Revue de Gascogne: Bulletin Bimestrial de la Société Historique de Gascogne, Volume 10

Front Cover

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 355 - ... un billet séparé et cacheté, renfermant leur nom, leurs qualités et leur demeure ; ce billet ne sera ouvert que dans le cas où le Mémoire aura obtenu une distinction.
Page 507 - C'est bien. Il a lavé sa trompe et son arc aux fontaines; Et les os des héros blanchissent dans les plaines. Le bon roi Charle est plein de douleur et d'ennui; Son cheval syrien est triste comme lui.
Page 490 - Que me direz-vous, femme d'empe» reur, de cet échange que j'ai fait de vous avec eux? Je sais » bien que vous m'en tenez pour méprisable. — Non, sire, » mais pour homme de grand p1 ix et de valeur. Vous m'a« vez faite reine, et ma sœur vous l'avez prise pour l'amour » de moi. Bertolais et Gervais, vous deux, riches comtes, » soyez-m'en otages, et lui tenant, et vous, ma chère sœur, » recevez-en l'aveu, et par dessus tous, Jésus le rédempteur, » que je donne par cet anneau mon amour...
Page 524 - Rouen, ne lui dit point qui il était et, voyant le roi, lui dit : « Tiens, je te donne ce prisonnier qui est à moi. » Le comte, se voyant pris, donna un grand coup d'épée sur la tête de Chicot, dont il mourut quinze jours après, par mauvais régime.
Page 325 - Sont admis à concourir tous les ouvrages ou mémoires manuscrits ou imprimés, sous la réserve que les auteurs résident dans le ressort académique, et que les ouvrages ou mémoires imprimés n'auront pas été publiés plus de trois ans avant le terme fixé pour le concours.
Page 89 - Quel fut l'état des personnes en France sous la première et la seconde race de nos rois? Paris, 1769, in-12, 1789, in-8" : discours couronné par l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres ; — J.-B.
Page 100 - Théophile : Certes, ce fut un triste jeu Quand à Paris dame Justice, Pour avoir mangé trop d'épice, Se mit tout le palais en feu.
Page 490 - Ainsi dura toujours leur amour pur de tout reproche, sans qu'il y eût autre chose que bon vouloir et entente cachée. Et pourtant, Charles en conçut une telle jalousie que, pour un autre grief dont il chargea le duc, il se montra farouche et irrité. Ils en firent bataille par les plaines herbues ; et il y eut tant de morts que les vivants en demeurèrent sombres, et que jamais plus un mot d'amour ne fut prononcé [entre eux].
Page 407 - Mal, non qu'elles soient toujours et en tout temps trop grosses ; mais parce qu'elles sont assises sans proportion, non seulement en gros de Paroisse à Paroisse, mais encore de Particulier à Particulier ; en un mot, elles sont devenues arbitraires, n'y ayant point de proportion du bien du Particulier à la Taille dont on le charge. Elles sont de plus exigées avec une extrême rigueur et de...
Page 376 - Nous devons l'apologue à l'ancienne Grèce : Mais ce champ ne se peut tellement moissonner Que les derniers venus n'y trouvent à glaner.

Bibliographic information