Histoire de l'École polytechnique

Front Cover
Baudry et cie, 1887 - Paris (France) - 500 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 356 - Les jeunes gens iront au combat ; les hommes mariés forgeront les armes et transporteront les subsistances ; les femmes feront des tentes , des habits , et serviront dans les hôpitaux; les enfants mettront le vieux linge en charpie; les vieillards se feront porter sur les places publiques pour exciter le courage des guerriers, prêcher la haine des rois et l'unité de la république.
Page 72 - Vers la fin de l'Empire, je fus un lycéen distrait. La guerre était debout dans le lycée, le tambour étouffait à mes oreilles la voix des maîtres, et la voix mystérieuse des livres ne nous parlait qu'un langage froid et pédantesque.
Page 356 - Dès ce moment, jusqu'à celui où les ennemis auront été chassés du territoire de la république, tous les Français sont en réquisition permanente pour le service des armées. Les jeunes gens iront au combat; les hommes mariés forgeront des armes et transporteront...
Page 222 - L'attentat dont le but sera, soit d'exciter la guerre civile en armant ou en portant les citoyens ou habitants à s'armer les uns contre les autres, soit de porter la dévastation, le massacre et le pillage dans, une ou plusieurs communes, sera puni de mort.
Page 356 - Les maisons nationales seront converties en casernes, les places publiques en ateliers d'armes ; le sol des caves sera lessivé pour en extraire le salpêtre.
Page 474 - Les patriotes qui, dans tous les temps, ont dévoué leur vie et leurs veilles à notre indépendance, sont toujours là, inébranlables dans le sentier de la liberté ; ils veulent comme vous de larges concessions qui agrandissent cette liberté. Mais, pour les obtenir, la force n'est pas nécessaire ; de l'ordre, et alors on demandera une base plus républicaine pour nos institutions, nous l'obtiendrons ; nous serons alors les plus forts, parce que nous agirons franchement.
Page 463 - Général, l'expression de la haute considération avec laquelle j'ai l'honneur d'être votre très humble et très obéissant serviteur.
Page 167 - La mitraille en vain nous dévore, Elle enfante des combattants. Sous les boulets voyez éclore Ces vieux généraux de vingt ans!
Page 386 - ... zèle inépuisable. Plusieurs autres savants distingués le secondaient dans cette tâche, et Lagrange même daigna quelquefois la partager. Que l'on se figure vingt jeunes gens, assez instruits déjà pour sentir le prix d'un enseignement pareil ; entourés de tous les moyens de travail imaginables ; comblés de soins , d'encouragements ; tour à tour et continuellement occupés de mathématiques , de dessin, de physique, de chimie ; n'ayant enfin à songer qu'au développement de leur intelligence,...
Page 372 - ... militaires, tels que les casernes, les arsenaux, etc.; 2° des ingénieurs des ponts et chaussées pour construire et entretenir les communications par terre et par eau, les chemins, les ponts, les canaux, les écluses, les ports maritimes, les bassins, les jetées, les phares, les édifices à l'usage de la marine...

Bibliographic information