en allay toute transie et éperdue, sans me pouvoir imaginer ce que j'avois à craindre. Soudain que je fus en mon cabinet, je me mis à prier Dieu qu'il luy plust me prendre en sa protection, et qu'il me gardast, sans scavoir de quoy ny de qui.

Bibliographic information