Mémoires secrets pour servir à l'histoire de la republique des lettres en France, depuis MDCCLXII jusqu'à nos jours; ou, Journal d'un observateur, ...

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 22 - Oui • Messieurs , la comédie Que tout Paris applaudit Sans erreur nous peint la vie Du grand homme qui la fit. De l'impudence impunie On admire le héros Sous les traits de Figaro. ( bis. ) Toutes ces petites honnêtetés littéraires n'empêchent pas que le Mariage de Figaro...
Page 11 - Et j'ai fait fortune en chemin ; De moi sort la race innombrable Qui trompe en cent façons le pauvre genre humain. J'ai le ton emphatique avec un air capable ; J'excelle aux tours d'esprit, j'excelle aux tours de main.
Page 13 - J'aime à juger ; j'aime à promettre ; J'annonce les plus beaux secrets ; Je n'en ai qu'un , celui de mettre Tous les sots dans mes intérêts. Venez voir dans Paris tout l'or que j'accumule ; Venez voir près de moi les badauds attroupés ; Depuis la sainte ampoule, ils y sont attrapés : Le français si malin est encor plus crédule.
Page 123 - ... pour l'instruire, non pour offrir à des bégueules mitigées le plaisir d'en aller penser du bien en petite loge à condition d'en dire du mal en société. Les plaisirs du vice et les honneurs de la vertu, telle est la pruderie du siècle. Ma pièce n'est point un ouvrage équivoque, il faut l'avouer ou la fuir. « Je vous salue, monsieur le duc, et je garde ma loge.
Page 303 - ... Paris, de l'Académie des Arts de Lille. 92. Le Portrait de M. de Suffren, portant cette inscription : P. And. de Suffren, St. Tropez, Chev. des Ord. du Roi, Gr. Croix de l'Ordre de St. Jean de Jerus. : Vice-Amiral de France. Revers de ladite Médaille. Le Cap protégé, Trinquemal pris, Gondelour délivré, L'Inde défendue, six Combats glorieux : les Etats de Provence ont décerné cette Médaille. M.DCC.LXXXIV.
Page 54 - ... les premiers venus pour habiller Sa Majesté. Ceux-ci, peu au fait, s'en tirèrent comme ils purent et d'une façon fort ridicule; en sorte que, quand le Roi vint chez la Reine pour trouver le comte de Haga, chacun eut peine à s'empêcher de rire; la Reine lui demanda s'il donnait bal ce soir-là et s'il avait déjà commencé la mascarade, ou s'il voulait montrer au comte de Haga une idée de l'élégance française. Il avait un soulier à talon rouge, un autre à talon noir; une boucle d'or,...
Page 12 - ... rôle ; Mon zèle aux deux partis se vend le même jour. Puissant d'intrigue et de parole , Je suis Catilina, Cicéron tour-à-tour. A l'Amérique Anglaise, encore un peu sauvage , Je n'ai pu jusqu'ici faire accepter mes dons ; Mais j'en espère davantage Depuis que ses héros inventent des cordons.
Page 336 - Le magnétisme est aux abois! La Faculté, l'Académie, L'ont condamné tout d'une voix Et l'ont couvert d'ignominie. Après ce jugement bien sage et bien légal, Si quelque esprit original Persiste encor dans son délire, II sera permis de lui dire : Crois au magnétisme... animal.
Page 11 - On me voyoit jadis dans la place d'Athènes, Du haut de la tribune infpirer les Rhéteurs ; Près du tonneau de Diogene Je ruffemblois les fpeâateurs ; J'ai fait valoir plus d'un grand homme Changeant félon le ficelé & félon les Je tn'ea vais débitant des relique» à Rome Et des nouveautés à Paris; Autrefois Molinifte, Knfuite Janfénifte , Puis encyclopédifte Et puis économifte , A prcfcnt Mefmerifte.
Page 209 - Rapport des commissaires de la Société royale de médecine nommés par le roi pour faire l'examen du magnétisme animal.

Bibliographic information