Œuvres complètes de Voltaire avec des remarques et des notes historiques, scientifiques et littéraires ...: Commentaires. 1826

Front Cover
Baudouin frères, 1826
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 356 - J'arrache quelquefois des applaudissements. Là , content du succès que le mérite donne, Par d'illustres avis je n'éblouis personne. Je satisfais ensemble et peuple et courtisans , Et mes vers en tous lieux sont mes seuls partisans ; Par leur seule beauté ma plume est estimée ; Je ne dois qu'à moi seul toute ma renommée, Et pense toutefois n'avoir point de rival A qui je fasse tort en le traitant d'égal.
Page 281 - Pour grands que soient les rois, ils sont ce que nous sommes : Ils peuvent se tromper comme les autres hommes ; Et ce choix sert de preuve à tous les courtisans Qu'ils savent mal payer les services présents.
Page 449 - Demain j'attends la haine ou la faveur des hommes, Le nom de parricide, ou de libérateur; César, celui de prince, ou d'un usurpateur. Du succès qu'on obtient contre la tyrannie Dépend ou notre gloire ou notre ignominie; Et le peuple, inégal à l'endroit des tyrans, S'il les déteste morts, les adore vivants.
Page 218 - Ses comédies, qu'on a rejetées à la fin de cette édition, sont, à la vérité, indignes de notre siècle ;mais elles furent longtemps ce qu'il y avait de moins mauvais en ce genre, tant nous étions loin de la plus légère connaissance des beaux-arts '. Pierre Corneille ouvrit la carrière du comique, et même celle de l'opéra, comme nous l'avons remarqué ailleurs*.
Page 162 - Cinna, par vos conseils je retiendrai l'empire, « Mais je le retiendrai pour vous en faire part.
Page 280 - LE COMTE. Enfin vous l'emportez, et la faveur du roi Vous élève en un rang qui n'était dû qu'à, moi ' ; II vous fait gouverneur du prince de Castille.
Page 412 - Qu'en un lieu, qu'en un jour, un seul fait accompli Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli.
Page 454 - me semble qu'on a donné souvent aux Romains un discours trop « fastueux ; je ne trouve point de proportion entre l'emphase avec « laquelle Auguste parle dans la tragédie de Cinna et la modeste « simplicité avec laquelle Suétone le dépeint...
Page 359 - Qu'il fasse mieux, ce jeune jouvencel, A qui le Cid donne tant de martel, Que d'entasser injure sur injure, Rimer de rage une lourde imposture, Et se cacher ainsi qu'un crimineL...
Page 343 - RODRIGUE. Parlons bas; écoute. Sais-tu que ce vieillard fut la même vertu , La vaillance et l'honneur de son temps ? le sais-tu ? LE COMTE.

Bibliographic information