Histoire de la Gascogne, Volume 1

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 444 - Combien sont-ils? enfant, compte-les bien : Un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit, neuf, dix, onze, douze, Treize, quatorze, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, vingt. Vingt, et des milliers d'autres encore ! On perdrait son temps à les compter. Unissons nos bras nerveux, déracinons ces rochers, Lançons-les du haut des montagnes Jusque sur leurs têtes ; Ecrasons-les!
Page 444 - C'est le murmure sourd d'une armée qui vient. Les nôtres y ont répondu du sommet des montagnes ; Ils ont soufflé dans leurs cornes de bœuf; Et l'Etchéco-Jaona aiguise ses déches.
Page 445 - ... plus de leurs armes souillées de sang. Combien sont-ils? enfant, compte-les bien : Vingt, dix-neuf, dix-huit, dix-sept, seize, quinze, quatorze, treize, Douze, onze, dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un.
Page 444 - S'est levé et a rempli les environs d'Altabiçar de ses aboiements. Au col d'Ibaneta un bruit retentit: II approche, en frôlant, à droite, à gauche, les rochers; C'est le murmure sourd d'une armée qui vient. Les nôtres y ont répondu du sommet des montagnes ; Ils ont...
Page 297 - Les Basques se mirent en embuscade sur la crête de la montagne, qui, par l'étendue et l'épaisseur de ses bois, favorisait leur stratagème. De là, se précipitant sur la queue des bagages et sur l'arrière-garde destinée à protéger ce qui la précédait...
Page 297 - ... culbutèrent au fond de la vallée, tuèrent, après un combat opiniâtre, tous les hommes jusqu'au dernier, pillèrent les bagages , et , protégés par les ombres de la nuit , qui déjà s'épaississaient , s'éparpillèrent en divers lieux avec une extrême célérité.
Page 444 - Oh! combien d'os broyés! quelle mer de sang! Fuyez, fuyez, ceux à qui il reste de la force et un cheval. Fuis, roi Carloman, avec tes plumes noires et ta cape rouge! Ton neveu, ton plus brave, ton chéri, Roland, est étendu mort là-bas; Son courage ne lui a servi à rien.
Page 185 - S'étant joints dans une île de la Loire, située auprès du bourg d'Amboise, sur le territoire de la cité de Tours, ils conversèrent , mangèrent et burent ensemble ; après s'être promis amitié , ils se retirèrent en paix.
Page 207 - ... cette ville, et présente-toi à ton frère comme tu l'as souvent demandé. Nous avons déjà parlé avec ces hommes, et ils ont dit que le roi ne voulait pas perdre ton appui, parce qu'il est resté peu d'hommes de votre race.
Page 186 - II me déplaît, dit-il, que ces ariens possèdent la meilleure partie des Gaules ; allons sur eux avec l'aide de Dieu et chassons-les ; soumettons leur terre à notre pouvoir. Nous ferons bien, car elle est très bonne (an 507).

Bibliographic information