Page images
PDF
EPUB

tul

humble que soit sa sphère, quelque obscur que soit son dévouement. Nos facultés reprennent du ton, l'âme brisée retrouve de l'énergie. Elle ne se complait pas dans de vagues plaintes, et ne s'affadit point dans des ennuis sans nom et sans but. Quand on se consacre à soigner des douleurs qui sont loin d'égaler la nôtre, on a le sentiment d'être digne de son malheur, et plus généreus que sa destinée. Le deuil est comme l'uniforme, il veut être porté noblement. Et puis, le devoir accompli s'harmonise bien avec la souffrance intérieure; il y a chez tous deux je ne sais quoi de religieux el de sacré qui fait qu'ils aiment à se trouver ensemble. J'ai souvent remarqué, dans certaines circonstances.....

En ce moment le trot d'un cheval, et un bruit de roues qui se rapprochaii, fixèrent notre altention, et le docteur se

pour écouter. Le bruit augmenta rapidement, en alleignant le pavé raboteux d’Acerra, et vint enfin s'arrêter devant la métairie. Nous entendimes quelques mots échangés avec les gens de la ferme qui s'étaient levés pour vaquer aux soins du bétail, puis on frappa à la porte.

- Entrez, criai-je à la visite inattendue qui nous arrivait.

La porte s'ouvrit, et nous vîmes entrer un jeune fourrier du régiment qui s'arrêta en faisant le salut militaire.

Comment, c'est vous, Müller, m'écriai-je. Qui donc vous envoie dans ces parages à cette heure-ci?

C'est le sergent-major, mon lieutenant. Le régimeni a reçu hier soir l'ordre de départ, et je viens en toute hâle vous prévenir.

L'ordre de départ? hier soir ? demandai-je élonné. Mais nous n'en savions rien ce matin !

Le docteur me tendit sa montre, qui marquait quatre heures. --- Demain est devenu aujourd'hui, me dit-il.

– Ohé! les dormeurs, debout! criai-je à tue-tête. Capitaine, levez-vous, voici le rapport du matin qui vous arrive!

Le capitaine se réveilla en sursaut, et chacun se leva en se frottant les yeux.

– Eh bien ! quoi de nouveau ? demanda tout le monde à la fois.

Le sous-officier s'approcha du capitaine, comme du plus élevé en grade, s'arrêla dans la position voulue par le règlement, et tirant un portefeuille de sa veste, il y lul ce

qui suit :

« Mon capitaine. Le 7me régiment suisse partira demain 10 octobre (qui est aujourd'hui), pour aller occuper la ville et la citadelle de Pescara. Les postes seront relevés à 7 heures par le 15me régiment de ligne. A 9 heures, tous les bagages dans la cour du quartier. A 9 heures et demie, rappel. A 10 heures, départ. La troupe en tenue de marche. Messieurs les officiers en capote. Mon capitaine, avez-vous des ordres à me donner?)

Nous restions ébahis et vivement contrariés. A Naples, les officiers logeaient en ville, mais ils ne trouvaient pas, comme ailleurs, des chambres garnies dans des maisons bourgeoises. Il leur fallait louer à long bail des appartements entiers et immenses, et les meubler à leurs frais. En outre, chacun aimait à s'entourer de ce qui flattait le plus ses goûts, ne fûl-ce que pour remplir ces vasles enfilades des palais italiens. Aussi les collections, les chiens de chasse, les natures mortes et vivantes occupaient-elles une grande place dans nos ménages d'officiers, et heureux le propriétaire dont le locataire ne faisait pas de son appartement un musée, une ménagerie, ou un tir au pistolet. On conçoit donc sans peine, qu’un changement de garni

son aussi imprévu fut pour nous tous une source d'embarras.

- Fourrier, dit le docteur, en lui versant un verre de rhum, avalez-moi cette potion contre les brouillards du malin.

Voici, continua le sous-officier en retroussant sa moustache après avoir bu , des billets que les sergentsmajors de ces Messieurs m'ont chargé de leur remettre.

En effet, chacun avait le sien, et chacun, rien qu'à l'enveloppe, en devina lecontenu. Comme ces billets n'étaient que la reproduction identique d'une même pensée, je me contenterai de citer le mien.

« Monsieur, « Monsieur le général d’H., commandant la brigade, ayant observé que vous étiez porté ce soir comme absent sur l'état de situation du régiment, il m'a chargé de vous ordonner huil jours d'arrêts simples, pour vous élre absenté du corps sans permission. Votre dévoué,

« L'adjudant-major de semaine.» - Mon capitaine, répéta le fourrier Müller, je dois m'en retourner pour l'appel. Avez-vous quelque ordre à me donner ?

— Aucun, je vous remercie. Ah! j'oubliais, dites à ces Messieurs que M. de Chollet ayant mis le feu à un village pour allumer son cigare, il a été écrasé sous les décombres. Nous sommes retenus ici par le douloureux devoir de rapporter ses restes.

Ses restes affreusement charbonnés, ajouta Fontaines en s'adressant au défunt. Comme cela, mon cher, ils vont être joliment attrappé, en le revoyant !

Le sous-officier salua sans sourciller et sortit. Aussitôt que nous fûmes seuls, l'indignation éclata.

Quel Tartare, ce général, s'écria Varicouri.
Caligula ! ajouta Fontaines.

Monstre, s'écria Gustave de Chollet, les yeux flamboyants.

Il n'y a qu'un petit homme pour avoir de grandes colères.

Je préfère Caligula, c'est d'un goût plus chaste, répliqua Fontaines, qui se souvenait ne n'avoir contredit

personne depuis la veille au soir.

Hélas oui, repris-je tristement. Que faire, à présent, de mon bric à brac et de mes tableaux ?

– Et moi de mes tortues et de mes géraniums, dit un second.

Et moi, demanda un troisième, que faire de cette pauvre Cybèle, qui m'a donné onze petits, pas plus tard que hier matin ! La pauvre bête en mourra de chagrin, sûr !

Bah, dit Fontaines, qui oubliait ses contrariétés dès qu'il pouvait se moquer de celles des autres, mets-les aus Enfants-trouvés, chacun avec un ruban cerise à la palle, afin de pouvoir les réclamer le jour où tu passeras général.

- Consignés au quartier jusqu'au départ par ces maudits arrêts, reprit Varicouri, sans pouvoir seulement prendre congé de nos amis. Oh! donna Peppina, donna Angio-lina, donna Gelsomina !

Notre joyeux capitaine soupirait à la fois pour toutes les dames dont il pouvait apercevoir la fenêtre de son balcon. La capacité de ses affections ne reconnaissait que l'horizon pour limite, et son coeur avait les dimensions de la rue de Tolède.

- Oh lady Waterproof! s'écria Gustave de Chollet, qui se piquait de ne fréquenter qu'une société anglaise, mais choisie.

Je regardai ce pauvre Saligny. Il n'avait pas prononcé une seule parole, et s'efforçait de sourire.

Oh dear, oh dear! soyez donc tranquilles, mes tourlereaux, observa Fontaines, le quinzième ne vous remplacera pas rien qu'au corps de garde. Je connais deux ou trois de ces Messieurs qui sont charmants, parole d'honneur! — Ma lettre a un post-scriptum, dis-je, et je lus :

« Mon cher Édouard. « Désolé d'être le porteur de si mauvaises nouvelles. Mais que veux-tu, c'est si baroque, un général! Heureusement que notre colonel m'a dit que vos arrêts ne commenceraient qu'à dater de notre arrivée à Pescara. C'est d'autant plus joli de sa part, que l'autre lui a, dit-on, donné un fameux galop sur ce que votre absence compromettait la discipline de l'armée entière. Ainsi, mes chers agneaux, rentrez au bercail plus vite que tout de suite, et vous aurez encore deux heures d'horloge pour faire vos sacs et vos adieux. « Tout à toi.

M... »

- La belle avance, s'écria Fontaines, il nous en faut quatre pour arriver au quartier !

N'importe, Messieurs, partons lestement, dit Varicourt. La vie est courte, et la route est longue.

Oui, la vie est courte. Mes braves camarades, combien d'entre vous reposent déjà sous les ombrages du cimetière de la Porta Capuana, ou bien sous le sol brûlant de la Sicile! Trois mois après, la maladie avait moissonné l'un de ceux qui figurent dans ce récit; quelques Litt. T. XXII.

8

« PreviousContinue »