Essai sur les éloges: suivi de L'éloge de Marc-Aurèle, Volume 2

Front Cover
F. Vieusseux, 1819 - 286 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 100 - Ce tombeau s'ouvrirait , ces ossements se rejoindraient et se ranimeraient, pour me dire : Pourquoi viens-tu mentir pour moi , qui ne mentis jamais -pour personne ? Ne me rends pas un honneur que je n'ai pas mérité, à moi qui n'en voulus jamais rendre qu'au vrai mérite. Laisse-moi reposer dans le sein de la vérité , et ne viens pas troubler ma paix par la flatterie, que j'ai haïe.
Page 97 - ... et l'appareil même de l'éloquence le cachent un peu, au lieu de le montrer : car il en est quelquefois de ces sortes de discours comme des cérémonies d'éclat, où un grand homme est éclipsé par la pompe même dont on l'environne. Je ne sais si je...
Page 274 - Nous avons vu dans l'Asie le sol qui nous portait s'écrouler sous nos pas , et nos trois villes renversées par un tremblement de terre. Du milieu de ces débris nous avons invoqué Marc-Aurèle , et nos villes sont sorties de leurs ruines.
Page 281 - Marc-Aurèle ! ô mon fils ! permet; ce nom à un vieillard qui t'a vu naître , et qui t'a tenu enfant dans ses bras ; songe au fardeau que t'ont imposé les Dieux ; songe aux devoirs de celui qui commande , aux droits de ceux qui obéissent.
Page 95 - Guesclin, dont la cendre ait été jugée digne d'être mêlée à la cendre des rois , et dont le mausolée attire plus nos regards que celui de beaucoup de souverains dont il est entouré, parce que la renommée suit les vertus et non les rangs, et que l'idée de la gloire est toujours supérieure à celle de la puissance.
Page 35 - ... appréciateurs sévères du cardinal de Richelieu examinent ensuite quels sont les moyens dont ce ministre se servit pour élever l'autorité royale et la sienne au-dessus des grands qu'il combattait , et ils lui reprochent ses haines , ses vengeances , et ce caractère fier et terrible qui ne pardonna jamais. Ainsi , sur le même ministère , on présente deux tableaux ; l'un d'éclat et de grandeur , l'autre moins favorable sans doute. C'est à ceux qui ont étudié l'histoire , à juger sur...
Page 117 - Mais il se distingua surtout dans cette partie de l'esprit philosophique , utile lors même qu'il se trompe , qui analyse les principes du goût , n'admire rien sur parole, et avant d'adopter une opinion, même de deux mille ans , cherche toujours à s'en rendre compte. Que Boileau reste à jamais dans la liste des grands écrivains et des grands poetes ; mais qu'on estime dans l'autre , de la philosophie , des connaissances et des vertus. Quoi qu'il en soit , Charles...
Page 233 - C'est d'ici, c'est de ces murs sacrés, que nous avons été relègues sur des rochers et dans des îles désertes ; c'est ici que nos livres ont été consumés par les flammes ; c'est ici que notre sang a coulé sous les poignards. L'Europe , l'Asie et l'Afrique nous ont vus errans...
Page 96 - ... il semble acquérir de nouvelles forces. Il peint avec rapidité les derniers succès de ce grand homme ; il fait voir l'Allemagne troublée , l'ennemi confus, l'aigle prenant déjà l'essor et prête à s'envoler dans les montagnes, l'artillerie tonnant de toutes parts pour favoriser la retraite , la France et l'Europe dans l'attente d'un grand mouvement.
Page 280 - Cependant nous remarquâmes tous une tendre inquiétude sur son visage. Prince, il parut se ranimer un moment pour toi. Sa main mourante te présenta à tous ces vieillards qui avaient servi sous lui.

Bibliographic information