Search Images Maps Play YouTube News Gmail Drive More »
Sign in
Books Books
" Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers, je m'y suis attaché comme au mien propre ; j'ai pris part à leur fortune, et j'aurois souhaité qu'ils fussent dans un état florissant. "
Esprit des lois - Page xi
by Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1820
Full view - About this book

Oeuvres diverses

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1820
...j'ai toujours senti une joie secrète lorsqu'on a fait quelque règlement qui alloit au bien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers, je m'y...propre ; j'ai pris part à leur fortune, et j'aurois souhaité qu'ils fussent dans un état florissant. J'ai cru trouver de l'esprit à des gens qui passoient...
Full view - About this book

Oeuvres complètes de Montesquieu ...

Charles de Secondat baron de Montesquieu - French literature - 1821
...toujours senti uiie joie secrèle lorsqu'on a fait quelqup rèr gSenient qui alloit au Lien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers , je m'y suis attaché comme au mie;* propre , j'ai pris part à leur fortune j et j'aurois souhaité qu'ils fussent dans un état...
Full view - About this book

Oeuvres de Montesquieu, Volume 7

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1822
...j'ai toujours senti une joie secrète lorsqu'on a fait quelque reglement qui alloit au bien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers, je m'y...propre , j'ai pris part à leur fortune, et j'aurois souhaité qu'ils fussent dans un état florissant. J'ai cru trouver de l'esprit à des gens qui passoient...
Full view - About this book

Oeuvres de Montesquieu avec éloges, analyses, commentaires, remarques, notes ...

Charles de Secondat baron de Montesquieu - 1827
...( *• au bien commun. vin. 19 » j^, i Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers , je >C i**i ; m'y suis attaché comme au mien propre , j'ai pris part à leur fortune, et j'aurois souhaité qu'ils .fussent dans un état florissant. • • J'ai cru trouver de l'esprit à des gens...
Full view - About this book

Musée des familles: lectures du soir, Volume 21

1853
...cœur, il n'était rien moins qu'exclusif: «Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers, dit-il , je m'y suis attaché comme au mien propre, j'ai pris part à leur fortune, et j'aurais souhaité qu'ils fassent dans un état florissant. » En tous cas, il n'était pas homme à...
Full view - About this book

Oeuvres, Volume 6

Charles-Louis de Secondat de Montesquieu - 1834
...j'ai toujours senti une joie secrête lorsqu'on a fait quelque règlement qui alloit au bien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers, je m'y...propre, j'ai pris part à leur fortune , et j'aurois souhaité qu'ils fussent dans un état florissant. , J'ai cru trouver de l'esprit à des gens qui passoient...
Full view - About this book

Grandeur et décadence des romains ; Politique des romains ; Dialogue de ...

Charles Louis de Secondat baron de Montesquieu - Rome - 1843 - 566 pages
...j'ai toujours senti une joie secrète lorsqu'on a fait quelque règlement qui allait au bien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers, je m'y...au mien propre ; j'ai pris part à leur fortune, et j'aurais souhaité qu'ils fussent dans un étatflorissant. J'ai cru trouver de l'esprit à des gens...
Full view - About this book

Grandeur et décadence des Romains, Politique des Romains, Dialoque de Sylla ...

Charles de Secondat baron de Montesquieu - Rome - 1846 - 566 pages
...j'ai toujours senti une joie secrète lorsqu'on a fait quelque règlement qui allait au bien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers , je m'y...au mien propre ; j'ai pris part à leur fortune, et j'aurais souhaité qu'ils fussent dans un étatflorissant. J'ai cru trouver de l'esprit à des gens...
Full view - About this book

Grandeur et décadence des Romains: Politique des Romains ; Dialogue de Sylla ...

Charles de Secondat baron de Montesquieu - Civilization, Classical - 1851 - 566 pages
...j'ai toujours senti une joie secrète lorsqu'on a fait quelque règlement qui allait au bien commun. Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers , je m'y...au mien propre ; j'ai pris part à leur fortune, et j'aurais souhaité qu'ils fussent dans un étatflorissant. J'ai cru trouver de l'esprit à des gens...
Full view - About this book

Histoire de la littérature française au dix-huitième siècle

Alexandre Rodolphe Vinet - French literature - 1853
...feiuéei Mttrm : PortrmU. :*) 1*4. que tant d'autres ont dans l'esprit , il l'avait dans le cœur : « Quand j'ai voyagé dans les pays étrangers , je m'y...mien propre ; j'ai pris part à « leur fortune, et j'aurais souhaité qu'ils fussent dans « un état florissant (1). » — « Si je savais quelque chose...
Full view - About this book




  1. My library
  2. Help
  3. Advanced Book Search
  4. Download EPUB
  5. Download PDF