Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" En vain vous me frappez d'un son mélodieux, Si le terme est impropre, ou le tour vicieux, Mon esprit n'admet point un pompeux barbarisme, Ni d'un vers ampoulé l'orgueilleux solécisme. Sans la langue, en un mot, l'auteur le plus divin, Est toujours,... "
Oeuvres de Nicolas Boileau Despréaux - Page 19
by Nicolas Boileau Despréaux, Pierre Desmaizeaux - 1767
Full view - About this book

Oeuvres diverses Du Sieur D***.: Avec le traité du sublime, ou du ..., Volume 1

Nicolas Boileau-Despréaux - 1695 - 236 pages
...vicieux , Mon efprit n'admet point un pompeux Barbanfme , Ni d'un versempoulé l'orgueilleux Solecifme. Sans la Langue en un mot , l'Auteur le plus divin Eft toujours, quoy qu'il fafle., un méchant Ecrivain. Travaillez à loilir , quelque ordre qui vous prclïe , Et...
Full view - About this book

Satires et oeuvres diverses

Nicolas Boileau-Despréaux - 1700 - 491 pages
...n'admet point un pompeux Barbarifme.. (4) Ibïd. in. Ni cTun'vers empoulé l'orgueilleux Solécifme. Sans la langue en un mot , l'Auteur le plus divin Eft toujours , quoiqu'il faffe , un mauvais Ecrivain; ( 5J> Travaillez à loifîr, quelqu'ordre qui vous prefle» Et ne vous...
Full view - About this book

Oeuvres de M. Boileau Despréaux...: Avec des eclaircissemens ..., Volume 2

Nicolas Boileau Despréaux - 1747
...Mon eiprit n'admet point un pompeux Barbarifmc , lío Ni d'un Vers empoullé l'orgueilleux Solecifmc. Sans la Langue en un mot , l'Auteur le plus divin...quoiqu'il fafle , un méchant Ecrivain. Travaillez à loiiîr , quelque ordre qui vous preiTe , Et ne vous piquez point d'une folle vitefle. luir. Vers jf3....
Full view - About this book

Œuvres de M. Boileau Despréaux..

Nicolas Boileau Despréaux - 1747
...Mon efprit n'admet point un pompeux Barbarifme , l Ko Ni d'un Vers empoullé l'orgueilleux Solecifme, Sans la Langue en un mot , l'Auteur le plus divin Eft toujours , quoiqu'il f.iflc , un méchant Ecrivain. Travaillez à loifir , quelque ordre qui vous prelTe , Et ne vous piquez...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 5

Louis Racine - 1750
...n'eftpas que je veuille que la langue Poétique foit fans régies. Le principe de Boileau eft certain, Sans la langue, en un mot, l'Auteur le plus divin Eft toujours, quoi qu'il fafle, un méchant Ecrivain. On doit obéïr aux régies; mais cette obéïffanc* n'eft...
Full view - About this book

Versuch einer kritischen Dichtkunst durchgehends mit den Exempeln unserer ...

Johann Christoph Gottsched - Poetry - 1751 - 808 pages
...vicieux, Mon Efprit n'admet point un pompeux Barbarifme, Ni d'un Vers eropoule Г orgueilleux Soleadle, Sans la Langue, en un mot, l'Auteur le plus divin Eft toujours, quoiqu'il faiTe, un méchant Ecrivain. 23on ben $ûjurett in t>er ^oefte. , 313 X. bm gifluren in ber fcefte*...
Full view - About this book

Collection complète de ses oeuvres, Volume 10

Voltaire - 1757
...felon ,, M. Defpréaux, que fes Défenfeurs conviennent : le défaut t, qu'a» ne la f aurait lire. Sans la langue , en un mot , l'Auteur le plus divin Eft toujours , quoi qu'il faflTe , un méchant écrivain. Boileait , Art. Pcet, *34— *« DISSERTATION SECONDE...
Full view - About this book

Collection complette des oeuvres de Mr. de Voltaire: Ouvrages dramatiques ...

Voltaire - 1764
...„ felon Mr. Defpréaux , que fes défenfeurs conM viennent : le défaut qu'ow ne la f aurait lire. Sans la langue , en un mot , l'auteur le plus divin Eft toujours , quoi qu'il fafle , un méchant écrivain. Boileau , Art Poët. SECONDE PARTIE. DE LA TRAGÉDIE D'...
Full view - About this book

Commentaires sur le théatre de Pierre Corneille, et autres ..., Volume 3

Voltaire - 1764
...Avertirions toujours <jne ces fautes contre la langue font pardonahles à Corneille. Boileau a dit , Sans la langue , en un mot , l'auteur le plus divin Eft toujours, quoi qu'il falïë, un méchant écrivain. Cela eft vrai pour quiconque eft venu après Cor. neille...
Full view - About this book

Théatre de Pierre Corneille,: avec des commentaires, &c. &c. &c

Pierre Corneille - 1764
...Avertiffons toujours que ces fautes contre la langue font pardonables à Corneille. Bolleau a dit , Sans la langue en un mot , l'auteur le plus divin Eft toujours , quoi qu'il fafle , un méchant écrivain. Cela eft vrai pour quiconque eft venu après Corneille...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download PDF