Introduction à l'analyse des sciences, ou de la génération, des fondemens, et des instruments de nos connoissances, Volume 1

Front Cover
Bossange, Masson et Besson, an IX-XI, 1801 - Methodology
 

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 211 - Zodiaque, savoir (AL le Bélier, le Taureau, les Gémeaux, le Cancer, le Lion, la Vierge, la Balance, le Scorpion, le Sagittaire, le Capricorne, le Verseau et les Poissons), l'homme a ces choses depuis la tête, c'est-à-dire depuis le Bélier, jusqu'aux pieds, qui répondent aux Poissons (2).
Page 87 - C'est une sphère infinie dont le centre est partout et la circonférence nulle part.
Page 201 - C'est de lui (Cadmus) de qui nous vient cet art ingénieux De peindre la parole et de parler aux yeux, Et, par des traits divers de figures tracées, Donner de la couleur et du corps aux pensées.
Page 263 - ... des honneurs que les étrangers me rendent. Je n'ai ni la vanité d'être ébloui de ces honneurs, ni l'orgueil de les dédaigner ; une ombre a le bonheur ou le malheur de voir les choses comme elles sont. Mais quand je...
Page xix - Chacun se dit ami ; mais fou qui s'y repose : Rien n'est plus commun que le nom, Rien n'est plus rare que la chose.
Page 181 - Aeneadum genetrix, hominum divumque voluptas, alma Venus, caeli subter labentia signa quae mare navigerum, quae terras frugiferentis concelebras, per te quoniam genus omne animantum concipitur visitque exortum lumina solis...
Page iv - Or , on a -cnu voir dans les signes le moyen le plus puieaajit des progrès de l'esprit humain. Les premiers Philosophes qui tournèrent leurs réflexions sur les caractères de l'écriture , sur les accens et les articulations de la voix , sur les mouvemens du visage , sur les gestes et les diverses attitudes du corps, ne virent dans tous ces signes que des moyens , ou établis par la nature, ou inventés par les hommes pour la communication de leurs pensées. Un examen plus approfondi fit voir...
Page 300 - Dans celles qui fournissent un aliment éternel aux disputes, le partage des opinions n'est-il pas un effet nécessaire de l'inexactitude des signes? 5°. Y at-il quelque moyen de corriger les signes mal faits, et de rendre toutes les sciences également susceptibles de démonstration?
Page v - ... pour combiner des idées acquises et former de nouvelles idées , mais encore pour avoir les premières idées , les idées qui sortent le plus immédiatement des sensations. Si une certaine influence des signes sur la formation des idées est une chose incontestable et avouée de tout le inonde , il n'en est pas de même du degré de cette influence.
Page 181 - Illecebrisque tuis, omnis naturu animantum Te sequitur cupide quo quamque inducere pergis. Denique per maria ac montes fluviosque rapaces Frondiferasque domos avium camposque virentes, Omnibus incutiens blandum per pectora amorem, Efficis ut cupide generatim saecla propagent.

Bibliographic information