Les petits bonheurs

Front Cover
Morizot, 1856 - French fiction - 412 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 210 - ... front couronné d'innocence ; Sur la table du soir, dans la veillée admis, La famille te compte au nombre des amis , Se fie à ton honneur, et laisse sans scrupule Passer de main en main le livre qui circule ; La vierge, en te lisant, qui ralentit son pas. Si. sa mère survient ne te dérobe pas, Mais relit au grand jour le passage qu'elle aime, Comme en face du Ciel tu l'écrivis toi-même, Et s'endort aussi pure après t'avoir fermé, Mais de grace et d'amour le cœur plus parfumé.
Page 200 - Jupin pour chaque état mit deux tables au monde : L'adroit, le vigilant, et le fort, sont assis A la première ; et les petits Mangent leur reste à la seconde.
Page 206 - Je me jetai à genoux à l'entrée de la chambre, en tendant les bras vers elle d'un mouvement passionné, bien sûr qu'elle ne pouvait m'entendre, et ne pensant pas qu'elle pût me voir : mais il y avait à la cheminée une glace qui me trahit. Je ne sais quel effet ce transport fit sur elle : elle ne me regarda point, ne me parla point; mais tournant à demi la tête, d'un simple mouvement de doigt elle me montra la natte à ses pieds.
Page 210 - N'ont point pour ta mémoire à déchirer de page; La main du tendre enfant peut t'ouvrir au hasard, Sans qu'un mot corrupteur étonne son regard, Sans que de tes tableaux la suave décence Fasse rougir un front couronné d'innocence. Sur la table du soir, dans la veillée admis, La famille te compte au nombre des amis, Se fie à ton honneur, et laisse sans scrupule Passer de main en main le livre qui circule ; La vierge, en te lisant, qui ralentit...
Page 218 - Vous qui me présentez dans vos enclos divers Ce qui souvent manque à mes vers, Le mérite de l'art soumis à la nature ; Empire de Pomone et de Flore sa sœur, Recevez votre possesseur ; Qu'il soit, ainsi que vous, solitaire et tranquille.
Page 411 - Tu crois, ô beau soleil, Qu'à ton éclat rien n'est pareil En cet aimable temps Que tu fais le printemps. Mais quoi! tu pâlis, Auprès d'Amaryllis.
Page 297 - ... a embrassé ses enfants, elle a encouragé son mari dont elle est le conseil. Elle a examiné, sous toutes ses faces, une affaire importante; elle a le coup d'œil juste, l'esprit droit, et tout cela parce qu'elle a le cœur honnête. Point d'oisiveté dans cette maison, la journée est employée entièrement, et ce serait un crime d'en perdre une heure. Cependant la femme à la mode est habillée...
Page 300 - Hepeudaut ou introduit chez notre dévote, le fermier de sa ferme, le maçon qui a réparé sa maison, le professeur de son enfant, et dans ces entretiens utiles, elle protège le présent, elle défend l'avenir. Quand elle est seule, si...
Page 306 - ... de fête, à la table de JésusChrist; c'est le vieux prêtre en cheveux blancs, tout courbé, qui dit la messe dans ce désert, et qui bénit, de ses mains vénérables, la jeune femme prosternée devant sa prière ; c'est le pieux...

Bibliographic information