Elements of French: A Practical Course for High Schools and Colleges

Front Cover
Scott, Foresman & Company, 1905 - French language - 245 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 137 - Nous entrerons dans la carrière Quand nos aînés n'y seront plus ; Nous y trouverons leur poussière Et la trace de leurs vertus ! Bien moins jaloux de leur survivre Que de partager leur cercueil, Nous aurons le sublime orgueil De les venger ou de les suivre ! .... Aux armes, citoyens ! etc.
Page 136 - Tremblez, tyrans, et vous, perfides. L'opprobre de tous les partis ; Tremblez ! vos projets parricides, Vont enfin recevoir leur prix ! Tout est soldat pour vous combattre ; S'ils tombent, nos jeunes héros.
Page 137 - Sous nos drapeaux, que la victoire Accoure à tes mâles accents; Que tes ennemis expirants Voient ton triomphe et notre gloire!
Page 135 - Allons, enfants de la patrie, Le jour de gloire est arrivé ; Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé.
Page 136 - Français, pour nous, ah ! quel outrage ! Quels transports il doit exciter ! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage ! Aux armes, citoyens ! etc. Quoi ! ces cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers...
Page 136 - Français, pour nous, ah! quel outrage! Quels transports il doit exciter! C'est nous qu'on ose méditer De rendre à l'antique esclavage! Aux armes, citoyens! etc... III Quoi! des cohortes étrangères Feraient la loi dans nos foyers!
Page 150 - ... que je vaille, que tu vailles, qu'il vaille, que nous valions, que vous valiez, qu'ils vaillent.
Page 146 - Forme j'aurais eu tu aurais eu il aurait eu nous aurions eu vous auriez eu ils auraient eu SUBJONCTIF Présent ou Futur que j'aie que tu aies qu'il ait que nous ayons que vous ayez qu'ils aient...
Page 155 - Présent. — je fais, tu fais, il fait, nous faisons, vous faites, ils font.
Page 137 - Français ! en guerriers magnanimes, Portez ou retenez vos coups ! Epargnez ces tristes victimes A regret s'armant contre nous ! Mais ces despotes sanguinaires, Mais ces complices de Bouille, Tous ces tigres qui, sans pitié Déchirent le sein de leur mère ! ! Aux armes, citoyens ! . . . etc.

Bibliographic information