Racine et Shakspeare-études sur le romantisme par de Stendhal (Henry Beyle)

Front Cover
M. Lévy frères, 1854 - 324 pages

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 33 - Le romanticisme l est l'art de présenter aux peuples les œuvres littéraires qui, dans l'état actuel de leurs habitudes * et de leurs croyances *, sont susceptibles de leur donner le plus de plaisir possible. Le classicisme, au contraire, leur présente la littérature qui donnait le plus grand plaisir possible à leurs arrière-grands-pères.
Page 77 - Nos pères, sur ce point, étaient gens bien sensés, Qui disaient qu'une femme en sait toujours assez, Quand la capacité de son esprit se hausse A connaître un pourpoint d'avec un haut-de-chausse.
Page 21 - C'est un avertissement que je crois devoir à ces jeunes écrivains simples avec tant de recherche, naturels avec tant de manière, éloquents avec si peu d'idées, La gloire du distique et l'espoir du quatrain. Ici il faut trouver des idées, ce qui est assurément fort impertinent. Ces Allemands sont si barbares ! Qu'est-ce que le rire? Hobbes répond* : Cette convulsion physique, que tout le monde connaît, est produite par la vue imprévue de notre supériorité sur autrui. Voyez passer ce jeune...
Page 307 - Tu te trompes, Philémon, si, avec ce carrosse brillant, ce grand nombre de coquins qui te suivent, et ces six bêtes qui te traînent, tu penses que l'on t'en estime davantage. L'on écarte tout cet attirail qui t'est étranger, pour pénétrer jusques à toi, qui n'es qu'un fat.
Page 39 - Ce qu'il faut imiter de ce grand homme, c'est la manière d'étudier le monde au milieu duquel nous vivons, et l'art de donner à nos contemporains précisément le genre de tragédie dont ils ont besoin, mais qu'ils n'ont pas l'audace de réclamer, terrifiés qu'ils sont par la réputation du grand Racine.
Page 39 - NOUÎ> aussi nous avons des partis, des supplices, des conspirations. Tel qui rit dans un salon, en lisant cette brochure, sera en prison dans huit jours. Tel autre qui plaisante avec lui, nommera le jury qui le condamnera.
Page 40 - ... 1590. Comme nous sommes infiniment supérieurs par l'esprit aux Anglais de cette époque, notre tragédie nouvelle aura plus de simplicité. A chaque instant Shakespeare fait de la rhétorique : c'est qu'il avait besoin de faire comprendre telle situation de son drame à un public grossier et qui avait plus de courage que de finesse. Notre tragédie nouvelle ressemblera beaucoup à Pinto, le chef-d'œuvre de M. Lemercier. L'esprit français repoussera surtout le galimatias allemand, que beaucoup...
Page 309 - Vivre ce n'est pas respirer, c'est agir; c'est faire usage de nos organes, de nos sens, de nos facultés , de toutes les parties de nous-mêmes qui nous donnent le sentiment de notre existence. L'homme qui a le plus vécu n'est pas celui qui a compté le plus d'années, mais celui qui a le plus senti la vie.
Page 2 - Ier, doivent être féconds pour nous en tragédies nationales d'un intérêt profond et durable. Mais comment peindre avec quelque vérité les catastrophes sanglantes narrées par Philippe de Comines, et la chronique scandaleuse de Jean de Troyes *. si le mot pistolet ne peut absolument pas entrer dans un vers tragique ? La poésie dramatique en est en France au point où le célèbre David trouva la peinture vers 1780.
Page 125 - J'apprends que pour ravir son enfance au supplice Andromaque trompa l'ingénieux Ulysse, /Tandis qu'un autre enfant, arraché de ses bras, Sous le nom de son fils fut conduit au trépas.

Bibliographic information