Lettres de Messire P. Godet des Marais, évèque de Chartres, à Madame de Maintenon

Front Cover
J. Dumoulin, 1908 - 211 pages
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 32 - ... ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu même.
Page 100 - Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées ; ce que vous avez appris, reçu et entendu, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le.
Page 28 - Sous la figure de l'importun, il faut regarder Dieu qui fait tout , et qui n'est pas moins attentif à nous mortifier par l'importunité, qu'à nous instruire et à nous toucher par les bons exemples. L'importun que Dieu nous envoie sert à rompre notre volonté, à renverser nos projets, à nous faire désirer avec plus d'ardeur le silence et le recueillement, à nous détacher de nos...
Page 143 - ... 0 profondeur des trésors de la sagesse et de la science de Dieu! que ses jugements sont incompréhensibles , et...
Page 141 - Jaques nous assure que la patience fait un chrétien parfait : considérez, dit-il, comme le sujet d'une extrême joie, les diverses afflictions qui vous arrivent, sachant que l'épreuve de votre foi produit la patience. Or la patience fait un ouvrage parfait.
Page 123 - Ma mémoire durera dans la suite de tous les » siècles; ceux qui me mangent auront encore faim, et » ceux qui me boivent auront encore soif...
Page 180 - Vous lui donneras vos redditions, et vous lui montrerez les écrits qu'on vous a donnés pour votre conduite, vous LUI DIREZ vos LIENS, vous marcherez toujours en confiance, et dans la sainte liberté qui convient à votre caractere et à votre état.
Page 50 - ... avec plus de mort à vous-même. Vous irez toujours bien, pourvu que vous alliez, sans vous regarder vous-même. Il faut comprendre, pour les retours sur soi, ce que vous avez si bien compris pour le découragement : tout ce qui est involontaire ne doit point vous troubler : on est importuné de l'attention sur...
Page 154 - Mais je vois dans les membres de mon corps une autre loi qui combat contre la loi de mon esprit et qui me rend captif sous la loi du péché qui est dans les membres de mon corps.

Bibliographic information