Scot Érigène et la philosophie scholastique

Front Cover
 

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Selected pages

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 173 - Nemo ascendit in cœlum nisi qui descendit de cœlo , filius hominis qui est in cœlo.
Page 191 - Principiorum naturaliter notorum cognitio nobis divinitus est indita, cum ipse Deus sit auctor nostrœ naturœ.
Page 53 - ... et, comme il s'en glorifie lui-même, philosophiques, « a osé, sans en rendre nulle raison, sans alléguer au« cune autorité des écritures ou des saints Pères, affir« mer certaines choses comme si elles devaient être « reçues et adoptées sur sa seule et présomptueuse « assertion. Avec l'aide de Dieu, les lecteurs fidèles et « exercés dans la doctrine sacrée, jugent et repoussent «aisément ces écrits pleins de vanité, de mensonge « et d'erreur, qui offensent la foi et la...
Page 198 - ... si le genre est tout entier dans chaque individu, de sorte que la substance entière de Socrate, par exemple, soit en même temps la substance entière de Platon, il s'ensuit que quand Platon est à Rome et Socrate à Athènes, la substance de l'un et de l'autre est en même temps à Rome et à Athènes, et par conséquent en deux lieux à la fois...
Page 188 - Ergo ut dixi, fides ambiguum non habet; aut si ^ habet, fides non est, sed opinio. Quid igitur distat ab intellectu? Nempe quod etsi non habet incertum non magis quam intellectus, habet tarnen involucrum, quod non intellectus.
Page 292 - Apostolus, insipiens cor eoruni, et sapientes se esse dicentes stulti facti sunt; sed iste sensus moralis. Physica vero horum verborum theoria talis est; humana natura etsi non peccaret, suis propriis viribus lucere non posset; non enim naturaliter lux est, sed particeps lucis. Capax siquidem sapientiae est, non ipsa sapientia, cujus participatione sapiens fieri potest. Sicut ergo aer iste per se...
Page 308 - Christi quod mortuum est , resurrexit , et immortale factum jam non moritur , et mors illi ultra non dominabitur. Àeternum est nee passibile. Hoc autem quod in ecclesia celebratur , temporale est, non aeternum; corruptibile est, non incorruptum; in via est, non in patria. Differunt igitur a se; quapropter non sunt idem.
Page 186 - Érigène, c'est celui-ci : qu'il n'ya pas deux études, l'une de la philosophie, l'autre de la religion, mais une seule, qu'on peut appeler indifféremment religion ou philosophie; car la vraie religion est la vraie philosophie , et la vraie philosophie est la vraie religion.
Page 180 - Enfin , quand il montre ce Dieu , ce courant de l'être et de la vie, traversant toutes choses, animant, soutenant, enveloppant tout, il rappelle sans cesse que jamais il n'ya de confusion entre le Créateur et la créature, et le panthéisme, que repoussent ses intentions , ne résulte pas non plus de 1.
Page 180 - ... des êtres hors de Dieu, il ne dit jamais que la création soit une émanation; il proclame le principe chrétien de la volonté divine; il s'attache à ce principe, il le développe, et arrive à cette conclusion, récemment renouvelée, que la volonté est le fond même de l'essence; que, pour Dieu, être et vouloir c'est la même chose.

Bibliographic information