Les soupers de la Maréchale de Luxembourg: dédiés à mr. le Vicomte de Larochefoucauld

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 125 - ... c'est un monstrueux assemblage d'une morale fine et ingénieuse et d'une sale corruption. Où il est mauvais, il passe bien loin au delà du pire; c'est le charme de la canaille : où il est bon , il va jusqu'à l'exquis et à l'excellent, il peut être le mets des plus délicats.
Page 504 - RETURN TO thé circulation desk of any University of California Library or to thé NORTHERN REGIONAL LIBRARY FACILITY Bldg. 400, Richmond Field Station University of California Richmond, ÇA 94804-4698 ALL BOOKS MAY BE RECALLED AFTER 7 DAYS 2-month loans may be renewed by calling (510)642-6753...
Page 202 - II leur ouvre lui-même, et se montre à leurs yeux Avec cet œil serein, ce front majestueux, Tel que, dans les combats, maître de son courage, Tranquille, il arrêtait ou pressait le carnage. A cet air vénérable, à cet auguste aspect, Les meurtriers surpris sont saisis de respect ; Une force inconnue a suspendu leur rage. Compagnons...
Page 258 - Loin des murs flamboyants qui renferment le monde, Dans le centre caché d'une clarté profonde, Dieu repose en lui-même et vêtu de splendeur, Sans bornes est rempli de sa propre grandeur. Une triple personne en une seule essence, Le suprême pouvoir, la suprême science, Et le suprême amour, unis en trinité, Dans son règne éternel forment sa majesté. Neuf corps d'esprits ardents, de ministres fidèles, Dans un juste concert de différents degrés, Chantent incessamment des cantiques sacrés....
Page 255 - L'humble toit est exempt d'un tribut si funeste. Le sage y vit en paix , et méprise le reste : Content de ses douceurs , errant parmi les bois...
Page 288 - La Mollesse oppressée Dans sa bouche à ce mot sent sa langue glacée, Et, lasse de parler, succombant sous l'effort, Soupire, étend les bras, ferme l'œil, et s'endort.
Page 262 - Leur flotte impérieuse, asservissant Neptune, Des bouts de l'univers appelle la fortune. Londres, jadis barbare, est le centre des arts, Le magasin du monde, et le temple de Mars. Aux murs de Westminster...
Page 21 - Cessez d'être leurs mères, pour devenir à présent leurs juges: leur vie et leur mort sont entre vos mains; je m'en vais prendre les voix et les suffrages: il est temps de prononcer leur arrêt, et de savoir si vous ne voulez plus avoir de miséricorde pour eux. Ils vivront si vous continuez d'en prendre un charitable soin ; et, au contraire, ils mourront et périront infailliblement si vous les abandonnez : l'expérience ne vous permet pas d'en douter.
Page 22 - L'homme est exempt de la Parque; Et ce qui porte leur marque Demeure éternellement. Par elles traçant l'histoire De tes faits laborieux, Je défendrai ta mémoire Du trépas injurieux; Et quelque assaut que te fasse L'oubli, par qui tout s'efface, Ta louange, dans mes vers , D'amaranthe couronnée, N'aura sa fin terminée Qu'en celle de l'univers. ODE AM LE DUC DE BELLEGARDE.
Page 127 - Au lieu de convier les enfants aux lettres, on ne leur présente, à la vérité, que horreur et cruauté. Otez-moi la violence et la force; il n'est rien à mon avis qui abâtardisse et étourdisse si fort une nature bien née. Si vous avez envie qu'il craigne la honte et le châtiment ne l'y endurcissez pas.

Bibliographic information