Page images
PDF
EPUB

sur ces pays vingt-deux années d'observations, vous m'avez même ajouté qu'il étoit de mon devoir de me livrer à ce travail avec d'autant plus de raisori, que je convenois , que tout ce que nous avons de relations de ces contrées, est absolument contraire à la vérité, & souvent de l'absurdité la plus révoltante.

J'ai long-temps résisté à votre sollicitation. Je m'en fuis toujours défendu, tant à cause de mon incapacité, pour une telle entreprise, que parce qu'à mon áge, on commence à devenir paresseux. Cepen

dant, encouragé par la promesse que vous m'avez faite, de corriger mes fautes de diction; je viens d'entreprendre l'Ouvrage dont il s'agit. Je vous le présente comme l'hommage de ma fincère reconnoissance, due à l'amitié que vous avez pour moi, depuis cinquante-trois ans, à vos talens, & plus encore, aux qualités du cæur, qui fort inestimables, & que j'ai toujours 'reconnues en vous. Si mon Ouvrage ne répond pas à votre attente, n'en accusez que vous même. Je garantis seulement que vous n'y trouverez rien

que de conforme à la plus exacte vérité, ce qui à

m'excusera sur mon peu de talens à écrire.

yos yeux ,

DESCRIPTION

DÉDICACE.
M.

o n ancien & respectable ami, par quelques anecdotes que je vous ai rapportées sur le Séjour que j'ai fait pendant vingt-deux années à la côte d'Afrique , chez les nègres, dans les différens établissemens de l'ancienne Compagnie des Indes, yous avez jugé que la singularité des mæurs de ses habitans méritoit d'être écrite. Vous m'avez dit que je ne devois pas laisser périr les connoissances que m'avoient donné sur ces pays vingt-deux années d'ob,

[merged small][ocr errors]

a

servations, vous m'avez même ajouté qu'il étoit de mon devoir de me livrer à ce travail avec d'autant plus de raison , que je convenois , que tout ce que nous avons de relations de ces contrées, est absolument contraire à la vérité , & souvent de l'abfurdité la plus révoltante.

J'ai long-temps résisté à votre follicitation. Je m'en suis toujours défendu , tant à cause de mon incapacité , pour une telle entreprise, que parce qu'à mon age , on commence à devenir paresseux. Cependant, encouragé par la promesse que

« PreviousContinue »