Histoire de la littérature française depuis ses origines jusqu'à nos jours

Front Cover
Hachette, 1876 - French literature - 702 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

FROMONT héros du poëme des Lohe Globe 624 sun appreciation de M Vil
84
ELOQUENCE DE LA CHAIRE au xve et au FLAGY Jehan de xlle siècle un
87
COEVALIER le AU LION poëme de Chré médies argument de sa Melite 376
97
GARNIER 15451601 poëte dramatique GRAAL le saint vase de la sainte Cène
105
ALBÉRIC DE REIMS professeur à Paris au fournit aux piëtes du moyen âge 108
108
DANTE 12651321 ses emprunts aux la nature 493
112
ARTHÉNICE Catherine de Vivonne BENOIT DE SAINTEMORE XIIe siècle
113
RAOUL LEFEBVRE xire siècle trouvère landra 371 voy Scarron
115
DANTON 17591794 orateur 545
119
ARTHUR Cycle d cycle armoricain de Job 370
146
RAPIN Nic 1608 poëte prit part à trouvères Paulin Pâris
148
BUCHON 17911846 historien 316 CHARLES DORLÉANS 13911465 analyse
155
ALCOVISTES voy Précieuses cle
167
ARTS LIBÉRAUX réduits à sept dans le des chansons 146 son caractère
178
THOMAS DAQUIN saint 12271274
182
HARLAYle président de 15361616 273 IMITATION DE JÉSUSCHRIST Internelle
183
MERCURE DE FRANCÉ ses rédacteurs au lyrique 651
214
nul Colomba 681 principaux auteurs des mystères
226
premiers monuments en cetta
250
ALÈANDRE recteur de lUniversité de poëmes de la TableRonde 107
259
sur la renaissance au xvie siècle 265
265
GAULOIs leur caractère 2 restes de leur Grégoire premier professeur de grec
266
GAY Delphine de Girardin 18051855 GROUCHY de Rouen 1572 son traité
272
ALEXANDRE de Paris1164 trouvère 117 monstres au 1 siècle par le théolo
280
THOMAS DE KENT puële du xive siècle VALDO P XII siècle chef des héré
294
HENRI INI 15511589 son portrait par INSTITUTION DE LA RELIGION CHRÉ
296
RÉALISTES et nominaux xir siècle 174 Lebrun Fiévée Vindé Montjoie
298
İ ABITTE Ch 18161845 cité sur Jean LANGUE DOC LANGUE DOil dialectes
309
Mignet 1796 son Histoire de la Traité de la prise darmes
316
CHEVALIER Mémoire du SANS PEUR ET lyeucte 1640 384 ses dernières tra
322
JA BOURDONNAYE 17671839 orateur de mémoires
323
ALLEMAND idiome son expulsion 813 ARNAUD Antoine 16121694 docteur
394
BURGER 17481794 ses ballades 588 ses voyages 559 Essai sur les Révo
408
CARESTIEN Florent 15411596 prit CORNEILLE Thomas 16251709 poëto
439
SAINTEVREMONT 16131703 philoso 590 655 son Othello traduit par
465
DARLINCOURT 17891856 ses romano et die 489 505
489
GEFFROY GAIMAR v 1150 trouvère 120 GUÉNÉE labbé 17171803 réfutateur
496
SAINTMAUR les Bénédictins de 1627 son poëme de linconstance de la
498
TOUSSAIN 1547 helléniste 268 rations 18471854 673
499
RENAN Ernest 1857 Études dhistoire ROUSSEAU JeanBaptiste 1670 1741
503
DE BELLOY 17271775 poëte dramati DORLÉANS voy Louis dOrléans
504
GESSNER ses idylles
509
RESTAURATION la en France 1814 premières euvres 508 le Contrat
512
siècle
547
CHRONIQUES Grandes DE FRANCE Saint les Styles
549
MONTOLIEU Mmé de 17511832 ses OWEN voy Ivain
550
ENGYCI OPEDIE l de Diderot 489 FONTANE3 17511821 poëte et critique
571
BYRON 17881824 son caractère ses les Martyrs 1809 562 Itinérair
592
DESBARREAUX 16021673 poëte 468 DU BELLAY J 14921560 diplomate
596
ESMÉNARD 17701811 son poëme de la parlementaire
620
DESCHAMPS Antony 18091869 poëte DUBOIS Pierre dirige le journal
622
SAINTRÉAL 16391692 historien 468 SORBONNE la ses professeurs célèbres
624
TRADUCTIONS FRANÇAISES au XVI siècle VELLY 1709 1759 bistorien
629
DESPÉRIERS 15 1544 ses Nouvelles dramatique 660 678
660
ASTRONOMUS 1xe siècle biographe de ture 1846
665
SAINTEBEUVE 18041869 écrit dans le 141
675
SAND George ses ouvrages
682
CALVIN 15091564 sa réforme ses ou poëte dramatique 540 552
688
BAYARD 14761524 sa vie 322 BOILEAU DESPRÉAUX 16361711 406
694
DESPORTES bil 15451606 poëte que la Dame aux Camélias etc
696
SCHLEGEL Aug Guill 17671845
700
COLLÉ 17091783 chansonnier et au CRITIQUE LITTÉRAIRE pendant lépoque
702

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 647 - Il est si beau l'enfant, avec son doux sourire. Sa douce bonne foi, sa voix qui veut tout dire, Ses pleurs vite apaisés, Laissant errer sa vue étonnée et ravie, Offrant de toutes parts sa jeune âme à la vie Et sa bouche aux baisers!
Page 381 - Tous ces crimes d'État qu'on fait pour la couronne. Le ciel nous en absout alors qu'il nous la donne, Et dans le sacré rang où sa faveur l'a mis Le passé devient juste et l'avenir permis.
Page 521 - Les lois, dans la signification la plus étendue, sont les rapports nécessaires qui dérivent de la nature des choses ; et, dans ce sens, tous les êtres ont leurs lois : la divinité a ses lois, le monde matériel a ses lois, les intelligences supérieures à l'homme ont leurs lois, les bêtes ont leurs lois, l'homme a ses lois.
Page 508 - ... puisqu'il est manifestement contre la loi de nature, de quelque manière qu'on la définisse, qu'un enfant commande à un vieillard, qu'un imbécile conduise un homme sage, et qu'une poignée de gens regorge de superfluités, tandis que la multitude affamée manque du nécessaire.
Page 401 - De cette nuit, Phénice, as-tu vu la splendeur? Tes yeux ne sont-ils pas tout pleins de sa grandeur? Ces flambeaux, ce bûcher", cette nuit enflammée, Ces aigles, ces faisceaux, ce peuple, cette armée, Cette foule de rois, ces consuls, ce sénat, Qui tous de mon amant empruntaient leur éclat...
Page 493 - Vous vous fiez à l'ordre actuel de la société sans songer que cet ordre est sujet à des révolutions inévitables, et qu'il vous est impossible de prévoir ni de prévenir celle qui peut regarder vos enfants. Le grand devient petit, le riche devient pauvre, le monarque devient sujet : les coups du sort sont-ils si rares que vous puissiez compter d'en être exempt ? Nous approchons de l'état de crise et du siècle des révolutions...
Page 464 - Un des ouvrages qui contribuèrent le plus à former le goût de la nation, et à lui donner un esprit de justesse et de précision, fut le petit recueil des Maximes de François duc de La Rochefoucauld.
Page 254 - Tertullien, parce qu'il nous montre encore quelque forme humaine, ne lui demeure pas longtemps : il devient un je ne sais quoi, qui n'a plus de nom dans aucune langue; tant il est vrai que tout meurt en lui, jusqu'à ces termes funèbres par lesquels on exprimait ses malheureux...
Page 643 - Il faut donc que le drame soit un miroir de concentration qui , loin de les affaiblir, ramasse et condense les rayons colorants, qui fasse d'une lueur une lumière, d'une lumière une flamme.
Page 254 - Qui lors voulût être son piège (caution). La mort le fait frémir, pâlir, Le nez courber, les veines tendre, Le col enfler, la chair mollir. Jointes et nerfs croître et étendre. Corps féminin, qui tant es tendre, Poli, suave, gracieux, Te faudra-t-il ces maux attendre? Oui, ou tout vif aller aux cieux.

Bibliographic information